17 janvier 2020

Trois de tes secrets / Julie Buxbaum


Auteure : Julie Buxbaum
Titre original : Tell me three things
Traducteur : Maud Desurvire
Nombre de page : 384
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 18 Janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Jessie trouvera-t-elle qui est son mystérieux bienfaiteur ?
Nouvelle dans un lycée huppé de Los Angeles, Jessie ne se sent pas à sa place. Alors qu’elle songe à rentrer à Chicago, elle reçoit un mail providentiel et… anonyme : un expéditeur inconnu lui prodigue de précieux conseils pour s’intégrer et éviter les pièges de Wood Valley. Jessie ignore tout de son ange gardien mais décide de lui faire confiance. Pour faire tomber le masque, elle l’incite toutefois à lui révéler trois de ses secrets…

MON AVIS : Il y a quelques mois, j'ai lu "Trouver les mots" du même auteure et cela s'était soldé par un joli coup de coeur. J'étais curieuse de découvrir son autre roman et même s'il n'est pas aussi fort, j'ai tout de même passé un agréable moment.

Alors que son père vient de se remarier avec une femme qu'elle n'a même jamais vu, Jessie s'est retrouvée projetée dans une nouvelle vie dans laquelle elle peine à trouver sa place. Elle qui a toujours vécue de manière simple, se retrouve plonger dans la haute société et surtout dans un lycée huppé de Los Angeles où tous les élèves semblent vouloir lui faire comprendre qu'elle n'est pas à sa place. Enfin tous sauf un (ou une?) qui l'aborde de manière anonyme par mail et qui lui donne des conseils pour s'intégrer a Wood Valley. Des conseils qui vont se révéler payant pour Jessie qui n'aura de cesse de chercher à démasquer "Personne en particulier", son mystérieux interlocuteur.

On sent dès le résumé que les sujets abordés seront moins fort que dans "Trouver les mots" mais malgré cela, ils ne sont pas non plus dénués d’intérêt. Il s'agit vraiment de deux romans différents qu'il ne faut pas comparer. Cette parenthèse fermée, passons au vif du sujet. Dans ce nouveau roman, Julie Buxbaum aborde celui de l'intégration dans un nouvel environnement qui est à l'opposé de celui qu'on a toujours connu. Jessie a le sentiment d'avoir été arrachée à sa vie sans chichi pour être propulsé dans une nouvelle qui ne semble pas faite pour elle. Entre le lycée où les gosses de riches lui font sentir qu'elle est la plouc de service, et sa nouvelle maison aseptisée au possible, elle a l'impression d'être de trop. 

C'est dans ce contexte qu'elle commence une correspondance avec "Personne en particulier" (Pep) sur internet. Son mystérieux interlocuteur la connait mais elle n'a aucune idée de son identité et cela pourrait être n'importe qui. Mais ces échanges deviennent pour elle le premier pas pour s'intégrer dans sa nouvelle vie. Elle a le sentiment que quelqu'un pense enfin a elle. Et au fil des liens qu'elle va parvenir à créer avec ses nouveaux camarades, elle va commencer à craindre de le découvrir. Et si ce n'était pas la personne qu'elle souhaite ? Mais cela ne va pas l'empêcher de mener l'enquête, notamment en l'invitant à commencer chaque échange en citant "trois petites choses". 

L'écriture est toujours aussi fluide et agréable. Les sujets sont plus légers mais tout aussi important, surtout pour les adolescents. Plus que de trouver sa place, il est aussi question d'accepter que ses parents refassent refassent leur vie. J'ai adoré les petits échanges entre Jessie et Pep et comme elle, j'ai enquêté sur son identité. Julie Buxbaum parvient à brouiller les pistes même si ma première intuition fut la bonne. 

En conclusion, ce fut une lecture très agréable. Un Young adult qui reprend les codes du genre mais avec la touche de l'auteure en plus. Les pages se tournent et la fin arrive bien trop vite.
Mon ressenti : Très bonne lecture  

16 janvier 2020

Les filles du docteur March / Louisa May Alcott


Auteure : Louisa May Alcott
Titre original :
Traducteur : Anne Joba
Nombre de page : 214
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 27 Novembre 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR :Meg, Jo, Beth et Amy sont quatre soeurs qui s'entendent bien. En pleine guerre de Sécession, leur père part sur le front. Alors, tout le monde doit se mettre au travail. Entre Meg la raisonnable, Jo l'impétueuse, Amy la raffinée et Beth la délicate, les discussions sont passionnées et la maison rarement silencieuse.

MON AVIS : Ce classique, je n'ai pas eu l'occasion de le lire même si je connais l'histoire pour en avoir vu des adaptations. Du coup, avec le nouveau film et donc les rééditions, j'ai sauté sur l'occasion de le lire. Malheureusement, je n'ai pas accroché plus que ça.

C'est une histoire que l'on ne vous présente plus. Celle de Meg, Jo, Beth et Amy, les quatre soeurs, fille du Dr March. Leur père est à la guerre et les temps sont parfois durs pour ces filles qui ont subit le revers de fortune de leur parent. On les suit pendant une année, avec leur tourment et les épreuves plus ou moins importante qu'elles vont vivre. 

On ne va pas refaire l'histoire ni changer les personnages. L'histoire se passe durant la guerre de Sécession, à une époque où les préoccupations des jeunes filles n'étaient pas les même que de nos jours. Mais pour le coup, je suis peut-être trop vieille pour apprécier le contraste mais les filles m'ont parues bien puériles. Il n'y a que Jo, avec son désir d'indépendance qui apporte un peu d'intemporalité au récit car on voit que le combat des femmes pour avoir autant de reconnaissance qu'un homme était déjà lancé à l'époque. 

Mais le point qui ne m'a pas du tout convaincu, c'est le texte. Et pour le coup, je pense que cela vient de la traduction en elle-même et le fait que le texte ne soit pas dans son intégralité. J'ai eu une sensation par moment d'avoir un texte haché, des phrases tournées de manières étranges au point de devoir les relire plusieurs fois et du coup mon ressenti global a été quelques peu mitigé. Certains passages m'ont semblé trop bref et l'ensemble un peu brouillon. Si je pense que cela vient de la traduction, c'est que pour m'en assurer, j'ai feuilleté une autre édition et que le texte m'a paru moins désuet et surtout, je suis tombée sur un passage qui n'existe pas dans celle-ci. 

J'aurai aimé plus de profondeur sur les filles car hormis Meg et Jo, les deux plus jeunes et surtout Amy sont assez effacés. L'autre point qui m'a "gêné" mais là, le texte n'y est pour rien, c'est l'image des filles que j'ai associé aux actrices (des images du films sont glissés dans le livre et du coup on n'y fait pas abstraction). Du coup, pendant ma lecture, j'ai eu du mal a associé les actrices avec l'âge des filles dans le livre. Meg à 16 ans et Jo, 15 ans alors que les actrices qui les interprète en ont près du double. (Emma Watson en à 29 et Saoirse Ronan 25 !) 

En conclusion, je suis la première déçue car j'en attendais autre chose. Peut-être qu'une autre édition m'aurait procuré un meilleur ressenti.
Mon ressenti : lecture mitigée 

12 janvier 2020

In my Mailbox n°170

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Accrocdeslivres

Voici ma petite réception de la semaine !


Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

10 janvier 2020

P.S. Je ne t'ai jamais dit (P.S. Tu me manques T.2) / Brigid Kemmerer


Auteure : Brigid Kemmerer
Titre original : More Than We Can Tell
Traducteur : Alice Delarbre
Nombre de page : 440
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 23 Octobre 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Deux lycéens qui auraient pu ne jamais se croiser. Qui ne savaient pas ce qu'est être aimé. Et qui pourtant se sont trouvés. Rev gardera toujours dans sa chair les cicatrices des sept années qu'il a subies sous les coups de son père. Quant à Emma, c'est dans son coeur qu'elle porte les siennes : elle n'existe pas aux yeux de son père, et sa mère veut tout contrôler. Rev et Emma ne se sont jamais vus que de loin.
Pourtant, le hasard les réunit, un soir. Petit à petit, les deux ados blessés s'apprivoisent, et, chaque jour, partagent leurs doutes et leurs peines. Malheureusement, ce moment de grâce ne pouvait pas durer. Rev est parti rendre visite à son père, qui a refait surface. Sauf qu'Emma a besoin d'aide. Harcelée par un gamer appelé Nightmare, elle s'adresse à la mauvaise personne - un garçon qui fréquente le jeu vidéo en ligne qu'elle a créé pour s'évader.
Rev rejoindra-t-il Emma à temps pour la sauver ?

MON AVIS : Le mois dernier, j'ai découvert le premier tome et par la même occasion le personnage de Rev qui est très mystérieux. Quelle ne fut pas ma joie de voir que celui-ci était l'un des personnages principaux de ce second tome. Et si j'ai beaucoup aimé le premier, je dois dire que j'ai adoré ce second tome !

D'un côté, il y a Rev. Ce jeune garçon mystérieux qui possède un secret qui semble diriger sa vie. Le souvenir de son père et des sévices qu'il lui a fait subir le hante chaque jour, avec la peur de devenir à son tour violent. Et lorsque son père reprend soudainement contact avec lui, Rev semble perdre pied et se renferme au monde qui l'entoure. De l'autre, on a Emma qui mène une relation difficile avec ses parents. Elle souffre du manque de reconnaissance de ces derniers et notamment de sa mère qui n'accepte pas sa passion pour les jeux vidéos. Cet univers virtuel dans lequel elle se réfugie un peu plus chaque jour, et en particulier dans celui du jeu qu'elle a créé. Mais bientôt, un gamer s'en prend à elle et elle n'ose en parler à personne. Rev et Emma n'ont rien en commun, pourtant il suffit d'une rencontre par hasard pour que chacun trouve en l'autre un confident inattendu. 

Attention, ce roman est beaucoup plus profond qu'il n'en a l'air. En dehors de la relation qui s'établie lentement entre les personnages, à travers les différentes épreuves qu'ils traversent, les sujets qui sont abordés sont tous plus sérieux les uns que les autres. Après le deuil, dans "P.S tu me manque", Brigid Kemmerer s'attaque à d'autres sujets sensibles. Avec Rev, c'est la peur que le passé conditionne le présent et que certains vices soient héréditaires. Avec Emma, c'est l'impression de ne pas trouver sa place dans sa propre famille mais surtout les risques du harcèlement en ligne. Et il s'agit des principaux sujets car il y en a d'autres à découvrir. 

Vous l'aurez compris, Rev et Emma sont des personnages qui ont des bagages lourds à porter mais qui sont des plus attachants. Mais les personnages qui les entoure ne sont pas en reste, que ce soit les parents adoptifs de Rev profondément bons et dévoués envers leur fils, mais aussi Matthew qui a lui aussi des blessures difficiles à supporter.

Les deux livres sont indépendant mais j'ai bien fais de suivre le conseil que l'on m'a donné de lire le premier avant celui-ci. Cela m'a permis de faire la connaissance de Rev avant de le découvrir totalement. L'écriture est toujours aussi fluide et d'une grande justesse mais ce second tome est encore plus intense que le premier. J'ai sentie la tension montée lors de la dernière partie au point que j'avais du mal à le lâcher ! On perd un peu le côté correspondance qui faisait l'originalité du premier tome, mais cela n'a aucune importance.

En conclusion, un second tome que j'ai encore plus aimé que le premier pour sa grande intensité, au point que je lui décerne un joli coup de cœur (cela fini bien l'année). Un roman bouleversant !

Mon ressenti : Coup de cœur 

9 janvier 2020

Bilan livresque de l'année 2019

Alors que 2020 vient de commencer, il est l'heure de faire le point sur l'année 2019 !

En 2019, j'ai lu :
- 80 romans (soit 9 de plus qu'en 2019)
- 4 albums
- 1 roman graphique
- 1 livres "pratiques"

Coups de Cœur (ou presque) : sur les 2 premières lignes, les coups de cœur ou presque et sur la troisième, de très bonnes lectures que je souhaitais partager dans mon bilan

       
     

Déceptions :

       


Sagas terminées :

Shades of Magic (3 tomes lus en 2019), Nos chemins de travers (2 tomes lus en 2019), Tiny Pretty Things (2 tomes lus en 2019), Phitanie, Destiny, Le pays des contes, 

Suite de sagas et sagas commencées (que je poursuivrais à coups sûr) : 

Les Entremondes (Fin du tome 1 et tome 2), Maudit Cupidon (Tome 1 et 2), Strong Girls Forever (Tome 1 et 2), Dossier Evan Cartier (tome 1 et 2), ACOTAR (tome 2 et 3 en VF), Les chevaliers des Gringoles (tome 3), Homer Pym (tome 1), Nos âmes jumelles (tome 1 et 2), La cité du ciel (tome 1), Miss Peregrine (Tome 4), Caraval (tome1)

Sur le blog :

Le blog va souffler ses 8 ans d'existence le 12 Janvier prochain. Il n'y a pas trop d'évolution au niveau du blog qui stagne un peu (niveau statistique). Mais il y a un noyau de lecteurs fidèles et je vous en remercie. Quelques espoirs de nouveaux déçus mais je suis heureuse de poursuivre l'aventure avec les ME qui me renouvellent leur confiance : Hachette romans et Nathan, mais aussi Slalom, Gilles Paris et Eric Poupet presse ainsi que Laure Valentin. Je remercie également ceux qui m'ont permis de réaliser quelques SP de manière ponctuelle : Lumen, XO et Flammarion ou encore par le biais de Netgalley. Cela m'a permis de faire de belles découvertes). En 2019, j'ai eu quelques petits coups de mous, notamment à cause un changement de rythme au boulot auquel il a fallut s'adapter mais également du travail sur un autre projet qui devrait voir le jour dans quelques semaines (rien à voir avec les livres).

En 2020 : 

J'espère revenir à plus de régularité sur le blog et continuer sur ma lancée avec autant de lecture et de belles découvertes. J'ai également pris plaisir en 2019 à parvenir à équilibrer mes lectures personnelles et les services de presse et j'espère que ça continuera comme cela. C'est toujours un plaisir de faire des rencontres IRL lors de salons ou dédicaces. Voir et revoir certaines personnes et j'espère qu'en 2020 je finirais par rencontrer certaines personnes que je côtoie régulièrement sur internet (Julia et Dilshad :-) )
Enfin, j'espère parvenir à développer davantage la communauté Instagram et parvenir à poster encore plus régulièrement qu'en 2019.
Mais surtout j'espère vivre encore de beaux moments d'échanges et de partages en plus de belles découvertes !

Merci à tous !

7 janvier 2020

C'est lundi, que lisez-vous ? n°275

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par I believe in Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions.

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ? Mais comme avec les fêtes et autres imprévus je n'ai pas fait mon c'est lundi depuis trois semaines, c'est plutôt "Qu'ais-je lu entre le 16 Décembre et le 5 Janvier" !

   

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?

Le choix sera fait en fonction des mes envies le moment venu

Et vous, que lisez-vous ?

5 janvier 2020

In my Mailbox n°169

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Je reviens avec mon récap' des livres reçues à Noël 


J'ai déjà lu "De sang et de rage" mais en version non corrigée, cela me permet donc d'avoir la version définitive dans ma bibliothèque. Pareil pour "La passe miroir" que j'avais emprunté à ma meilleure amie. 

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

2 janvier 2020

Nous sommes le 1er, c'est l'heure du bilan - Décembre 2019

Initialement mis en place par La bibliothèque de Lilie, ce rendez-vous permet de partager ses lectures du mois passé ainsi que ses chroniques. 

Qu'ais-je lu en Décembre ?

J'ai tout d'abord fini "P.S. Tu me manques" (202 pages)

J'ai ensuite lu :
- Shades of Light (761 pages)
- All I want for Christmas (320 pages)
- Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire (416 pages)
- P.S. Je ne t'ai jamais dit (440 pages)

Soit un total de 2568 pages pour ce dernier mois de 2019. Un très bon mois avec des lectures riches en émotions. J'ai fini la saga "Shades of magic" sur un excellent ressenti (Kel, Lila et les autres vont me manquer). J'ai découvert la plume de Brigid Kemmerer avec deux romans que j'ai adoré. J'ai également consacré la deuxième quinzaine de Décembre à la lecture de romance de Noël. C'est la première fois que j'ai vraiment le temps d'en lire quelques unes (même si trois à la suite, c'était déjà un peu trop) et sur les 3, j'ai vraiment passé un excellent moment avec "Tu fais quoi pour Noël ?..." et "Comment ne pas faire pitié...", par contre j'ai detesté "All I want for Christmas", ça ne l'a vraiment pas fait. Je fini donc l'année sur une note très concluante, avec une grosse majorité de lecture perso car seule 2 lectures sur les 6 étaient des services presse ! (par contre, je suis un peu à la bourre avec mes chroniques !)

Décembre en image :



P.S. Tu me manques / Brigid Kemmerer


Auteure : Brigid Kemmerer
Titre original : Letters to the lost
Traducteur : Alice Delarbre
Nombre de page : 432
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 7 Février 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Juliet a toujours écrit à sa mère. Depuis sa mort soudaine, cette habitude est pour elle comme une bouée de sauvetage. Même si les courriers de Juliet restent sans réponse, elle continue de les déposer sur sa tombe chaque semaine.
Declan n’aurait jamais cru qu’une lettre pourrait changer sa vie. Pourtant, celle qu’il trouve au cimetière, où il fait des travaux d’intérêt général après le lycée, le touche profondément… Et il ne peut s’empêcher d’y ajouter deux mots.
Commence alors une correspondance inattendue entre Le Crépuscule et La Fille du Cimetière, deux étrangers que tout oppose. Ce qu’ils ignorent, c’est que leurs routes se sont déjà croisées…

MON AVIS : Voici un livre à côté duquel je suis passée lors de sa sortie. Mais ayant été tentée par le deuxième et bien qu'ils peuvent être lus indépendamment l'un de l'autre, j'ai préféré suivre les conseils de Karen du Boudoir Ecarlate en commençant par celui-ci. Et je n'ai pas été déçue par ma lecture.

Quand Juliet découvre que quelqu'un a osé répondre quelques mots sur la lettre qu'elle a laissé sur la tombe de sa mère, sa première réaction est la colère. Mais commence alors une étrange correspondance entre eux, a travers les pseudos de "La fille du Cimetière" et "Le Crépuscule" alias Declan. Une correspondance qui devient très importante pour eux au fil des jours et a travers laquelle des liens s'établissent. Pourtant, dans la vie réelle, tout semble opposer Juliet et Declan. 

A première vue, ce livre semble d'une grande légèreté et pourtant, les sujets qu'ils renferment sont des plus sérieux. Avec les personnages de Juliet et Declan, l'auteure aborde la question du deuil et des sensations qui vont avec : la souffrance, la culpabilité, la tristesse ou encore la colère. Comment la perte d'un être cher peut ébranler la vie de ceux qui restent au point de ne plus savoir comment avancer. 

A travers les échanges sous pseudonymes, chacun va se livrer sans filtre, sans peur du jugement. On se rend compte que sous couvert d'anonymat, les barrières semblent disparaître et les échanges sont désinhibés. On ne voit pas son interlocuteur de la même façon que s'il était devant nous. Et l'auteure joue sur cet aspect là en nous montrant que dans la vrai vie, les rapports entre Juliet et Declan sont plutôt chaotiques.

L'histoire est totalement portée par les personnages, principaux et secondaires, qui possèdent tous une particularité et une certaine profondeur. Difficile de rester indifférent à l'histoire de Juliet mais j'ai été encore plus ébranlée par celle de Declan. Plus on découvre ce qu'il y a derrière son côté bad boy et plus on s'y attache, on souffre avec lui. Et du coté des personnages secondaires, Rev n'est pas en reste (ce qui tombe bien car c'est lui que l'on va retrouver dans le deuxième tome).

L'écriture est fluide mais également pourvu de force et de profondeur. Ce qui aurait pu être qu'une simple romance adolescente devient au fil des pages un roman poignant et riche en émotion. Mais cela est toujours fait avec justesse et sans sombrer dans le mélodrame pur et dur. La correspondance virtuelle entre Juliet et Declan est le petit plus qui fait que dès les premières pages, je me suis sentie transportée par le récit. Et j'ai adoré le contraste avec les échanges entre Juliet et Declan dans la vrai vie au point où l'on se demande comment les chose vont pouvoir aboutir. Et cela se fait tout en douceur, de manière naturelle. 

En conclusion, j'ai adoré ce roman même si ce n'est pas un coup de cœur. Une histoire riche en émotion sur le deuil et l'apprentissage d'un avenir différent en s'appuyant sur les blessures du passé.
Mon ressenti : très bonne lecture 

26 décembre 2019

Plein le dos ! / Olivier Girard


Auteur : Oliver Girard
Nombre de page : 199
Editeur : Favre
Date de sortie : 17 Octobre 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Manuel pratique pour réapprendre la bonne posture dans la vie de tous les jours, pour prévenir et soigner par des exercices simples les maux de dos, de nuque, d'épaules et de genoux.
21 jours pour aller mieux – 3 mois pour réapprendre la posture
Plus de 80% de la population active a mal au dos, à la nuque, aux épaules, aux genoux : les troubles musculosquelettiques sont partout autour de nous. Leur impact individuel, familial et sociétal est incalculable.
Souvent, les douleurs passent seules. Mais l'âge aidant, elles deviennent plus fréquentes, plus invalidantes et plus difficiles à soigner. Aujourd'hui, on observe par ailleurs un phénomène nouveau : plusieurs années avant leurs aînés, nombre d'adolescents ont déjà mal, du fait notamment d'une surexposition aux écrans.
Pour mieux nous protéger, il est donc temps de comprendre comment le corps est fait pour fonctionner. Écrit pour tous et puisant ses exemples dans vos activités quotidiennes, ce livre est un mode d'emploi du corps humain, conçu pour vous permettre d'améliorer votre posture.
Il vous aidera à aller mieux, mais aussi à protéger vos enfants. En mettant la mécanique du corps et l'ergonomie à portée de tous, il propose un programme de rééducation posturale, semaine après semaine.
L'approche, pratique et scientifique à la fois, issue du courant paramédical scandinave Mensendieck, est plébiscitée par de nombreuses entreprises suisses et internationales. Elle est utilisée pour former cols blancs, ouvriers, pompiers, musiciens et bien d'autres encore. Tous les jours, elle permet de durablement soigner des douleurs, de soulager des femmes enceintes et de sensibiliser des adolescents.
Quelle que soit votre vie, quel que soit votre problème, vous irez mieux si vous utilisez bien votre corps : ce livre va devenir votre compagnon de route...

MON AVIS : Le mal de dos est souvent considéré comme le mal du siècle. On y est tous plus ou moins sujet, quelque soit l'âge, et je ne fais pas exception à la règle. La cause numéro 1 étant les mauvaises postures que l'on prend inconsciemment (ou pas) au quotidien, ce livre a attiré mon attention. En effet, il est indiqué qu'il va nous réapprendre a adopter les bonnes posture. Mais malheureusement, il ne m'a pas totalement convaincu.

Alors certes, il n'est pas totalement dépourvu d’intérêt, loin de là car il aborde les nombreuses postures du quotidien mais aussi en fonction des métiers que l'on exerce. Il nous montre les mauvaises postures que l'on a tendance a adopter et comment faire pour les corriger. Cependant, cela est sans doute un peu trop général dans le sens où l'on aborde la façon de faire dans un ensemble (par exemple dans un métier) en oubliant que ce qui est possible chez un individu, ne l'est pas forcément chez l'autre. Et pour avoir essayer de mettre en pratique certaines "bonnes postures", je peux dire que je ne correspond pas forcément à la cible général (un exemple parlant, celui de l'installation dans un fauteuil/canapé. Si je suis la posture indiqué et bien je préfère ne pas m'asseoir dans un fauteuil tant c'était inconfortable pour moi). 

Le livre est illustré par des photos mais également des schémas sensés rendre limpide lesdites bonnes postures à adopter. Et à mon humble avis, ces schémas ne sont pas vraiment explicite. Un petit travail dans les détails auraient été un plus et pourquoi pas pour les rendre plus attrayants. L'autre point qui est pour moi un bémol, c'est le côté "simple" évoquer dans le résumé qui laisse présager qu'il y a surtout un travail corporel a effectuer mais on se rend vite compte que cela nécessite une certaine quantité de matériel que l'on a pas sous la main et qui donc, gâche la notion de geste du quotidien.

Il y a tout de même de bons conseils à prendre, des indications pour choisir des fauteuils de bureaux, des outils a utiliser en fonction du métier que l'on exerce ou tout simplement pour le choix du mobilier du quotidien. Mais dans l'ensemble, il ne m'a totalement convaincus. Rien n'est vraiment fait pour nous motiver, l'ensemble reste trop formel et scientifique. Peut-être qu'une petite touche ludique aurait de capter totalement mon intérêt. 

Vous l'aurez compris, je n'ai pas été convaincu par ce guide traitant du mal de dos. Et pour le coup, je l'ai passé à ma mère qui a eu le même ressenti que moi. Peut-être que l'approche trop scientifique et le manque d'attrait des schémas ont eu raison de moi, où alors est-ce la difficulté matériel pour la mise en pratique des conseils ?