30 juillet 2015

Moi, Simon 16 ans Homo Sapiens / Becky Albertally

Auteur : Becky Albertally
Titre original : Simon Vs Homo Sapiens Agenda
Traducteur : Mathilde Buhon
Nombre de page : 315
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 15 Avril 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Simon Spier, 16 ans, est gay. Personne n’est au courant. Les seuls moments où il est vraiment lui-même, c’est bien à l’abri derrière l’écran de son ordinateur. C’est sur un chat qu’il a « rencontré » Blue. Il ne sait pas grand-chose de lui. Simplement : 
 1/ Ils fréquentent le même lycée. 
 2/ Blue est irrésistible. 
 3/ Il l’apprécie énormément. (Pour être tout à fait honnête, Simon commence même à être un peu accro.) 
Simon commet alors une erreur monumentale : il oublie de fermer sa session sur l’ordi du lycée. Résultat ? Martin, un de ses camarades de classe, sait désormais que Simon est gay. Soit Simon lui arrange un coup avec sa meilleure amie, soit Marin révèle son secret à la terre entière. Problème réglé ? Pas si sûr…

MON AVIS : J'avoue qu'à la base, ce livre ne m'emballait pas trop. J'ai lu par le passé un livre sur le même thème, qui m'avait déçu. Mais là je dois dire que ce fut une bonne surprise.

Simon a 16 ans et il est gay. Il entretient, en secret, une relation virtuelle avec Blue, un garçon de son lycée. Sous couvert de pseudonyme, les deux garçons se dévoilent l'un a l'autre mais aucun des deux n'est prêt à faire la connaissance de l'autre dans le monde réel. Mais voilà que le secret de Simon est mis à rude épreuve lorsque Martin, l'un de ses camarades le découvre et commence à le faire chanter. Simon sait qu'il faudra un jour ou l'autre dévoile son secret à ses amis et à sa famille. Mais comment ?

L'auteur aborde avec justesse le sujet de l'homosexualité chez les ados. Avec le personnage de Simon, on a une vue d'ensemble des questions que peuvent se poser les ados concernant leur prise de conscience de leur orientation sexuelle, le moment où ils devront faire leur coming out, la peur du regard des autres, ... On assiste également aux réactions au lycée, et certaines font peine à voir. 

Ensuite, avec la relation virtuelle entre Simon et Blue, elle aborde le sujet de la facilité de communiquer virtuellement. Derrière un écran et face à l'"inconnu", il est facile d'ouvrir son coeur et de dévoiler ses secrets les plus intimes. Trouver le courage de sauter le pas et faire connaissance dans le monde réel est beaucoup plus difficile. 

Du côté des personnages, chacun à son importance à un moment ou un autre, car ils permettent un tour d'horizon des différentes réactions des gens face à l'homosexualité. Outre Simon, le personnage que j'ai apprécié est Abby. Son ouverture d'esprit (de part sa couleur de peau) et sa sympathie en font une alliée de choc pour Simon, à cet instant de sa vie. 

Côté écriture, l'auteur a une plume délicate et agréable à lire. Les échanges de mail entre Blue et Simon nous immergent davantage dans l'histoire et on se prend au jeu, en cherchant comme Simon, la vrai identité de Blue. L'auteur a de belles phrases dont une m'a plus marquée que les autres, car c'est tout a fait ça, et qui dit en gros "pourquoi doit on faire son coming out quand on est homo et que ce n'est pas utile pour les hétéros. Qui a dit que l'hétérosexualité était la norme".

En conclusion, une belle découverte qui n'aurait sans doute pas eu lieu si je n'avais pas reçu ce livre par hasard ! Merci Hachette roman.



28 juillet 2015

Hunger Games : New trailer "La révolte : partie 2" en VF (Mockingjay Part 2)

La semaine dernière, le tout nouveau trailer de "La révolte : partie 2" (Mockingjay part 2) a été dévoilé. Découvrez le en VF

L'île de l'oubli, Les descendants T.1 / Melissa de La Cruz



Auteur : Melissa de La Cruz
Titre original : The Isle of the Lost : A Descendants novel
Traducteur : Brigitte Hébert
Nombre de page : 304
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 1er Juillet 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d'Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?

MON AVIS : L'idée de base était attirante mais malheureusement ce fut une déception.

Depuis 20 ans, les méchants vivent prisonniers sur une île, sans magie. Une vie plutôt spartiate où les plus grands méchants se morfondent, attendant le moment où ils pourront s'en échapper. Lorsqu'un événement se produit, laissant présager le retour de la magie, tous les espoirs reposent sur les épaules des Descendants, les enfants des méchants les plus cruels des contes de fées. Entre coups bas, trahisons, fourberies et aventures... seul le plus méchant parviendra à ses fins !

L'idée de base est bonne car il est interessant de découvrir une sorte de suite commune à tous les contes, après que les méchants respectifs ont perdus la partie. Mais je m'attendais à mieux et j'avoue que je me suis ennuyée durant la majeure partie du livre. L'univers décrit m'est apparu assez brouillon je dois dire, même si cela pourrait être fait exprès. On se rend bien compte que l'île est loin d'être un écrin de verdure et qu'il s'agit plutôt d'un village "poubelle". 

Je n'ai pas accroché aux personnages principaux, ils me sont apparus fades et limite sans intérêt. Ils font de leur mieux pour gagner les faveurs de leur méchants parents et sont devenus à mes yeux un chouia pathétique. Et le trop plein de personnages secondaires est un peu inutile (cela sert juste à me montrer l'étendue de mes lacunes en matières de méchants Disney). Et ce n'est pas les rares apparitions des gentils d'Auradon qui va relever le niveau, ils me sont apparus niais à souhait. 

C'est le second livre de l'auteur que je lis et je rencontre une nouvelle fois un soucis avec l'écriture. J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire et le style d'écriture mi-conte, mi-"moderne" est un peu particulier. Le rythme est assez irrégulier car il faut attendre la fin pour que l'action décolle un peu et que ça devienne interessant. Trop tard pour moi malheureusement. Je m'attendais à un roman jeunesse mais pas à ce point, sachant que les personnages ont 16 ans. Leur immaturité m'a plutôt fait l'impression de suivre des gamins de 12 ans.  

En conclusion, ce livre est un préquel au téléfilm qui sera diffusé à la rentrée sur Disney Chanel. Autant vous dire que la lecture ne m'a pas donné envie de voir le film (et ce n'est pas les extraits qui me feront changer d'avis). Un livre trop jeunesse avec des personnages caricaturaux. Dommage
J'ajouterais juste un mot concernant le livre en tant qu'objet qui est très beau.

Sur amazon : Descendants - L'Île de l'Oubli

27 juillet 2015

C'est lundi, que lisez-vous ? n°64

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1- Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

Descendants - L'Île de l'Oubli Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

2- Que suis-je en train de lire ?

La Fille du roi Arthur - Tome 1 - L'Épée de Lumière

3- Que vais-je lire ensuite ?

couverture

Et vous que lisez-vous ?

24 juillet 2015

Les filles au chocolat T.6 : Coeur Cookie / Cathy Cassidy

Auteur : Cathy Cassidy
Titre original : Chocolate Box Girls: Fortune Cookie
Traducteur : Anne Guitton
Nombre de page : 236
Editeur : Nathan
Date de sortie : 24 Juin 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Je m'appelle : Jake Cook alias "Cookie"
Mon âge : 14 ans
Je suis : une catastrophe ambulante
Mon style : Jean taché et tee-shirt délavé
J'aime : ma vie
Je rêve : qu'elle ne change pas 

Mon problème : Tout, tout, TOUT dans ma vie est sur le point d'être bouleversé...

MON AVIS : Alors que l'on pensait que le 5è tome était le dernier, Cathy Cassidy nous a offert un sixième tome afin de faire nos adieux à cette série. (la suite peut contenir des spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents)

Jake vit avec sa mère et ses deux soeurs, dans un petit appartement au dessus d'un restaurant chinois. La vie n'est pas simple tous les jours mais elle se complique d'avantage lorsqu'une "inattention" de Jake provoque des dégats dans l'appartement ce qui les contraints de déménagé chez le nouveau copain de sa mère. Mais Jake voudrait que rien ne change dans sa vie. Il prend ses responsabilité et se met en tête de contacter son père, qu'il n'a jamais connu, pour obtenir une aide financière. Il s'enfuit donc, direction le Somerset...

Jake Cooke dit Cookie est le frère que se découvre Honey, lors de son séjour chez son père en Australie. Fruit d'une liaison extraconjugale, il n'a jamais connu son père et lorsque la situation se complique pour lui, il se met en tête de contacter son père, persuadé qu'après toute ses années de silence, il acceptera de lui venir en aide. Il fugue alors pour se rendre chez ses demi-soeurs qu'il ne connait pas, afin qu'elles l'aide à contacter son père. Ces quelques jours passé en leur compagnie vont lui apprendre bien des choses. 

C'est la première fois, hormis les nouvelle consacrées à Shay et Tommy, qu'un tome des filles au chocolat est raconté par un garçon. Si le début permet de faire connaissance avec Cookie, on récupère par la suite l'ambiance chaleureuse de Tanglewood. Et comme avec les autres personnages, l'auteur aborde avec Cookie des sujets plus sérieux. Cookie ressent le besoin de prendre contact avec le père qu'il n'a jamais connu, un besoin de reconnaissance du style "je ne t'ai jamais rien demandé mais je suis là alors aide moi un petit peu. D'un autre côté, il ressent ce besoin juste au moment où sa mère lui annonce qu'elle veut refaire sa vie, une décision qu'il n'accepte pas. 

A son arrivé à Tanglewood, Cookie a des a priori sur la situation de ses demi-soeurs. Il a l'impression qu'elles ont étés avantagées par rapport à lui. A priori que vient casser Cherry qui fait alors un parallèle avec se propre expérience, 3 ans auparavant. Le lien qui s'établit avec Cherry permet aussi de voir que même si Honey a changer, sa rancœur envers cette dernière n'a pas faiblit. L'occasion également de pendre des nouvelles des autres sœurs, comme Summer. 

L'écriture est toujours aussi agréable, pleine de bon sentiment avec cette impression que tout va bien se terminer. Un ton léger qui nous permet d'oublier tous les tracas du quotidien. Et puis au fil des pages, on ne peut s'empêcher de ressentir un petit peu de nostalgie en voyant la fin approcher. 

Ce dernier tome clôt parfaitement la saga. On a vraiment l'impression que la boucle et bouclée et l'ont est un peu triste de dire au revoir à tous ce petit monde.


22 juillet 2015

Geek Girl : Etre ou ne pas être / Holly Smale

Auteur : Holly Smale
Titre original : Geek Drama
Traducteur : Valérie Le Plouhinec
Nombre de page : 168
Edition : Nathan
Date de sortie : 28 Juin 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Je m'appelle Harriet Manners, et je suis une andouille.
Je sais que je suis une andouille parce que je suis coincée dans un placard, que je répète en boucle "à l'aide, à l'aide, je suis coincée !" et que personne ne m'entend, et aussi parce que je vais rater mon casting (pour jouer dans Hamlet de Shakespeare) alors que j'ai promis à ma meilleure amie d'y aller. Si je ne sors pas très vite, elle va m'en vouloir à mort. Mais, d'un autre côté… je suis vraiment nulle au théâtre.
Alors, que choisiriez-vous à ma place ?
Perdre votre meilleure amie ou vous ridiculiser à vie ?

MON AVIS : S'agissant d'une nouvelle, mon avis sera très court. Tout d'abord, pour vous donner de la chronologie, l'action se passe entre le 1er et le 2é tome. 

Pour soutenir sa meilleure amie, Harriet se retrouve enrôler pour la pièce de théâtre de l'école. Mais comme souvent avec Harriet, les choses ne vont pas être simple. Surtout quand la pièce en question est Hamlet mais revisité a l’extrême et que sa pire ennemie peaufine un mauvais coup.

Ce hors-série n'apporte rien à l'histoire si ce n'est que l'action se déroule au lycée. Encore pleine de remord d'avoir "voler" le rêve de Nat, Harriet la soutient dans sa nouvelle "passion" : le théâtre. Mais cette nouvelle aventure sera l'occasion de vivre des scènes plus loufoques les unes que les autres, fidèle à l'extravagance d'Harriet. 

Les personnages sont tous aussi fous les uns que les autres, et les professeurs qui s'occupent de la pièce ne font pas exception. Harriet est fidèle a elle-même, toujours aussi naïve mais avec un grand coeur. 

Si vous aimez la saga et son ton burlesque, vous ne serez pas déçu. Pour ma part, j'ai eu l'impression de replonger dans ce qui m'avait un peu déplu dans le 1er tome, cette impression que tout prend des proportions extraordinaires.

En conclusion, un hors-série destiné aux plus grands fans de la saga. Pour les autres, vous risquez d'être déçu.

21 juillet 2015

#Scandale / Sarah Ockler



Auteur : Sarah Ockler
Titre original : #Scandal
Traducteur : Anne Guitton
Nombre de page : 407
Editeur : Nathan
Date de sortie : 25 Juin 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : L’enfer c’est les autres… et Facebook. 
Le soir du bal d’automne, Lucy se retrouve au bras de Cole, le petit-copain de sa meilleure amie, cette dernière étant malade. Emportée par l’euphorie et son amour secret pour le jeune homme, Lucy finit par commettre l’irréparable : l’embrasser. Mais bientôt, une photo de son baiser avec Cole est postée sur son propre compte Facebook, ainsi qu’une série de photos présentant ses amis dans des situations compromettantes. En quelques heures, le lycée entier la déteste et pour elle, l’enfer commence…

MON AVIS : Ce livre abordant un sujet d'actualité, j'étais curieuse de découvrir comment l'auteur le traiterait. Et je dois dire que j'ai été moyennement convaincu par ce livre.

A l'heure où la popularité se mesure autant virtuellement que dans la vrai vie, certains sont près à tout pour avoir leur quart d'heure de gloire, quitte a briser la vie des autres. Lorsque des photos la montrant en train d'embrasser le copain de sa meilleure amie se retrouvent sur son propre compte facebook, Lucy devient la personne la plus détestée du lycée. Tout en subissant les injures et les brimades de ses camarades, elle tente le tout pour le tout pour trouver le coupable. Mais certaines erreurs semblent irréversibles.

L'auteur aborde des sujets d'actualités mais pas forcément en profondeur. Le premier, la folie des réseaux sociaux et les dangers de ces derniers. Aujourd'hui, en quelques clics, notre vie peut se retrouver sur internet et parfois à nos dépends. C'est ce que découvre Lucy, lorsque que quelqu'un pirate sont profils facebook en publiant des photos la montrant en pleine trahison envers sa meilleure amie. Une simple erreur qui fait tout basculer dans sa petite vie tranquille car même si elle en est la victime, les autres la considère comme la responsable. 

Ce qui conduit au second sujet, le harcèlement à l'école. Je trouve que ce sujet est traité en surface. Certes Lucy subit des insultes et est rejetée par les autres mais on dirait que ça lui passe au dessus de la tête. Et la réaction des adultes laisse à désirer, notamment la directrice qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez et incrimine plus Lucy qu'elle ne l'aide. Après, on a du mal a s'imaginer certaines choses car la vie dans un lycée américain semble vraiment différente de la notre, notamment dans la façon d'agir des lycéens eux-même et l'encadrement. Disons que je m'attendais vraiment a ce qu'elle subisse des choses vraiment horrible et que là, c'est plus que soft.

Les personnages ne m'ont pas emballés plus que ça. J'ai trouvé Lucy un peu monotone, elle subit les choses en attendant que ça se passe. Même sa recherche du coupable est plate. Elle ne met pas vraiment d'ardeur et se morfond plus qu'elle n'agit. Cole m'a plutôt agacé car il m'a semblé également prendre les choses à la légère. Il s'en fout limite de ce que vit Lucy, surtout concernant ses remords envers sa meilleure amie, Ellie. Cette dernière, je peux comprendre qu'elle soit blessé car Lucy l'a trahi mais elle aurait pu lui donner une chance de s'expliquer.

Concernant l'écriture, le style est simple mais le rythme est un peu plat. L'intrigue secondaire avec Jayla, la soeur de Lucy, est un peu de trop à mon, l'auteur aurait du se concentrer plus sur son sujet principale. Les petits passages styles statuts facebook de Lady Blabla sont par contre vraiment drôle. Concernant la trale du récit, certaines choses sont plutôt prévisible et d'autres (plus rare), nous surprennent.

En conclusion, une lecture sympa si on en attend pas grand chose. Les sujets auraient gagnés à être traités plus en profondeur. Dommage !

Sur amazon : #scandale

20 juillet 2015

C'est lundi, que lisez-vous ? n°63

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1- Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

  

2- Que suis-je en train de lire ?

Descendants - L'Île de l'Oubli

3- Que vais-je lire ensuite ?

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens La Fille du roi Arthur - Tome 1 - L'Épée de Lumière
Mes 2 derniers SP avant une petite pause 

Et vous que lisez-vous ?

16 juillet 2015

Dangereuses Trahisons / Kami Garcia et Margaret Stohl

Auteur : Kami Garcia et Margaret Stohl
Titre original : Dangerous Creatures, book 2: Dangerous deception
Traducteur : Luc Rigoureau
Nombre de page : 302
Edition : Hachette Romans, collection Black Moon
Date de sortie : 20 Mai 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Certains couples sont maudits. D’autres sont… dangereux. Comme celui que formaient Link et Ridley, le rockeur amateur et la Sirène des Ténèbres. Depuis que Ridley a disparu, Link est prêt à tout pour la retrouver, y compris à faire alliance avec le mystérieux Lennox Gates, qui avait pourtant des vues sur Ridley. Ensemble ils vont s’enfoncer dans le vieux Sud, croiser la route d’un guitariste qui a pactisé avec le diable, tomber sur des Enchanteurs prisonniers dans des cages et découvrir une force maléfique qui menace les habitants de La Nouvelle-Orléans. Du côté de la damnation, des trahisons, l’amour paraît une bien faible arme…

MON AVIS : Le premier tome m'avait laissé un sentiment mitigé et autant vous dire que la suite n'a pas malheureusement pas fait mieux. 

L'histoire reprend à la fin du tome un, lorsque Link et Ridley ont un accident. Arrivé sur les lieux, Nox découvre que la Sirène a disparu et l'identité des ravisseurs ne laisse rien présager de bon pour Ridley. Nox et Link, en rivalité pour le coeur de la belle, parte chacun de leur côté pour tenter de la récupérer. Un chemin semé d’embûche, entre rivalité, vengeance, soif de pouvoir et trahison. Dans cette sombre aventure, l'amour sera t'il suffisant pour triompher du mal ?

Déjà, dans un premier temps, comme pour le premier tome, j'ai eu du mal a me remettre dans l'histoire. Et encore une fois, l'alternance de récit entre 3 personnages ne m'a pas aidé. Ce second tome est encore plus sombre que le premier. Les personnages flirtent avec le mal et certains s'engagent sur des chemins qui semblent sans retour. 

J'ai cependant apprécié le fait que le lien avec la saga initiale  soit plus prononcé avec l'histoire de vengeance. Car c'est bien une action de Link et John qui est apparemment à l'origine de cette "histoire" et Ridley devient plus ou moins une "victime" involontaire. J'ai d'ailleurs eu grand plaisir un retrouver John et Liv, deux personnages de la saga initiale que j'apprécie beaucoup, tout comme le "clin d'oeil" a un personnage inoubliable de cette même saga.

Du côté des personnages, Link est toujours fidèle à lui-même bien qu'il semble s'affirmer de plus en plus. Son amour pour Ridley est vraiment touchant même si au final, on a envie de lui ouvrir les yeux pour ne pas qu'il est le coeur brisé. Car Ridley se retrouve confronter à d'anciens démons avec notamment ce désir de puissance qui refait surface, vestige de ses relations avec Sarafine. J'avoue qu'elle m'a un peu déçue par ses actions, même si venant de sa part, ce n'est pas forcément surprenant. Et si dans le premier tome, j'appréciais grandement Nox, dans ce tome-ci, il m'a vraiment agacé. 

Je ne reviendrais pas sur le style d'écriture, identique au premier, avec encore plus de noirceurs mais beaucoup moins d'humour "mordant". J'ai encore eu le sentiment de me perdre parfois dans le récit et cela vient peut-être du fait que je n'arrive pas forcément à me représenter les choses clairement. Et j'avoue que la tournure du récit, surtout concernant Ridley, m'a un peu dérangé avec des choses un peu "malsaines".

En conclusion, un avis toujours aussi mitigé. La fin me laisse assez perplexe car je n'ai pas eu l'impression de mettre un terme à l'histoire (la duologie va t'elle évoluer en trilogie ?). 

13 juillet 2015

Night School T.5 : Fin de partie / C.J. Daugherty



Auteur : C.J. Daugherty
Titre original : Night School Endgame
Traducteur : Frédérique Le Boucher
Nombre de page : 387
Editeur : Robert Laffont, Collection R
Date de sortie : 11 Juin 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Une saison pour aimer, une saison pour mourir... A Cimmeria, la paranoïa a enfin cessé: la taupe a été débusquée, mais à quel prix ! Les pertes sont lourdes et les Nocturnes, un genou à terre, sont obligés de battre en retraite pour panser leurs plaies. 
Nathaniel a remporté la bataille, pourtant sa victoire a un goût amer et il ne semble pas décidé à porter le coup final, malgré la monnaie d'échange qu'il possède et les enjeux colossaux de cette guerre farouche. 
C'est désormais à Allie de garder la tête froide dans cette fin de partie où, plus que jamais, amour et pouvoir avancent main dans la main.

MON AVIS : (Attention : Je pars du principe que vous avez lu le tome précédent, si ce n'est pas le cas vous risquez fortement d'être spoilé)

Après une impatience grandissante, que fut mon plaisir de tenir enfin ce 5è et dernier tome entre mes mains (merci la collection R) ! Mais comme souvent avec des derniers tomes, on ne peut s'empêcher d'avoir des craintes : la fin sera t-elle à la hauteur de nos attentes ?

L'affrontement avec Nathaniel, à la fin du tome 4, laisse de terribles traces dans le camps d'Allie. La jeune fille a perdu Lucinda, sa grand-mère, et a vu Carter se faire enlever sous ses yeux ! Le retour a Cimmeria est brutal : le moral des troupes est plutôt morose et tous ont conscience que Nathaniel à tous les cartes en main pour porter le coup final. Mais Allie et ses alliés n'ont pas encore dit leur dernier mot !

Dans ce dernier tome, l'auteur nous offre une habile partie d’échec des plus captivantes. Plutôt que dans l'action pure et dure, on évolue dans un contexte plutôt psychologique et on ressent parfaitement la nervosité des personnages. Ils n'ont plus le droit à l'erreur et vont devoir jouer très finement pour ce sortir de ce bourbier. Entre coup de poker et coup de bluff, rien n'est épargné aux personnages et nos nerfs sont mis a rude épreuve.

Il est vrai que l'enjeu réelle de la "partie" peut paraître un peu complexe. Il faut surtout garder à l'esprit qu'il s'agit surtout d'une quête de pouvoir et que Nathaniel aspire à devenir le maître du monde ! Allie n'aspire a rien de tout cela il se pourrait bien que cela devienne un avantage. 

Du côté des personnages, quel plaisir de voir qu'Allie a enfin fait son choix même si j'ai eu peur, au moment du retour de Sylvain. On la sent encore un peu impulsive ce qui l'a met parfois dans de dangereuses positions. Elle se montre souvent perspicace mais l'est beaucoup moins a certains moments, surtout concernant ses amis, notamment Rachel. Cette dernière à vraiment pris de l'assurance depuis le début, même si elle reste plus à l'aise pour encadrer plutôt que d'être sur le terrain. Mais mon coup de coeur va vraiment a Zoé, une petite boule de nerf qui nous fait rire plus d'une fois !

L'écriture est toujours aussi addictive et la trame de ce dernier tome est vraiment captivante, surtout sur le plan psychologique. Concernant la fin, est-elle parfaite ? Je pense que certains trouveront a y redire mais pour moi, elle est plutôt logique. Et ouverte car, une fois le livre refermé, je pense que chaque lecteur pourra faire marcher son imagination pour s'inventer le futur des personnages.

En conclusion, un tome final assez captivant et une fin logique ! Encore des personnages a qui il est difficile de dire au revoir tant on s'y attache au fil des tomes. Une page se tourne ! 

Sur Amazon : Night School, Tome 5

C'est lundi, que lisez-vous ? n°62

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1- Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 Dangereuses Créatures - Tome 2 - Dangereuses Trahisons

2- Que suis-je en train de lire ?

J'ai juste fini "dangereuses trahisons" donc pas encore commencée ma prochaine lecture

3- Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?

10 juillet 2015

Hunger Games : dernières news de "La révolte partie 2" (photos+vidéo)

Ces derniers jours, des photos promos et vidéos de La Revolte Partie 2 (Mockingjay part 2) ont fais leur apparition sur la toile !

On commence par une panoplie d'affiche propagande (#TousUnis) :

       

Vient ensuite une nouvelle affiche avec Katniss toute de rouge vêtue :


Une vidée du District 13 vous invitant a rejoindre la révolte !



Et enfin une photo du film


Source 

9 juillet 2015

Une (irrésistible) envie de sucré / Meg Cabot

Auteur : Meg Cabot
Titre original : Size 12 is not fat
Traducteur : Luc Rigoureau
Nombre de page : 432
Edition : Hachette Romans, collection Bloom (Albin Michel Wiz)
Date de sortie : 13 Mai 2015 (16 Mai 2007)

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode. Elle se sent très bien en jean. Et sa vie d’avant, les paillettes et les larmes, non merci. Elle décroche un job dans une résidence d’étudiants où l’on ne s’ennuie vraiment pas : deux filles meurent coup sur coup. Heather est persuadée qu’il s’agit de meurtres. Ça tombe bien, le sublime garçon qui l’héberge dans sa sublime maison – Cooper – est détective. En plus, il se fiche qu’elle fasse du 46 ! Une nouvelle vie commence pour Heather !

MON AVIS : Il y a des périodes où l'on a besoins de lectures fraîches, sans prise de tête et dont on attends principalement qu'elles nous détendent à 100% ! Et dans ces moments là, des livres "filles" comme ceux de Meg Cabot semble parfaitement correspondre, c'est pourquoi j'ai tenté ma chance avec celui-ci. 

Heather a eu son moment de gloire, une période où elle était la star des ados, mince et adulée. Une carrière qui a pris fin en même temps que sa relation amoureuse. Trahie par son fiancé et sa mère, Heather vit désormais chez Cooper (le frère de son ex) et arrondie ses fins de mois en travaillant dans la résidence universitaire qui est juste a côté. Mais lorsque deux étudiantes sont retrouvées mortes et que tous le monde pensent à un accident, Heather s'emballe et est persuadée qu'elles ont été assassinées. Alors vrai conviction ou simple paranoïa ? Heather mène l'enquête.

Dur, dur de se montrer convaincante quand on est une ex-lolita adulée des ados et que l'on a pas fait d'étude. Heather est dans ce cas là ! Lorsqu'elle expose sa théorie selon laquelle les deux étudiantes ont été assassinées, tous le monde lui rit au nez ! Pire encore, on l'accuse de souffrir d'un manque de reconnaissance et de ce faire des films pour que l'on s’intéresse à elle. Mais Heather s'entête car même si elle a une tendance à la naïveté et à s'emballer pour tout et n'importe quoi, elle garde fois en ces convictions.  

Par ailleurs, Meg Cabot se sert d'Heather pour faire un jolie pied de nez au diktat de la minceur. Car son héroïne fait du 46 et est plus que bien dans sa peau ! Elle se fout royalement de ce que les autres peuvent penser et même si sa chef semble sortir d'un défilé de mode, Heather n'a aucun complexe. Son seul petit soucis est qu'elle ne semble pas forcément guérie de sa relation avec son ex (qui n'a pas forcément envie de l'oublier non plus) et est secrètement amoureuse de Cooper, le frère de ce dernier. Même si elle est persuadée que Cooper ne l'a voit absolument pas.

Heather est une héroïne attachante et malgré les apparences, à quand même la tête sur les épaules. Sa grande qualité est qu'elle a le coeur sur la main et n'aime pas faire du mal aux autres (même si ceux-ci lui en ont fait). Elle a des amis sur qui elle peut compter, même dans ses coups de folies. Cooper est le colocataire que l'on rêverait d'avoir. D'une extrème gentillesse, beau et rendu mystérieux avec son job de détective privé (qui semble faire fantasmer Heather). Jordan est quant à lui est le genre que l'on a envie de détester et qui tape sur les nerfs. 

Concernant le style, c'est léger et agréable à lire, typiquement le genre à lire sur la plage ou allongé sur un transat au soleil. Le petit côté enquête apporte un peu plus de consistance à l'histoire et on s'y plonge avec plaisir. J'attendais peut-être un peu plus d'humour décapant mais finalement ça me convient comme ça !

En conclusion, ce n'est certes pas un livre inoubliable mais cela permet de passer un agréable moment et c'est l'essentiel ! Une lecture que l'on peut parfaitement emmener dans sa valise !

6 juillet 2015

La Saga Waterfire T.2 : Rogue Wave / Jennifer Donnelly

Auteur : Jennifer Donnelly
Titre original : Waterfire saga 02 : Rogue Wave
Traducteur : Lucile Galliot
Nombre de page : 359
Edition : Hachette Romans
Date de sortie : 27 Mai 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Menées par Serafina, les six jeunes sirènes des mers et des océans ont pour mission de retrouver les talismans ayant appartenu aux puissants mages de l’Atlantide. C’est le seul moyen de vaincre la malédiction qui a jadis détruit la cité antique et qui menace de se répéter. Serafina est convaincue que le talisman qui lui revient est enfoui au cœur d’une vieille épave. Son enquête lui fait faire une découverte d’une autre nature : un être cher à son cœur l’a trahie, et la jeune sirène en a le cœur brisé. De son côté, Neela ne parvient pas à convaincre ses parents du terrible danger qui menace les océans : persuadés qu’elle délire, ils l’enferment dans sa chambre le temps qu’elle reprenne ses esprits. Neela s’échappe, bien décidée à arracher son talisman des griffes des redoutables dragons sabregueules qui le détiennent. Chacune à sa façon, Serafina et Neela font preuve de courage et d’intelligence, allant jusqu’à affronter la mort, sans présumer que ce sera une terrible révélation, aussi violente qu’une lame de fond, qui les anéantira.

MON AVIS : J'avais été moyennement emballée par le premier mais la fin laissant présager une aventure palpitante, je me suis laissé tenter par la suite. Autant vous dire de suite, je n'ai une fois de plus pas été entièrement convaincu par Serafina et les autres sirènes. 

A la fin du premier tome, Serafina et les autres descendantes des mages apprenaient l'existence de talismans ayant appartenu à leur aïeules. Réunis, ces talismans seraient la seule façon de combattre la malédiction. Serafina et les autres partent pour une quête périlleuse. Le moindre déplacement est rendu dangereux car la mer grouille d'ennemis en tous genre. Mais surtout, elles ne sont pas les seules sur la piste des précieux talismans. Et Serafina va également devoir faire face à une terrible épreuve.

Vu comme ça, le tome s'annonce palpitant et il l'est, surtout par rapport au premier. On a des révélations en pagailles, des retournements de situations, des alliances inattendues ou encore des trahisons. On a l'impression que l'on ne s'ennuie pas une seconde et pourtant ! C'est ce qui donne mon ressentie mitigée, car malgré tout cela j'ai l'impression que l'histoire traîne en longueur, comme s'il ne se passait pas grand chose. Cette impression est peut-être du au fait que Serafina est souvent en déplacement et elle m'a donnait comme une impression de tourner en rond.

L'auteure étoffe davantage son univers aquatique pour notre plus grand plaisir (ou pas). Car nous faisons la connaissance de (trop) nombreux personnages et je me suis parfois emmêlés les pinceaux entre certains. On découvre également de nouvelles créatures plus ou moins légendaires.

Côté personnage, Serafina comme Neela prennent de l'assurance et elles en ont besoins pour tenter de convaincre leurs proches. D'autres se dévoilent, en bien comme en mal. Mais là encore il me manque un je ne sais quoi pour m'y attacher. Et je regrette que certaines sirènes se soient retrouvées sur le côté au point de n'avoir quasiment aucunes nouvelles d'elles.

En conclusion, une suite encore mitigée pour moi mais qui me donne tout de même envie de poursuivre l'aventure, surtout après avoir lu les dernières lignes ! 

C'est lundi, que lisez-vous ? n°61

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1- Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

La Saga Waterfire - Tome 2 - Rogue Wave 

2- Que suis-je en train de lire ?


3- Que vais-je lire ensuite ?

 Dangereuses Créatures - Tome 2 - Dangereuses Trahisons

Et vous que lisez-vous ?

5 juillet 2015

In My Mailbox n°40 / Juin 2015

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir.

En Juin, ont rejoins ma PAL :

  Cupcakes et compagnie - Tome 1 - La gourmandise n'est pas du tout un vilain défaut  La Fille du roi Arthur - Tome 1 - L'Épée de Lumière
Dangereuses Créatures - Tome 2 - Dangereuses Trahisons    

Et les cadeaux de ma super copinaute Perrine Rousselot (alias Avril) 


Et mon gain de concours chez les éditions La plume et le parchemin !

Face_Web

Et vous qu'avez-vous ajouté à votre PAL ?