30 mars 2017

Un livre, une adaptation : La Belle et la Bête


A force de voir des vidéos du film, j'avais grandement envie de le voir au cinéma. Alors personnellement, je ne connais pas forcément le dessin animé que j'ai du voir une fois dans mon enfance et dont je n'ai pas gardé énormément de souvenir, hormis quelques détails. Du coup, je ne ne comparerais pas les deux.

Visuellement parlant, le film est très beau. Les effets et le rendu sont superbes. Je craignais un peu pour la représentation des objets animées, qui aurait pu très vite devenir ridicule dans un film, mais franchement cet aspect là a été fort bien traité. Emma Watson est vraiment dans son rôle (même si je sais que certains grinceront des dents et ne pourront s'empêcher de la critiquer) et apporte un brin de fraîcheur et de détermination au personnage de Belle. Luke Evans rend le personnage de Gaston franchement détestable (ce qui est le but) et Josh Gad nous joue un Le Fou haut en couleur (même si là aussi certains trouveront la chose discutable). Le seul bémol concernant le déroulement de l'histoire est peut-être que j'ai trouvé l'évolution de la relation entre la Belle et la Bête un chouia trop rapide à mon goût. 

Le point que j'ai le moins aimé c'est sans doute l'overdose de chanson. Je sais que la plupart sont dans le dessin animé d'origine mais j'ai eu l'impression qu'elles étaient un peu mal réparties dans le film. On avait de gros passage chanté (et par moment je me demandais si la chanson allait se finir un jour) et entre deux plus de chansons. Peut-être est-ce du au fait que j'ai vu le film en français (et les chansons traduites paraissent souvent plus "ridicules" que la VO) mais je ne me voyais pas suivre 2H de film en lisant les sous-titres, enfin passons. 

Pour finir, un autre point qui est vraiment un avis personnel, je ne trouve pas forcément que le film soit destiné aux jeunes enfants. Contrairement à la version animée, le film donne une dimension plus sérieuse à l'histoire et je pense que ça ne convient pas aux plus jeunes (disons à partir de 8 ans).

En conclusion, j'ai passé un très bon moment devant ce film malgré le fait qu'il y ait un peu trop de chanson à mon goût. J'ai aimé découvrir cette version du film, à mille lieu de celle sortie en 2014 avec Vincent Cassel et Léa Seydoux. Ou comment partir d'une même histoire et en faire deux interprétations différentes.

29 mars 2017

Lebenstunnel T.1 : Allégeance / Oxanna Hope (Par Guillaume)


Auteur : Oxanna Hope
Nombre de page : 292
Editeur : Rebelle Editions, Collection Galactée
Date de sortie : 10 Février 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n'était pas celui que l'on connaissait ? 200 ans après la victoire d'Hitler, Germania n'est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu'au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu'elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

L'AVIS DE GUILLAUME : Lorsque l’on m’a proposé cet ouvrage, je me suis dit pourquoi pas ? La thématique du paradoxe temporel est un sujet qui me plait beaucoup et le fait qu’il traite d’une hypothétique victoire de l’Allemagne Nazi en 1945 m’ont fermement décidé à l’ouvrir.

Nous somme en 2145 soit 200 ans depuis la victoire de la bande à Hitler. La race aryenne est maintenant celle qui domine le monde. Dans ce Roman, à la fois uchronique et dystopique, nous suivons Krista, une jeune aryenne qui est un peu ce que l’on appelle « un mouton noir ». Alors que son frère poursuit une brillante carrière, qui l’a mené jusqu'à l’unité noire de la SS (la garde rapproché du Führer) après avoir réussi avec brio toute l’armada de test nécessaire, Krista doit quant à elle se contenter de servir le régime d’une autre manière. Elle suit une formation au Lebensborn de Germania, la maternité où la progéniture Aryenne vient au monde. Mais elle a bien du mal à se faire à l’idée d’éliminer les divergents du mode aryen (cheveux blond, yeux bleu, taille du crane etc…) par injection en leur donnant un billet pour l’incinérateur.

Un jour, sur la route du retour, après son service, Krista perçoit les gémissements d’une femme assise a coté d’une plaque d’égout. Etant d’une nature assez emphatique, ce qui n’est pas normal pour une aryenne, elle décide de lui porter secours. Cette femme est enceinte et s’est probablement évadée du Lebensborn. Elle tente en vain de faire coulisser une plaque d’égout afin d’y pénétrer. Krista ne se doute pas qu'à cet instant, en aidant cette femme en détresse, que sa gentillesse va l’embarquer dans une histoire qui la dépassera. La jeune fille va être confrontée à ce qui était quasiment devenue une légende pour sa génération en rencontrant des personnes qui n’ont rien d’aryens.

Qui sont t-ils ? Comment c’est gens parviennent-ils à se cacher depuis tout ce temps ? Et surtout que va-t-elle devenir dès lors qu’elle sera perçue comme traîtresse aux yeux des siens ? Tant de question avec lesquelles elle devra ce battre.

Il fallait y penser et Oxanna HOPE l’a fait. Et oui… et si les ricains n’étaient pas là. Ingénieux et audacieux, un scénario rudement bien pensé et documenté car tout part d’un réel projet. Germania aurait réellement existé si le Führer n’avait pas était stoppé dans sa folle conquête du monde. Le récit est construit afin de garder le lecteur en haleine jusqu’au dénouement de ce premier opus qui est simplement sublime et inattendu.

Inutile d’en dire plus sous peine d’éventer l’intrigue. Vous l’aurez compris, j’ai adoré cet ouvrage et je le conseille aux accros de cette page historique qu'est la Second Guerre Mondiale.

Sur Amazon : Lebenstunnel T.1

Avis rédigé par Guillaume 

Pour tout ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur les Lenbensborn et la formation de la jeunesse hitlérienne, je vous conseille « Max » de Sarah COHEN-SCALI, aux éditions Gallimard, à partir de 15 ans.

28 mars 2017

Zoom sur ... Les BD "Les filles au chocolat" - Coeur Guimauve, Coeur Mandarine et Coeur Coco

Il y a quelques semaines, je vous ais partagé mon avis sur le 1er tome de la célèbre saga de Cathy Cassidy "Les filles au chocolat" mais en version BD - Voir la chronique de Coeur Cerise 



Depuis, j'ai lu les 3 tomes suivants et personnellement, je ne voyais pas l’intérêt  de faire une chronique de chaque, avec le risque de répéter à chaque fois les mêmes choses. Du coup, j'ai préféré y consacré un article particulier pour revenir sur cette version BD des "Filles au chocolat".



Ces BD, publiées par Jungle Editions dans la collection "Miss Jungle!" comptent 49 pages chacune, plus une recette "typique" de la fille auquel la BD est consacrée. 

Comme je le disais dans ma critique sur "Coeur Cerise", chaque BD reprend l'histoire du tome dans les grandes lignes, en axant surtout sur la thématique abordée dans le roman. Une façon de faire découvrir ces histoires aux lectrices (car je pense que c'est principalement les petites filles qui y trouveront leur compte) un peu moins téméraires ou tout simplement pour redécouvrir l'histoire en version dessinée.

On retrouve les couleurs propres à chacune des filles, par rapport aux romans initiales et je trouve que les dessins sont bien représentatif. Les filles et les autres personnages correspondent à l'image que l'on avait d'eux en lisant les livres.

A ce jour, les 4 premiers tomes sont en librairie. Mais encore quelques jours de patience car "Coeur Vanille" sera disponible dès le 29 Mars 



Je vous invite à découvrir la page consacrée au BD sur laquelle vous pourrez voir un aperçu du contenu de chaque BD

La belle et la bête - Histoire Eternelle / Jennifer Donnelly & Collectif Disney


Auteur : Jennifer Donnelly
Titre original : Beauty and the beast - Lost in a book
Traducteur : Christophe Rosson
Nombre de page : 290
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 1er Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Belle aime les livres, elle est intelligente… et prisonnière du château de la Bête. Pourtant, elle s’y sent à présent chez elle et s’est liée d’amitié avec les habitants. Quand elle découvre Nevermore, un livre enchanté, Belle se retrouve aspirée dans un monde de charme et d’intrigue.
La vie de Belle entre les pages de Nevermore est trépidante. Conversations passionnantes sur fond de luxe parisien avec des personnages pleins de mystère… et même une rencontre qu’elle n’aurait jamais crue possible. Que demander de plus ?
À Nevermore, Belle peut avoir tout ce qu’elle a toujours désiré. Mais un doute subsiste : que deviennent ses amis au château de la Bête ? Belle peut-elle vraiment faire confiance à ses nouveaux compagnons ? Ce monde est-il seulement réel ? Belle devra percer la vérité à jour si elle ne veut pas s’y perdre à jamais.

MON AVIS : Avec la sortie du film, ce roman me faisait plus que de l'oeil. Envie de plonger dans l'univers de la Belle et la Bête avant d'aller le voir au cinéma. Mais que les personnes qui hésitent à lire le livre pour ne pas être spolié sur le film se rassurent, l'histoire présentée n'est pas présente dans le film.

Le livre relate en effet un passage inédit du conte, qui se déroule au moment où la Bête ouvre les portes de sa bibliothèque à Belle. Le livre s'ouvre sur l'Amour et la Mort qui se lance un pari, la première voit l'amour triompher tandis que la seconde n'espère que la mort de la Bête. Et comme la mort est un peu retors, elle envoie un livre enchanté à Belle, dans l'espoir de la piéger. Lorsque la Belle découvre Nevermore, elle est de suite séduite par les belles promesses qu'elle y découvre.

La relation entre la Belle et la Bête en est à ses débuts. Belle se sent encore davantage comme une prisonnière et elle se lamente quelques peu sur son sort. Du coup, lorsqu'elle pénètre dans le monde enchanté contenu dans le livre Nevermore et qu'elle y découvre la possibilité  d'y vivre la vie dont elle a toujours rêvée, son esprit se retrouve drôlement perturbée. Au point de se laisser piéger par le livre ?

J'avoue que dans ce livre, le personnage de Belle m'est apparue un poil un peu trop naïve par rapport à celui que l'on connait. Sa détermination semble avoir fait preuve à une crédulité incroyable quand on voit la facilité à laquelle elle croit tout ce qu'elle voit à Nevermore. Du coup, par moment j'avais envie de la secouer pour lui ouvrir les yeux. Par contre, j'ai beaucoup aimé les interactions avec les objets animés qui occupent une place importante dans le coeur de Belle. Le caractère de la Bête et quand a lui assez fidèle. 

Du côté de l'écriture, on retrouve la plume de Jennifer Donnelly que j'ai découvert dans la saga "Waterfire". Une plume agréable, avec une touche de conte et de magie. Quelques passages m'ont parus un peu long et certaines tournures de phrases un peu maladroite, surtout dans la désignation des personnages (traduction peut-être un peu trop littérale par moment ?). Et je dois dire que la fin est assez étrange, qui me ferait mettre le livre dans les mains des enfants de plus de 10 ans voir 12.

En conclusion, pour les amateurs du contes de fées, ou de contes en général. J'ai beaucoup aimé découvrir ce passage inédit de l'hsitoire de la Belle et la Bête, et cela m'a permis de patienter jusqu'au film. 



27 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°145

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?



3 - Que vais-je lire ensuite ?

Vu le pavé de "Phobos 3", je vais en avoir pour un petit moment. J'enchaînerai sans doute avec un service presse 

Et vous que lisez-vous ?

26 mars 2017

In my Mailbox n°86

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Cette semaine, 2 livres ont rejoints ma PAL


"Replica" est un livre tête-bêche. D'un côté on a "Gemma" et de l'autre "Lyra". Soit on lit les 2 parties l'une aprés l'autre, soit en alterne un chapitre de chaque. J'ai hâte de m'y mettre pour savoir ce que ça donne.
J'avoue que "Shadow House" me file un peu la frousse (mais c'est à partir de 10 ans donc ça doit être raisonnable)

Et j'ai oublié de vous montrer une réception la semaine dernière :


Mon frère l'a lu, sa chronique arrivera prochainement

Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?

23 mars 2017

J'ai avalé un arc-en-ciel / Erwan Ji


Auteur : Erwan Ji
Nombre de page : 384
Editeur : Nathan
Date de sortie : 2 Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Plongez dans le blog d’une jeune Franco-Américaine, un journal intime avec une voix pétillante et forte qui vous fera passer par toute la palette des émotions.
En racontant sa vie, ses amis, ses amours, sa famille, l’héroïne propose un véritable décryptage du monde du lycée américain.

MON AVIS : Lorsque ce livre est arrivée dans ma boite aux lettres, je voyais déjà des avis enthousiaste sur la blogosphère. Du coup, j'étais curieuse de voir ce que ce livre avait de différent des autres. Et bien pour tout vous dire, c'est la touche Feel Good qui le rend si incroyable

On plonge dans le quotidien de Capucine, dite Puce, une adolescente qui vie dans le Delaware depuis ses 3 ans. Suite au départ de son amoureux, Puce s'est mise à écrire ce blog en français (pour ne pas être lu de ses camarades), afin d'y dévoiler son quotidien et ses sentiments. Et on peut dire que cette dernière année de lycée va apporter des changements dans la vie de Puce.

Le pitch n'a rien de bien original me direz-vous (et vous n'avez pas tort), on va se retrouver confronter aux épreuves de l'adolescences, entre le lycée, l'amitié, les rapports avec les parents et l'amour. Mais c'est la façon dont les choses sont traitées qui font que ce roman va se démarquer des autres. Erwan Ji (un homme qui parvient parfaitement à se mettre dans la tête d'une fille) apporte une sacré touche de fraîcheur avec un côté comique qui ne pourra que vous faire rire tout seul dans votre coin en vous faisant passer pour fou (cela sent le vécu lol). Mais pas que, car l'évolution de l'histoire apporte d'autres émotions qui donne un côté touchant à ce roman Feel Good. 

Puce, avec son côté Franco-Américain, nous offre le quotidien d'une lycéenne lors de sa dernière année de lycée, en comparant avec la France (et là on se dit qu'on aurait bien aimé que ça ce passe comme ça au lycée). Bon, cela dit c'est un lycée particulier où les élèves ont l'air de particulièrement bien s'entendre (ce qui ne doit pas être le cas partout). Et puis Puce va nous toucher lorsqu'une rencontre va venir chambouler sa vie et qu'elle va se retrouver confronter à des sentiments nouveaux dont elle ne va pas forcément savoir que faire. 

Mention spécial au fait que l'auteur doit être fan d'Harry Potter; vu toutes les allusions à la saga, et qu'il a certainement du manger un clown avant de rédiger son livre.

En conclusion, un roman 100% feel good qui fait du bien au moral. L'histoire de Puce devrait vous faire rire mais aussi vous toucher. 

21 mars 2017

Bleu Blanc Sang T.3 : Sang / Bertrand Puard (par Guillaume)


Auteur : Bertrand Puard
Nombre de page : 310
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 12 Octobre 2016

PRESENTATION DE L'EDITEUR : (ATTENTION SPOILER si vous n'avez pas lu les tomes précedents) Septembre 2018, Un mois et demi a passé depuis le drame qui a clôturé la chasse aux tableaux de Justine Latour- Maupaz, et qui a fait vaciller le pouvoir en place. Retirée dans un manoir à la campagne, Eva Brunante se remet peu à peu de ses traumatismes en jurant qu’on ne l’y prendra plus à jouer les héroïnes de thriller ! Pourtant, lors du vernissage de l’exposition consacrée à l’artiste maudite, un jeune homme venu des Etats-Unis surgit avec de nouvelles révélations bouleversant l’échiquier.
Dans l’ultime tome de la trilogie, Bleu, Blanc, Sang, Eva ira de surprise en surprise et apprendra que tous les événements de ces trois derniers mois n’étaient que les premiers soubresauts d’une rude bataille à venir

L'AVIS DE GUILLAUME : (ATTENTION SPOILER si vous n'avez pas lu les tomes précedents
La conclusion du tome précédant nous laissait face à un cliffhanger terrible pour Eva Brunante. Cette dernière avait été victime d’une balle en pleine tête alors qu’ils étaient sur le point d’atteindre leurs buts, en découvrant l’œuvre de Justine Latour-Maupaz qui devait sauver Clarrisa, l’héritière Tourre.

Pour cette ultime tableau de la sa trilogie Bleu, Blanc, Sang, Bertrand Puard introduit deux nouveaux personnages. Christopher, un jeune homme vivant au Etats-Unis, pour qui la vie va basculer lorsque son père va être retrouvé mort suite au crash de son avion. Caïssa, une jeune adolescente un peu égarée, qui vit comme elle peut et travaille dans un restaurant d’application. Deux personnes que tout oppose mais qui vont bientôt se retrouver plonger au cœur d’une histoire qu’ils étaient loin d’imaginer. 

Cet ultime tome débute sur des bases assez curieuses puisque les personnages principaux des deux premiers opus passent subitement au second plan. Eva en a assez de toute cette pression et préfère se tenir a l’écart de l’affaire. Ce tome se concentre en grande parti sur ce qu’on appelle « la recherche du père » puisque Christopher va faire une cruelle découverte sur ses origines paternelles. 

J’avais adoré les deux premier tomes mais j’ai trouvé celui-ci nettement moins captivant que ses prédécesseurs. Je m’explique : Le cœur de l’intrigue réside dans la soif du pouvoir et la nécessité d’éliminer toutes personnes pouvant vous empêcher d'y arriver. Clarissa étant sauvé, cela provoque la fin de l’intrigue numéro 1. Je me demandais bien où pouvait nous mener cette ultime chapitre, et bien pas très loin car les personnages introduits sont selon moi, pas assez charismatique et ne provoque pas l’empathie du lecteur. L’intrigue politique passe au second rang et n'est pas assez développée. 

J’ai trouvé cela vraiment dommage car, toujours selon mon avis personnel, deux tomes aurait suffi en procédant à un découpage différent, qui aurait permis de dynamiser le récit jusqu’au dénouement final. Si on peut appeler cela comme ça.

20 mars 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°144

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?


19 mars 2017

In my Mailbox n°85

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Ces 2 dernières semaines, un seul livre a rejoint ma PAL 


Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?