30 octobre 2015

Ma raison de vivre / Rebecca Donovan

Auteur : Rebecca Donovan
Titre original : Reason to Breathe (The Breathing Series #1)
Traducteur : Catherine Nabokov
Nombre de page : 544
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 5 Mars 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR :
Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire, et surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...

MON AVIS : Avec la sortie du tome 2 et l'annonce de la venue de l'auteur à Montreuil, ma curiosité au sujet de ce roman a montée d'un cran et il ne m'a pas fallut longtemps pour céder.

A 16 ans, Emma est une fille discrète, presque invisible. Car pour taire le secret du calvaire qu'elle vit au quotidien chez son oncle et sa tante, elle a érigé comme une barrière entre elle et le monde extérieur. Seule Sara est parvenue a percer ses défenses et malgré la confiance qu'elle a en elle, Emma refuse de lui confier la gravité de sa situation. Pour continuer d'avancer, la jeune fille se concentre sur ses études et multiplie les activités extra-scolaires. Jusqu'au jour où Evan arrive et bouleverse sa vie. Car pour garder son secret, elle sait qu'elle ne doit pas le laisser s'approcher d'elle.

Dans ce livre, l'auteur aborde avec justesse un sujet difficile qui est malheureusement le quotidien de trop nombreuses personnes. Emma fait preuve de beaucoup de courage et tente de garder la tête haute dans cette situation quotidienne car elle ne veut pas empirer les choses. On assiste à l'impuissance de ses amis qui, face au refus d'Emma, n'ont aucun moyen d'agir si ce n'est de lui donner quelques instants de répit.

Cette lecture n'est pas un coup de cœur pour moi car j'ai par moment eu du mal à comprendre certaines actions d'Emma, en particulier envers Evan. Certes, certaines décisions n'ont pas été facile à prendre pour elle, mais cela n'explique pas tout. Quelques petits moments de flottement par endroit mais par contre, la fin est intense et ne peut vous laisser indifférent. En refermant le livre, celle-ci m'est resté en tête pendant un moment et il est inconcevable pour moi de ne pas lire la suite.

Emma, Sara et Evan. Trois personnages qui forment un tout dans l'histoire. Tout trois sont indispensable à l'histoire et apporte chacun sa pierre à l'édifice. Emma, en étant le personnage principale avec son problème. Sara, l'amie fidèle et dévouée qui est prête à tout pour améliorer le quotidien de son amie. Et Evan, qui est le déclencheur de l'histoire. Un personnage fort que j'ai énormément apprécié. Car malgré les difficultés qu'il rencontre, il s'accroche et ne perd pas espoir même s'il agit parfois de façon impulsive.

Une écriture fluide. Un récit où l'on alterne entre passage calme et moment intense dont on ne sait jamais quand ils vont tomber. L'auteure retranscrit très bien les sentiments des personnages et traite le sujet sans trop en faire ni sombrer dans le patho. Certains passages sont un peu choquants mais sont malheureusement trop souvent réelle.

En conclusion, une lecture prenante et bouleversante. Le coup de coeur aurait pu être atteint sans les rares longueurs et une des actions d'Emma qui a fait que je l'ai détesté pendant quelques temps ! 

Sur Amazon : Ma raison de vivre

27 octobre 2015

The Book Of Ivy / Amy Engel



Auteur : Amy Engel
Titre original : The Book of Ivy
Traducteur : Anaïs Goacolou
Nombre de page : 341
Editeur : Lumen
Date de sortie : 5 Mars 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple. 
Cette année, mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L'objectif, c'est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu'un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu'un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu'en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l'enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. 
 Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ?

MON AVIS : Après tous les avis élogieux au sujet de ce livre, je ne pouvais qu'être curieuse de le découvrir. Et si ce n'est pas un coup de coeur, ce livre m'a permis de passer un agréable moment de lecture.

En épousant Bishop, le fils du maire, Ivy a hérité d'une mission délicate. Elle doit tuer ce dernier pour permettre a sa famille de revenir au pouvoir. Mais en apprenant à le connaitre, Ivy voit sa tâche se compliquer. Ses convictions s'ébranlent mais sa position est délicate. Parviendra t'elle a aller jusqu'au bout sa mission ?

The Book of Ivy reprend les bases d'une dystopie classique. Après la guerre qui a décimé une grande partie de la population et la lutte pour le pouvoir, la petite ville de Westfall affiche un calme apparent. Depuis 50 ans, des règles ont étés instaurées pour assurer un quotidien sans tension pour ses habitants. Et si en apparence, cela semble fonctionner il y a forcément le petit grain de sable qui doit gripper la machine, une petite rébellion qui couve.

A la différence des autres livres du genre, dans The book of Ivy, ce n'est pas la société qui a conditionné Ivy mais sa propre famille. Et parvient-on un jour à penser par soi-même lorsque l'on a passé toute sa vie a croire en des idéaux  inculqués par ses parents ? Mais surtout, en a t'on le droit ? C'est le problème auquel va être confronté la jeune fille, qui une fois libéré du conditionnement parentale, va découvrir la réalité. Et devoir décider si les valeurs de son père valent vraiment la peine de sacrifier un innocent. 

Le personnage d'Ivy est assez interessant car on la voit évoluer, s'émanciper. On comprend qu'elle n'est pas forcément prête à trahir sa famille mais elle ne l'est pas non plus à tuer un innocent. Le travail qu'elle effectue sur sa propre personne pour parvenir au choix qu'elle juge le plus légitime et colossale et son choix finale la rend encore plus attachante. Bishop est lui aussi un personnage que l'on apprécie beaucoup. Malgré son éducation, il agit par lui-même et toujours de façon très juste. Il a ses propres "croyances" et un côté très humain. 

L'écriture de l'auteur est très agréable à lire. Fluide et captivante. L'intensité s'épaissit au fil des pages et le côté psychologique de l'histoire est vraiment captivant. On ressent les émotions d'Ivy et comme elle, on est en proie à ses doutes. Jusqu'au final qui donne plus qu'envie de découvrir la suite.

En conclusion, sans être un coup de coeur, the book of Ivy a été un livre que j'ai aimé découvrir. L'histoire est captivante et l'auteure nous torture avec la fin qui promet une suite encore plus déroutante ! 

Sur Amazon : The Book of Ivy

26 octobre 2015

C'est lundi, que lisez-vous ? n°75

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions : 

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?


2- Que suis-je en train de lire ?

 
Je devrais le finir ce soir 

3- Que vais-je lire ensuite ?

J'étais là
Je pense que je ne résisterais pas à l'envie de le dévorer 

Et vous que lisez-vous ?

25 octobre 2015

In my Mailbox n°44

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir.

Les premières semaines d'octobre ma BAL devait être en vacances car aucunes réceptions ne me sont parvenues ! Les choses ont repris ces 2 derniers jours avec de belles acquisitions !

Descendants - Le roman du film J'étais là LA GRANDE GUERRE - Histoires inspirées par des objets emblématiques de 1914-1918


Et vous, quels livres ont rejoints votre PAL ?

19 octobre 2015

Les gardiens de Lumière T.2 : L'appel / Déborah J. Marrazzu



Auteur : Déborah J. Marrazzu
Nombre de page : 282
Editeur : Kitsunegari Editions
Date de sortie : 26 Mai 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Le Destin peut-il être changé ? 
Toute ma vie a volé en éclats. J’ai le cœur brisé et me voilà emportée dans un ouragan qu’il m’est impossible d’arrêter. Le Consensus Temporis m’a confié une mission périlleuse d’une extrême importance. Je dois retrouver une ancienne relique que ma mère a cachée avant sa mort. Si j’échoue, cela signifiera notre fin à tous. Mais la seule chose que je souhaite, moi, c’est sauver mon oncle. Je ne laisserai rien ni personne se mettre en travers de mon objectif. Je ne sais pas si j’y arriverai, mais, c’est sûr, je donnerai tout ce que j’ai pour y parvenir. 
 « D’un côté, la lumière, de l’autre, l’obscurité. Indissociables. »

MON AVIS : C'est avec un certain enthousiasme que je me suis replongée dans l'univers de Déborah J. Marrazzu, son premier tome m'ayant beaucoup plus.

On retrouve Lanna là où on l'avait laissé à la fin du premier tome. Elle a du mal a accepter la disparition de son oncle et ne comprend pas que le conseil n'a pas pour but prioritaire de le retrouver. Et comme si cela ne suffisait pas, elle est apparemment au centre d'une prophétie et sa relation avec Aidan est plus que compliquée. Sa vie est en danger mais cela ne l'empêchera pas de faire tout ce qu'elle peut pour sauver sa seule famille.

Après un premier tome où Lanna découvre qui elle est vraiment, elle est dans ce second tome, dans une phase de découverte de son "nouveau" monde. Un tome riche en révélation sur les fonctions de chacun, sur les parents et surtout la mère de Lanna, mais aussi sur l'étendue des pouvoirs de Lanna. De nouvelles "créatures" sont introduites et viennent étoffer l'univers déjà bien fourni de l'auteur. 

Ce second tome est aussi riche en action et rebondissement. On a à peine le temps de respirer qu'on se retrouve en plein retournement de situation. Et comme dans certains romans du genre, l'histoire ne serait pas complète sans son lot de trahison  et autres manipulations. J'ai également apprécié les différents liens entre les personnages que ce soit de fortes amitiés ou amours contrariés.

Lanna est toujours aussi imprévisible et tête brulée. Et ces actions parfois irréfléchies auront parfois de fâcheuses conséquences. Elle peut parfois nous agacée dans son côté têtue du style "je n'écoute personne et je fais ce que je veux". Aidan apparaît encore plus torturé que dans le premier tome, surtout avec la complication de sa relation avec Lanna et il va nous montrer certaines facettes plus sombres de sa personnalité. J'ai adoré découvrir davantage de Jelall, mon personnage secondaire chouchou et dans les nouveaux, je citerais Alarik, un personnage que l'on adore détester !

La plume de Déborah nous transporte dans le récit et on se retrouve au cœur de l'action. De rares tournures de phrases un peu maladroite peuvent subsister mais on lui pardonne amplement tant on est captivé par l'histoire. Et dans ce tome, on peut dire que l'on passe par toutes les émotions !

En conclusion, une excellente suite. Mais attention à toi, cher lecteur, autant te prévenir que la fin de donnera envie de torturer l'auteur pour que la suite arrive le plus vite possible !! 

Pour commander le livre : Les gardiens de lumière T.2

C'est lundi, que lisez-vous ? n°74

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions : 

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

  

2- Que suis-je en train de lire ?

Rien j'ai fini mon livre hier soir et lu "La maison de la Pierre" pendant mon insomnie cette nuit !

3- Que vais-je lire ensuite ?


Et vous que lisez-vous ?

14 octobre 2015

Miss Pain d'épices / Cathy Cassidy

Auteur : Cathy Cassidy
Titre original : Ginger Snaps
Traducteur : Anne Guitton
Nombre de page : 253
Editeur : Nathan
Date de sortie : 9 Octobre 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : A l’école primaire, Cannelle était le bouc émissaire, celle que personne ne voulait avoir comme amie. Alors, à la rentrée de sixième, elle arrive au collège relookée et devient l'amie d'une fille cool. Depuis, elle tient son rôle de fille populaire à la perfection. Mais l’arrivée de Sam, un garçon décalé qui se moque du regard des autres, bouleverse tout. Cannelle craque pour lui, et c’est réciproque, mais sa meilleure amie le déteste. Cannelle réussira-t-elle à assumer ses sentiments, et surtout… à ne plus avoir peur d’être elle-même ?

MON AVIS : Grande fan de la série "Les filles au chocolat", c'est toujours avec impatience que j'attends la sortie des nouveaux romans de l'auteur. Ayant un peu moins accroché avec le précédent "Aux délices des anges", j'avoue avoir eu une petite crainte en commençant ce nouveau livre hors de l'univers des filles au chocolat. Et la crainte c'est vite envolée.

Avec un nom comme Cannelle Brownie et qu'on a des cheveux roux et un peu d'embonpoint, on se retrouve vite le sujet de plaisanterie et mise de côté par ses camarades à l'école primaire. Mais Cannelle a saisie sa chance en 6è lorsqu'elle est devenue amie avec Shannon, en ce mettant dans la peau d'une fille cool. Aujourd'hui en 5è, Cannelle a plus que jamais l'impression de jouer un rôle et l'arrivée de Sam au collège va provoquer un certain bouleversement dans sa vie. 

Avec ce livre, Cathy Cassidy aborde le sujet de l'intégration à l'école. Qui n'a jamais eu peur de ne pas s'intégrer à l'école, de ne pas avoir d'amis ? Certains enfants qui ont subis ça en primaire, sont quasiment prêt à tout pour s'intégrer lorsqu'un nouveau départ (comme l'entrée au collège) est envisageable. A l'instar de Cannelle qui se met dans la peau d'une fille cool pour ne pas décevoir Shannon qui a bien voulu devenir son amie. Mais au risque de ne pas savoir assumer ses sentiments comme ceux que Cannelle éprouve pour Sam alors que Shannon le déteste. 

Et avec la relation entre Cannelle et Shannon, l'auteur aborde l'amitié sous toutes ses formes. Une amitié peut-elle durer si on vit avec la peur de décevoir l'autre ? Si l'on se sent obliger de se mentir et de mentir aux autres pour être accepter ? A ce titre, Cathy Cassidy offre une belle leçon aux adolescent(e)s qui se trouveraient dans la même situation que Cannelle.

Enfin, un autre sujet est également apporté avec la "relation" prof/élève. Jusqu'où un professeur peut s'investir avec ses élèves sans que cela ne lui porte préjudice. Comment certains actes peuvent être mal interpréter et peuvent causer des dégâts sans que ce soit prémédités.

Le personnage de Cannelle est assez sympathique même si le fait qu'elle se laisse mener par le bout du nez par Shannon peut paraître agaçant. Mais on sent qu'elle en prend conscience et lutte pour changer ça. Sa peur de perdre sa meilleure amie est légitime et dans un sens, je peux la comprendre. Shannon m'a par contre bien agacée. Je n'ai pas toujours compris comment Cannelle pouvait être amie avec elle car tout ne tourne qu'autour d'elle et sa façon d’exagérer les choses. Emily et Sam sont par contre des personnages très attachants et Sam est l'exemple parfait du garçon qui ne se laisse pas atteindre par le regard des autres.

"Miss pain d'épices" est assez proche dans le style des "filles au chocolat". Cannelle aurait presque pu être une des sœurs Tanberry et j'ai vraiment accroché à l'histoire. Le style est toujours jeunesse, puisqu'ils s'adressent en particuliers aux adolescentes, mais même plus âgée on prend toujours autant de plaisir à lire. Et les sujets sont traités de façon vraiment juste.

En conclusion, un nouveau roman dans la veine de la saga phare de Cathy Cassidy, pour tous les fans à tous les âges

Sur Amazon : Miss pain d'épices

12 octobre 2015

C'est lundi, que lisez-vous ? n°73

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions : 

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2- Que suis-je en train de lire ?


Que vais-je lire ensuite ?

Tout dépend si des récéptions arrivent cette semaine dans ma BAL sinon je piocherais dans ma PAL

Et vous que lisez-vous ?

8 octobre 2015

Hunger Games : trailer et news still "La révolte partie 2" (Mockingjay part 2)

Pour patienter avant le sortie du dernier film Hunger Games, découvrez le dernier trailer en VF



Et quelques photos du film :

 
 
 
 
  
  

Photo via The hunger games france

7 octobre 2015

Les cartographes T.1 : la sentence de verre / S.E. Grove

Auteur : S.E. Grove
Titre original : The Mapmakers, book 1: The Glass Sentence
Traducteur : Romain Police
Nombre de page : 564 
Edition : Nathan 
Date de sortie : 1er Octobre 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Dans ce monde bouleversé, les Etats-Unis sont au XIXe siècle, le Groenland est plongé dans la Préhistoire, l'Afrique du Nord est revenue au temps des Pharaons… Quelle est la carte qui permettra de réunifier le monde en une seule et même époque ?
Sophia vit à Boston, en Nouvel Occident. Depuis huit ans, lorsque ses parents explorateurs ont disparu en mission, elle est élevée par son oncle Shadrack, le plus célèbre cartographe de Boston. Mais voilà qu'il est brutalement kidnappé… La jeune fille s'élance alors sur ses traces. Elle n'a qu'une piste : une mystérieuse carte de verre accompagnée d'un message, que Shadrack est parvenu à lui laisser. Avec son nouvel ami Théo, elle va traverser terres, mers… et se confronter à des mondes complètement différents.

MON AVIS : En lisant le résumé, ce livre m'a intrigué me donnant envie de découvrir son univers. Au final, on a une idée originale qui se perd parfois dans un univers assez complexe.

Le jour du grand bouleversement, le monde a été fragmenté et désormais, plusieurs âges cohabitent à la surface de la planète. Un siècle après ce jour, Shadrack, un célèbre cartographes est enlevé. Avec ses quelques connaissances en cartographie et la curieuse carte de verre que son oncle lui a laissé, Sophia part à l'aventure. Les rencontres faites en chemin lui seront d'autant plus précieuses qu'elle court un grand danger.

Imaginez que notre monde ait subit un étrange phénomène et que désormais, en plus de voyager d'un pays à l'autre, vous pouvez passer d'un âge à un autre, du présent à la préhistoire en passant par les pharaons ou encore les indiens. Voilà le point de départ de l'univers des Cartographes. Un siècle après ce jour, une jeune fille part à la recherche de son oncle, un célèbre cartographe, kidnappé par un groupe de fanatique en quête d'une carte légendaire pour changer le monde. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur cet univers particulier et qui a de quoi nous déboussoler.

Car si l'idée de base est originale et l'histoire interessante, l'univers du livre se révèle parfois complexe. Malgré les nombreuses descriptions, j'ai eu du mal à me projeter dans ce monde, à me représenter certaines choses. L'auteur ne manque certes pas d'idée avec ses cartes réalisées sur de nombreux support, ses créatures nouvelles et le mélange des âges mais à trop vouloir nous donner d'information nouvelle, je me suis quelques peu perdue par moment. 

En plus de me sentir perdue, j'ai également eu l'impression de m'enliser dans l'histoire par endroit, de ne pas avancer voir de perdre de vue le but principal du livre (qui au final s'avère assez obscure). L'écriture de l'auteur est assez simple à lire mais j'aurais préféré qu'elle se concentre sur le sujet principal. Par contre, on ne peut que souligner le lien entre le contexte du monde actuelle (avec les migrants) et celui du livre (la fermeture des frontières).

Côté personnage, Sophia est assez attachante quoique parfois bien naïve. Son premier grand voyage va lui forger un certain caractère. Théo quant à lui m'a agacé. Je n'arrivais pas à lui faire confiance et certaines de ses réactions m'ont donné raison. Et ses réelles motivations sont assez flous. Blanca est assez interessante comme personnage (mais aussi effrayante) et mes coups de coeurs vont à Burr et Calixta ! 

En conclusion, un livre original et interessant mais quelques peu gâcher par des longueurs dans le récit !




5 octobre 2015

C'est lundi, que lisez-vous ? n°72

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions : 

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?


2- Que suis-je en train de lire ?


3- Que vais-je lire ensuite ?

 

Et vous, que lisez-vous ?

4 octobre 2015

In my Mailbox n°43

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir.

En septembre, ont rejoins ma PAL :

  

Cadeaux d'anniversaire 

 Les éveilleurs - Tome 1 - Salicande

Gain de concours - gagné chez Littéralement moi



Désormais, à partir d'aujourd'hui, je ne ferais plus de récap' mensuel mais en fonction des arrivées dans ma BAL. Les publications auront toujours lieu le dimanche mais en fonction des réceptions pourront être toutes les semaines ou toutes les 2 semaines.

Cette semaine, ont donc rejoint ma PAL 

 

Et vous, quels livres ont rejoints votre PAL ?

1 octobre 2015

Nous sommes le 1er, c'est l'heure du bilan - Septembre 2015

Initialement mis en place par La bibliothèque de Lilie, ce rendez-vous permet de partager ses lectures du mois passé ainsi que ses chroniques. Les liens sont maintenant réunis chez Pomme's Book.

J'ai tout d'abord fini "Roi de pique" (52 pages)

J'ai ensuite lu :
- L'été devant nous (343 pages)
- Hopeless (506 pages)
- Phobos (448 pages)
- Gallagher academy T.3 (240 pages)
- Miss Peregrine et les enfants particuliers T.1 (438 pages)
- Quatre filles et un jean T.3 (372 pages)
- Absences (384 pages)

Je suis en train de lire "Les cartographes T.1" (510/564 pages)

Soit un joli total de 3646 pages pour ce mois de Septembre (grâce aux vacances). Un bon mois sans réelle déceptions même si certaines lectures m'ont un peu moins emballées que d'autres. Et un super coup de coeur pour "Hopeless".

Septembre en image

   Gallagher Academy - Tome 3 - Espionner n'est pas tuer
 Couverture de Ten Tiny Breaths, Tome 1 : Respire Couverture de Miss Peregrine et les enfants particuliers