24 février 2017

Transcendante, Immaculée Livre 2 / Katelyn Detweiler


Auteur : Katelyn Detweiller
Titre original : Transcendant, Immaculate Book 2
Traducteur : Fabienne Vidallet
Nombre de page : 407
Editeur : Robert Laffont, Collection R
Date de sortie : 16 Février 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Iris a dix-sept ans. Elle est née d'une vierge. Et elle ne le sait pas.
Lorsque des terroristes font sauter une bombe à Disney World, Iris Spero a la même réaction d'horreur que tout un chacun. Peu après, un inconnu sonne chez elle, à Brooklyn, pour lui révéler les mystérieuses circonstances qui ont entouré sa naissance. Tout ce qu'elle croyait savoir sur ses parents et sur elle-même se révèle être un mensonge...
Les médias ne tardent pas à s'en mêler, puis les familles des victimes de Disney World, transformant du tout au tout la vie tranquille d'Iris. Mais comment cette jeune fille seule peut-elle panser les plaies d'un monde brisé ?
Le second volet d'un diptyque miraculeux.

MON AVIS : Ayant adoré "Immaculée", il me tardait de découvrir ce second tome et d'obtenir ainsi la réponse à la question qu'il subsistait : la raison de la grossesse miracle de Mina.

L'action se passe 17 ans plus tard et l'on fait connaissance d'Iris Spero, l'enfant miracle de Mina. Elle coule des jours heureux auprès de ses parents et de son petit frère, entourée des ses meilleures amis. Jusqu'à ce jour sombre où un attentat éclate à Disney World, faisant des milliers de victimes dont beaucoup d'enfants. Iris, comme tous les autres, est choqué par l'horreur qui vient de s'abattre. Mais elle ne s'attend pas à se retrouver directement mêlée à l'histoire. Car le secret de sa naissance lui est violemment révélé et elle se retrouve à devoir endosser un rôle dont elle ne sait rien. Entre le mensonge de ses parents et le poids du monde qui repose presque sur ses frèles épaules, Iris est perdue. 

Tout d'abord, l'auteur débute le roman en frappant fort : un attentat à Disney World faisant des milliers de victimes dont beaucoup d'enfants. Impossible de ne pas être touchée et de ne pas faire le lien avec l'actualité et les nombreux attentats dont le monde a été victime. Un événement qui n'a pourtant, à priori aucun lien avec la jeune fille dont il est question. Et pourtant, l'enfant miracle va devenir l'espoir de tous, face à l'horreur et aux pires bassesses de l'humanité. 

Comme dans le premier tome, on assiste donc à l'effet boule de neige que va provoquer la révélation de l'identité d'Iris. On assiste alors, comme pour la grossesse de Mina, à une vraie déferlante de la folie des humains et jusqu'où les gens peuvent aller pour défendre ou incriminer une croyance. Car Iris, comme Mina auparavant, sera autant vénérée que critiquée par les gens. On découvre le chemin que va parcourir Iris pour gérer les choses, découvrir qui elle est et accepter le mensonge de ses parents. Tout cela en tentant de rester incognito.

L'écriture de Katelyn Detweiler est vraiment efficace car elle amène toute une palette d'émotion, en passant du drame à l'espoir. Elle ose une fois de plus s'attaquer à un sujet qui ne pourra pas laisser les lecteurs sans réactions, que l'on soit croyant ou non. Car, comme dans le premier tome, il ne peut être question de miracle sans parler de religion. Mais je pense qu'il faut voir au delà et l'on ne peut pas ne pas être touché par l'histoire.

En conclusion, j'ai tout autant adorée ce second volet. Le cheminement d'Iris, les nouveaux personnages (que je vous laisses découvrir) et les sujets abordés en font une lecture captivante et interessante. Pour ma part, même si l'on a envie de découvrir la suite des événements, je pense que ce tome est suffisant pour clôturer l'histoire. Mais si suite il y a, je la lirais Avec plaisir.

Un grand merci à la Collection  R

Sur Amazon : Transcendante

22 février 2017

Les filles au chocolat T.6.5 : Coeur Piment / Cathy Cassidy


Auteur : Cathy Cassidy
Titre original : Hearts and Sunsets
Traducteur : Anne Guitton
Nombre de page : 112 (équivalent grand format 56 pages)
Editeur : Nathan
Date de sortie : Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Après avoir passé deux merveilleuses semaines à Tanglewood, avec Honey, Ash a repris son tour du monde. Le voilà maintenant en Europe, direction Paris ! Mais le cœur n'y est plus. Il ne retrouve pas l'excitation de ses premiers mois de voyage : Honey lui manque trop, et sans elle rien n'a plus d'intérêt. Il n'y a que lorsqu'il lui raconte ses visites et ses impressions par mail qu'il se sent heureux.
C'est pourquoi la perspective de rentrer bientôt en Australie alors que Honey reste en Angleterre, inquiète Ash...
Et si elle finissait par l'oublier ?

MON AVIS : Voilà le dernier né de la saga "Les filles au chocolat" de Cathy Cassidy. Les éditions Nathan ont choisi de clôturer la saga par la nouvelle consacrée au personnage de Ash, le copain de Honey. Afin d'éviter les surprises, je préfère vous prévenir qu'il s'agit d'un format mini, plus petit qu'un livre de poche (plutôt comme un carnet). 

Mon avis sera donc assez rapide car l'histoire est assez courte. On assiste à l'escale à Paris de Ash, dans le cadre de son voyage autours du monde. Il s'interroge sur l'avenir de sa relation avec Honey qui lui manque beaucoup. 

Avec le personnage de Ash, l'auteur souligne les problèmes rencontrés lors d'une relation à distance. Le manque auquel vient s'ajouter la question sur la durée que peut avoir une telle relation avant de partir à vau-l'eau. Il se pose également des questions sur son avenir professionnel.

Une histoire toute mignonne, empreinte d'une touche de magie, qui permet au fan de la saga de prolonger la série avec une touche de douceur. On retrouve également les traditionnelles recettes, comme dans les livres précédents.

En conclusion : Pour les fans inconditionnels qui auraient besoins d'une dose supplémentaire. Une touche finale mignonne et magique

21 février 2017

Impyrium, Livre 1 / Henry H. Neff


Auteur : Henry H. Neff
Titre original : Impyrium
Traducteur : Luc Rigoureau
Nombre de page : 352
Editeur : Hachette romans, Collection Aventure
Date de sortie : 25 Janvier 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Depuis trois mille ans, les Faeregine règnent sur Impyrium.
Pourtant, au fil des siècles, leur magie s'est affaiblie. Aujourd'hui, elle n'est presque plus qu'un souvenir. D'autres mages, plus puissants, convoitent le trône.
Hazel est le dernier espoir des Faeregine. Sa magie paraît sans limites. Mais est-ce une chance ou une malédiction, pour Hazel, pour sa famille, pour Impyrium ?

MON AVIS : Je dois dire que l'aspect fantasy du livre m'a de suite rendue curieuse de le découvrir. Mais même si j'ai passé un bon moment, j'ai eu l'impression de rester en surface, sans franchement entrer dans l'histoire en elle-même.

L'univers d'Impyrium devrait, je pense, être un peu familier aux lecteurs de "L'academie Rowan", car l'intrigue se déroule à Rowan. Après, l'histoire est centrée sur les intrigues de pouvoirs entre les familles importantes d'Impyrium. L'Académie en elle-même y est uniquement mentionnée. Lorsque l'on tourne les pages du livre, l'univers se révèle assez troublant. Alors qu'au début tous les ingrédients de la fantasy sont réunis, on découvre très vite qu'étrangement, l'histoire se déroule plus de 3000 ans après notre civilisation, et le Cataclysme qui y a mit un terme. Du coup, on se retrouve avec un univers fantasy auquel se mêle des ingrédients plus futuristes.

Le début est assez difficile, je dois dire, car les chapitres nous font passer d'un personnage à l'autre, sans avoir le temps de nous familiariser avec eux. Puis on les découvres, par alternance de chapitres, Hazel Faeregrine et Hob Smythe. Deux personnages que tout oppose mais dont les mondes vont entrer en collision. 

Hazel est l'une des triplée Faeregrine, dont l'une d'entre elles sera appelée a prendre la succession de leur grand-mère. Cependant Hazel est en quelques sortes la brebis galeuse du troupeau. Son physique ne ressemble en rien à celui des Faeregrine et les gens en ont presque peur. Mais l'espoir des Faeregrine de rester à la tête d'Impyrium semble reposer sur ces frêles épaules a cause de ses pouvoirs magiques. Mais comme dans tout royaume, des divergences apparaissent et les complots pour renverser la famille régnante se font nombreux. Hob est un mineur d'une région lointaine qui, pour nourrir correctement sa famille, accepte une offre inestimée et se retrouve plongé au coeur d'Impyrium. Il va vite se rendre compte qu'il est difficile de savoir qui croire et qui ne pas croire. 

C'est un premier tome qui pose les bases de l'univers richement développé par l'auteur et nous dévoile les différents intrigues et complots du Royaume. Mais ce qui ne m'a pas franchement permis d'entrer complètement dans l'histoire, c'est le fait que dans ce premier tome, il n'y ait pas d'intrigue qui se trouve résolue à la fin. Ce sont juste un ensemble de début d'intrigue et aucunes n'avancent vraiment. Et la gestion du temps qui passe m'a semblé un peu aléatoire.  

En conclusion, je dirais donc que c'est une introduction à la saga et que, si j'ai passé un bon moment en lisant, ne me laissera sans doute pas un souvenir impérissable. Je crois que je m'attendais à autres choses, avec une aventure bien définie qui se trouve résolue à la fin du livre. Et cette absence a fait que je suis restée à la périphérie de l'histoire, attendant de pouvoir y entrer.

Sur Amazon : Impyrium Livre 1

20 février 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°140

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


19 février 2017

In my Mailbox n°82

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

2 belles acquisitions cette semaine dont un chouette colis surprise pour la St-Valentin, de la part des éditions Hachette !


(les épreuves non corrigées du livre accompagné d'un bloc note, d'un Marque-page magnétique et des stickers signets ainsi qu'un crayon. Il manque juste sur la photo les guimauves en forme de cœur)


Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?


16 février 2017

Le coin des lectures V.O #18 : Harry Potter and the cursed child / J.K. Rowling (by Eleane)


Auteur : J.K. Rowling and Jack Thorne
Sortie V.O. : 31 Juillet 2016
Titre V.F. : Harry Potter et l'enfant maudit (Gallimard)

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

L'AVIS D'ELEANE : J’avais entendu pas mal d’avis mitigés, voire des très négatifs, j’avoue que j’ai donc mis un temps fou à m’y mettre.

On retrouve notre sorcier à lunettes préféré, 19 ans plus tard, avec sa petite famille ainsi que ses amis de toujours : Ron et Hermione qui, comme le disait l’épilogue du 7ème tome, ont également eus des enfants.

Cette fois-ci, on se concentre davantage sur Albus qui a du mal à trouver sa place, dans l’ombre de son père. Pas facile d’être le fils d’un héros. Poudlard l’attend avec ses aventures et un danger se profile à l’horizon.

Bon, comme le disent la plupart des lecteurs, le style est assez étrange. On a beau le savoir d’avance ce n’est pas facile de rentrer dedans avec les descriptions très courtes et le manque de ressentis des personnages.

Globalement j’ai passé un très bon moment malgré une énorme incohérence, selon moi, dans le scénario. Je dirais qu’en fait, si l’auteur avait pris la peine de romancer le script, le livre m’aurait vraiment davantage plu et surtout j’aurais pu le considérer comme un véritable tome 8.

Là sincèrement c’est plus un petit livre bonus pour les éternels fan du monde potterien.

Niveau anglais : 2/5
Note : 7/10

Si vous aimez des lectures sur :
- l’univers d’Harry Potter
- la magie
- les relations humaines

Avis rédigé par Eleane

Sur Amazon : Harry Potter and the cursed child

14 février 2017

De feu et de neige / Anne-Marie Pol


Auteur : Anne-Marie Pol
Nombre de page : 338
Editeur : Nathan
Date de sortie : 9 Février 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : 1812, Moscou. Félicité, jeune Française de 16 ans, vit avec sa mère sous la protection d'une riche famille russe. Malgré leur différence de classe, Félicité est passionnément amoureuse de Fédor, le fils de la comtesse. Mais la guerre éclate, Napoléon 1er a décidé d'envahir la Russie ! Félicité et sa mère sont livrées à elles-mêmes dans la ville en guerre, alors que le Français est devenu l'ennemi du Russe.
Félicité n'a d'autre choix que de fuir pour survivre, dans les flammes de l'incendie de Moscou, puis dans les steppes enneigées de la Russie...

MON AVIS : Lorsque j'ai reçu ces épreuves non corrigées, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Autant dire de suite que ce n'est pas forcément une période de l'Histoire qui me fascine mais je me suis tout de même laissé tenter.

"De feu et de neige", c'est l'épopée de Félicité, française vivant en Russie avec sa mère, lorsque Napoléon a envahit Moscou. Une épopée car dès lors, elles sont contraintes de fuir la Russie et d'entamer un voyage où elles devront lutter pour leur survie. 

L'auteur s'est inspirée du journal intime de Félicité, qu'elle a trouvé dans la doublure d'un sac acheté d'occasion chez un antiquaire. Fascinée par l'histoire de la jeune fille et comme le journal était incomplet, elle a choisie de retranscrire l'histoire en comblant les trous (en faisant des recherches bien évidemment). Le livre est donc écrit à la troisième personne mais des passages du journal de Félicité sont intégrés au récit. 

C'est une période de l'Histoire qui m'est plutôt inconnue et je dois donc dire que le livre m'a permis de voir ce qu'ont vécus les français vivant en Russie lors de l'invasion Napoléonienne. La lecture fut plutôt agréable et interessante même si j'ai eu un peu de mal avec le style d'écriture que j'ai trouvé un peu "ampoulé". Certes je pense que l'auteur a voulut coller avec le style de l'époque mais du coup, j'ai eu du mal a accroché. 

Félicité est une jeune fille un peu naïve, un peu trop fleur bleue car elle s'est éprise du garçon de la maison qui les emplois, sa mère et elle. Cet amour qui apparaît réciproque la rend un peu aveugle. Elle s'accroche à l'idée que ce dernier va venir les sauver et je dois dire que cette obstination joue un grand rôle dans sa survie. Elle peut apparaître insupportable et capricieuse mais je pense que sa petite vie tranquille jusqu'à ce fameux jour y est pour beaucoup. Par contre, la mère de Félicité m'a franchement tapée sur le système. Sous prétexte qu'elle a vécut la Révolution (comme elle le rabâche toutes les 2 phrases), elle se permet de rabaisser tous le monde et se sert de sa fille d'une manière assez grotesque. Les personnages secondaires ne m'ont pas emballées plus que ça, je les ais trouvé un chouia caricaturaux.

En conclusion, j'ai trouvé cette histoire interessante sur le fond de l'histoire car elle m'a permise d'apprendre certaines choses sur cette période de l'histoire (et l'on ne peut s'empêcher de faire le rapprochement avec l'actualités et le sort des réfugiés). J'ai un peu moins accroché à la façon dont elle est racontée et à ses personnages. Un ressenti mitigé donc, mais qui penche un peu plus du côté positif car ça reste une lecture agréable.

Sur Amazon : De feu et de neige

13 février 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°139

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?

12 février 2017

In my Mailbox n°81

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Si pendant la 1ère semaine de Février, aucun livre n'a rejoint ma PAL, ce ne fut pas le cas de cette seconde semaine assez riche...

J'ai d'abord reçu :


J'ai ensuite reçu de chouette BD en service presse



Enfin, j'ai également reçu mes gains de concours : le premier gagné chez Bettie Rose Books (et reçu avec de mignons petits goodies) et le second sur la page Colleen Hoover France


Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?

10 février 2017

Confessions d'un ami imaginaire / Michelle Cuevas


Auteur : Michelle Cuevas
Titre original : Confessions of an Imaginary Friend
Traducteur : Lilas Nord
Nombre de page : 196
Editeur : Nathan
Date de sortie : 9 Février 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Jacques Papier a l'impression que personne ne l'aime. La maîtresse l'ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu'il y a Fleur, sa soeur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa soeur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s'inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n'était pas tout à fait réel ?

MON AVIS : Voici un livre que j'ai lu sans trop savoir à quoi m'attendre. Un petit livre jeunesse qui aborde des thèmes assez intéressants pour les plus jeunes.

Jacques Papier à la désagréable impression d'être invisible aux yeux de tous, sauf de Fleur, sa sœur jumelle. Lorsqu'il va prendre conscience de ce qu'il est réellement, c'est la douche froide. Au fil de ses expériences, il va finir par comprendre sa raison d'exister. 

Autant vous dire de suite, ce livre est vraiment jeunesse dans la façon dont il est raconté. Narré par Jacques Papier lui-même, on y découvre le quotidien de cet ami imaginaire, de l'insouciance à la prise de conscience, jusqu'à l'accomplissement. A travers des moments drôles ou touchants, en passant par un quiproquo rigolo, l'auteur s'adresse au plus jeune et leur parle de sujets forts : la sensation d'être invisible ou de ne pas être aimé par les autres, ou l'impression de ne pas trouver sa place.

Autant de questions que va se poser Jacques Papier et dont il va trouver les réponses aux grès de ses nouvelles missions. Avec Jacques Papier, le public plus mature peut également comprendre comment un ami imaginaire peut venir en aide aux enfants. 

Certes, comme je le disais plus haut, l'auteur s'adresse en particulier aux enfants mais sa plume poétique est très agréable a lire et peut parfaitement accrocher les lecteurs plus âgés. Je n'ai certainement pas perçu le livre comme le percevrait un enfant mais les sujets le rendent interessant. Qui plus est, cela se lit très rapidement et on ne peut s'empêcher de s'attacher à Jacques Papier.

En conclusion, en petit livre jeunesse très sympathique, qui plaira davantage aux enfants, mais pas que... tous le monde peut se retrouver toucher par le quotidien de cet ami imaginaire.