25 juin 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? n°206

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions : 

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?

 

Je lis Histoire de la magie" par petits morceaux et je le trouve très interessant dans l'immédiat. Et j'ai seulement lu les toutes premières pages de "Destins brisés" qui va donc m'occuper pendant une partie de la semaine

3 - Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?

24 juin 2018

In my Mailbox n°128

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Cette semaine, petite réception surprise dans ma boite aux lettres avec un livre gagné chez "Un brin de lecture" (honte à moi, je n'avais pas vu les résultats) 


Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

21 juin 2018

Leah à contretemps / Becky Albertalli


Auteure : Becky Albertalli
Titre original : Leah on the offbeat
Traducteur : Mathilde Tamae-Bouhon
Nombre de page : 393
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 30 Mai 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Moi, c’est Leah. Leah Burke. (Semi-)pro de la batterie. Gribouilleuse clandestine. Meilleure amie du choubidou du lycée, mon best bro, le démolisseur d’Oreos, j’ai nommé : Simon Spier. C’est notre année de terminale, la dernière ligne droite avant la fac. Alors, forcément, tout part en vrille.
Le couple insubmersible formé par Abby et Nick est en train de prendre l’eau. Je me suis fâchée avec des filles que je connais depuis la maternelle. Et plus le temps passe, plus j’ai l’(affreuse) impression que notre pote Garrett veut sortir avec moi. Il est mignon. Adorable. Prévenant. Le genre de mecs que n’importe qui aimerait avoir comme cavalier au bal du lycée.
Mais pas moi. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit ? Paraît que j’adore me compliquer la vie…

MON AVIS : Jusqu'ici, j'ai adoré les romans de Becky Albertally, que se soit "Moi, Simon..." ou "Mes hauts, mes bas...". Quand la sortie de "Leah a contretemps" a été annoncée, j'étais contente car s'agissant d'une suite directe de "Moi, Simon...", cela me permettrait sans doute de refaire un petit bout de chemin avec les personnages. Si sur ce point là, j'ai été comblée, ce n'est pas forcément passé avec Leah.

L'idée de faire une suite en centrant l'action sur un autre personnage est intéressante car, cela permet d'avoir une continuité dans l'histoire, de retrouver les personnages, tout en abordant de nouveaux sujets. Du moins en théorie. Ici les personnages sont en terminales, l'année des dernières fois pour certaines choses mais aussi des derniers moments passés tous ensemble. Il faut envisager la séparation, déterminer s'il est judicieux de tenter une relation à distance, ou encore surmonter la peur qu'évoque le passage à l'âge adulte et à l'indépendance. Malheureusement le sujet qui prend le plus de place dans cette suite est une fois encore la question de l'orientation sexuelle, sujet déjà abordé dans les romans précédents. Du coup, j'ai eu une sensation de redondance.

Si ce n'était que ça, encore, je pense que ça aurait pu le faire. Mais malheureusement, je n'ai pas du tout accroché avec Leah. J'ai trouvé son personnage un peu trop cynique et égoïste, avec une tendance a toujours aller trop loin dans ses réactions. Alors, elle le dit elle-même, elle adore se compliquer la vie mais pour le coup, cela me l'a rendue assez antipathique, c'est dire. Alors qu'il lui suffit de faire un petit effort pour rendre les choses plus facile, non, elle préfère se braquer et paraître désagréable. Par moment, j'avais juste envie de lui mettre des claques. 

J'ai cependant aimé retrouver la plume de l'auteure avec sa façon d'aborder certains sujets sensibles. Il y a une certaine fraîcheur dans le récit, une réelle modernité. Et heureusement que Simon, Abby et les autres étaient là pour me permettre de poursuivre ma lecture. Je les ais un peu plaints d'avoir une amie comme Leah. 

En conclusion, on peut dire que c'est une petite déception pour ce nouveau Becky Albertally. Les retrouvailles avec Simon et le reste de la bande, le fait de connaitre la suite de leurs histoires, ont permis de relever le niveau de mon ressenti car les passages où ils sont présents sont sympas à lire. Malheureusement Leah a un peu plombé le reste...

Sur Amazon : Leah à contretemps

20 juin 2018

La magie du rangement / Marie Kondô (par Eleane)


Auteur : Marie Kondô
Titre original : Jinsei ga tokimeku katazuke no mahō
Traduction : Christophe Billon
Nombre de page : 240
Edition : Pocket, Collection Evolution Développement personnel
Date de sortie : 19 Mai 2016

Une édition plus récente, illustrée par Yoko Uramoto est parue le 8 Mars 2018 aux éditions Kurokawa

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Et si pour améliorer votre quotidien et changer votre vie, vous mettiez de l'ordre dans votre intérieur ?
Voilà la proposition de Marie Kondo. Mais comment faire ? Que jeter ? Que garder ? Par où commencer ? Quand s'y mettre ? Et surtout, pourquoi est-ce si important ?
Avec cette incroyable méthode, oubliez tout ce que vous savez déjà en matière de rangement et révolutionnez votre intérieur, dans tous les sens du terme.
Parmi les millions de lecteurs de ce livre ingénieux, certains ont changé de carrière, d'autres ont perdu du poids, d'autres encore se sont aimés davantage.
Préparez-vous, il y aura un " avant " et un " après " La Magie du rangement.

L'AVIS D'ELEANE : Ca fait quelques temps déjà que le minimalisme m’intéresse, qu’il change ma perception de la vie, de ma consommation surtout. Et évidemment lorsqu’on s’intéresse à ce sujet, Marie Kondo revient régulièrement comme référente en la matière. Car ici, au-delà du rangement c’est surtout de tri que Marie Kondo veut nous parler.

Conseils, astuces, témoignages, ce petit livre très accessible est hyper intéressant à lire. Je l’ai pris par curiosité, pensant avoir déjà fait un sacré tri et bien je peux vous dire qu’il y en a encore eu des sacs à donner après ma lecture !

Justement je parle de « donner », c’est là un des gros points de désaccord que je ne suis pas la seule à avoir avec l’auteure. A l’entendre, ce que vous ne gardez pas doit être carrément jeté à la poubelle et franchement pour moi si l’objet est encore en bon état je ne suis pas capable de le jeter. Il part à Emmaüs (ou autre association) et fera un heureux. Car selon moi, jeter inutilement c’est contribuer à surconsommation en fait. Eh oui, je pars du principe que si ma super cafetière ne me convient plus, elle pourra sûrement ravir une autre personne qui n’aura pas besoin d’aller au magasin du coin et faire vivre tout un système que je déplore vous voyez l’idée ?

En résumé, ce livre reste très intéressant et pratique. Je trouve que c’est une super base, il y a de très bons outils mais après il faut voir ce qui est adapté à chacun, nul besoin de tout adopter à la lettre.

Note : 4/5

19 juin 2018

Les chevaliers Des Gringoles T.1 : Les menhirs maudits / Erwan Ji


Auteur : Erwan Ji
Illustration : Papaya
Nombre de page :  217
Editeur : Nathan
Date de sortie : 3 Mai 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Un Chevalier des Gringoles fait face à ses peurs (même quand il a carrément trop le vertige). Bientôt, je participerai à un duel sur les Menhirs maudits. Si vous connaissez pas, c’est juste la course la plus dangereuse du monde. Tout ça parce qu’au collège de Cayou-des-Gringoles, un humain terrifiant m’a pris en grippe. C’est fou, non ? Comme diraient les humains, c’est la vie. Et comme on le dirait en zombi, Hjjlhhggllrfv. Traduction : « Euh, ça me paraît risqué, quand même, et j’ai un peu peur de faire dans mon pantalon. »

MON AVIS : J'aime beaucoup le style d'Erwan Ji, découvert avec "J'ai avalé un arc-en-ciel" et sa suite "J'ai égaré la lune". J'étais donc curieuse de le découvrir en version jeunesse, surtout que ce livre a été introduit dans son dernier roman. 

Pas facile de se sentir à sa place lorsqu'on est le seul zombie de la classe. C'est ce que va éprouver Wesley en arrivant avec sa famille sur l'île de Cayou-des-Gringoles. Il va tenter de se faire accepter, même si par mégarde il va s'attirer les foudres de Drake, un étrange garçon assez terrifiant, qui semble préparer un mauvais coup. Il va devoir puiser dans son courage pour relever le dangereux défi que ce dernier lui à lancer. Et il va rapidement se retrouver plonger dans une palpitante aventure grâce à laquelle il pourrait se faire quelques amis. 

J'ai trouvé ce roman très sympathique derrière son côté jeunesse. A travers les aventures de Wesley, un gentil zombie végétarien, l'auteur aborde la thématique de la différence. Comment se faire accepter lorsqu'on est différent et comment cette différence peut entraîner de la peur chez les autres ? Il y a aussi le côté dépassement de soi et entraide, parfaite illustration de l'adage "l'union fait la force". 

L'humour de l'auteur n'a  pas perdu de son mordant avec le passage au roman jeunesse, même s'il est bien entendu adapté à l'âge des lecteurs. J'ai donc pris plaisir à retrouver la plume de l'auteur, ses jeux de mots efficaces et ses expressions parfois grinçantes. Certes on sent parfaitement le côté jeunesse avec la facilité dont l'intrigue se déroule, mais je me suis bien prise au jeu de l'histoire. 

Les personnages sont tous interessant et hormis Drake (bien qu'il ait ses raisons), ils sont tous assez attachants. Que ce soit Wesley, Augustus ou Léonora, chacun a sa propre personnalité et ses petits secrets qui nous donne envie de faire davantage leur connaissance. L'univers "fantasy" et magique du roman est très bien ficelé et captivant. 

Je ne peux bien sur pas finir sans dire un mot sur les magnifiques illustrations de Papaya, sans qui le roman n'aurait sans doute pas le même charme. Elles nous permettent vraiment de nous représenter l'univers et rendent les personnages encore plus attachants. 

En conclusion, que vous soyez un jeune lecteur ou un lecteur plus mature, laissez-vous tenter par un petit voyage à Cayou-des-Gringoles. Humour, magie et fantasy sont au rendez-vous !

18 juin 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? n°205

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


J'ai besoins d'une lecture légère et je pense que celui-ci remplira bien cette mission 

Et vous, que lisez-vous ?

17 juin 2018

In my Mailbox n°127

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

De sympathiques nouveautés ont rejoints ma PAL cette semaine



Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

12 juin 2018

Une fille comme elle / Marc Levy


Auteur : Marc Levy
Nombre de page : 384
Editeur : Robert Laffont, Versilio
Date de sortie : 18 Mai 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : « Quelle distance nous sépare, un océan et deux continents ou huit étages ?
— Ne soyez pas blessant, vous croyez qu’une fille comme moi…
— Je n’ai jamais rencontré une femme comme vous.
— Vous disiez me connaître à peine.
— Il y a tellement de gens qui se ratent pour de mauvaises raisons. Quel risque y a-t-il à voler un peu de bonheur ? »
À New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres… Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.
Entrez au N° 12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new yorkaises !

MON AVIS : Chaque année, la question est de savoir dans quelle genre d'histoire va nous emmener Marc Levy avec son nouveau roman. Présenté comme une comédie, "Une fille comme elle" nous plonge dans la vie du n°12, Cinquième avenue, de ses habitants mais surtout de son liftier Deepak.

Car ancrée dans la tradition, l'immeuble du N°12 possède encore un ancien ascenseur mécanique, amoureusement manipulé par Deepak. Il fait partie intégrante de la vie des habitants de chaque étage dont il a sut se faire accepter avec sa discrétion et son professionnalisme. Mais lorsque son collègue de nuit se retrouve à l'hôpital, certains d'entres eux sembles considérer qu'il est peut-être temps de passer à la modernité. Mais c'est sans compter sur l'arrivé de Sanji, le neveu de Deepak, qui pourrait bien bouleverser plusieurs vies.

C'est donc une tranche de la vie de tous ses personnages que nous propose Marc Levy. Des personnages tous différents, certains à qui l'on s'attache rapidement et d'autres que l'on déteste tout aussi vite. L'occasion d'évoquer avec eux certains sujets comme les préjugés raciales, la différence, le poids des traditions ou encore l'impact bien souvent ignoré de la modernité dans certaines professions. 

Parmi tous ses personnages, ont s’intéresse particulièrement à certains d'entres eux. Il y a tous d'abord Deepak, très attaché à son rôle de liftier tout comme aux habitants qu'il transporte quotidiennement. Il aime encore plus sa femme Lali, un amour pour lequel ils ont dus se battre contre les traditions. Il y a ensuite Sanji, fraîchement débarqué de Mumbaï et qui subit de plein fouet les préjugés dût à ses origines. Il compte bien se battre pour prouver qu'il ne faut pas s'arrêter aux apparences ou aux idées reçues. Et puis il y a Chloé, une jeune femme que la vie n'a pas épargnée et qui pourtant ne compte pas se laisser abattre. 

L'écriture de Marc Levy est toujours aussi agréable à lire. Il nous plonge sans problème dans la vie de ses personnages et ses descriptions nous permettent de s'imaginer facilement les lieux. Certes, il n'y a pas d'actions à couper le souffle mais bien au contraire, on se laisse emporter par la douceur de vivre, les combats et les espoirs que véhiculent le roman.

En conclusion, je pense que c'est un roman qui plaira ou non aux lecteurs, tout dépendra de leurs attentes. Pour ma part, je me suis laissé charmée par les personnages et leurs histoires, passant ainsi un très bon moment de lecture même si ce n'est pas un coup de coeur. 

Sur amazon : Une fille comme elle

11 juin 2018

Chacun ses raisons / James Patterson & Emily Raymond


Auteurs : James Patterson et Emily Raymons
Titre original : Expelled
Traducteur : Brigitte Hébert
Nombre de page : 276
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 9 Mai 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Scandale à Pinewood : plusieurs élèves ont été exclus juste avant les examens, à cause d’une photographie compromettante publiée sur les réseaux ! Parmi eux, Théo, accusé mais bien déterminé à prouver son innocence. Et pas que la sienne : Sasha, la plus belle fille de sa classe, s’est aussi fait virer du lycée et, pour elle, il est prêt à tout. Persuadé qu’ils sont victimes d’un complot, Théo se lance à la recherche du coupable. Mais, plus il avance dans sa quête de vérité, plus il découvre que chacun a ses petits secrets et ses raisons d’agir, et va de surprise en surprise…

MON AVIS : Jusqu'à présent, je ne connaissais James Patterson que de nom ou par les films/séries adaptés de ses romans. Le synopsis de ce roman Young adult me plaisait bien et j'en ai donc profiter pour découvrir un des livres de l'auteur. Malheureusement mon ressenti est assez mitigé.

Suite a une photo postée sur les réseaux sociaux, plusieurs élèves a priori sans histoire ont étés exclus du lycée, compromettant leur chance de réussite avec les examens qui approchent. Parmi eux, Théo, accusé d'avoir publié la photo. Ce dernier subit son sort comme une injustice et compte bien mener l'enquête pour prouver son innocence. Il va être aidé dans sa tâche par les autres exclus : son meilleur ami, la belle Sasha et le sportif du lycée.

En lisant le résumé, je pensais retrouver un roman dans la veine de "Qui ment ?" avec une enquête palpitante. Malheureusement cette dernière se révèle rapidement plutôt plate, plus un prétexte pour suivre les différents personnages et leur problème. 

Car avec les personnages, les auteurs abordent différentes problématiques adolescentes comme la peur de rater ses études, le deuil, la pression ou encore des choses plus délicates que je vous laisse découvrir. Mais là encore, tout reste en surface, les sujets ne sont pas forcément creusés et certains sont même abordés comme un cheveux sur la soupe, dont un surtout qui était plutôt a aborder en douceur.

Chaque personnage à son propre caractère et ses petits secrets. Ils sont plus ou moins attachants même si je ne me suis pas forcément identifiés car je n'ai pas eu l'impression, à la fin de ma lecture de les connaitre parfaitement.  

Le livre se lit plutôt bien même s'il y a un manque d'actions. Quand on se lance dans une enquête, on s'attend à des rebondissements qui animent l'intrigue mais ce n'est pas forcément le cas ici. D'ailleurs la solution m'a paru plutôt facile.

En conclusion, un roman qui se lit facilement et rapidement mais qui aurait pu être davantage développé. Dommage que l'impression de rester en surface domine sur le ressenti final

Sur Amazon : Chacun ses raisons

C'est lundi, que lisez-vous ? n°204

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

J'ai fini la seconde moitié de "Une fille comme elle" et lu ce roman jeunesse très sympathique

2 - Que suis-je en train de lire ?


Je n'ai finalement pas relu "Love Simon" préférant directement découvrir "Leah" (et en lisant, les choses me reviennent en mémoire). J'ai lu 1/3 et pour l'instant, je peux dire que ce ne sera pas mon favori de Becky Albertalli. J'ai un peu de mal avec le personnage de Leah

3 - Que vais-je lire ensuite ? 

 

Et vous, que lisez-vous ?