22 février 2019

Zoom sur... La "YA box" de Kube

Il y a quelques mois, Kube a annoncé le lancement d'une box spécial "YA" avec une présentation très alléchante : elle serait digne des box US avec un contenu riche et exclusif. Comme je bave régulièrement sur les articles des copines blogueuses qui dévoilent le contenu des box US (coucou la Owl Crate !) et que je ne lis pas en VO, pour le coup je me suis dis "Chouette, enfin un équivalent français !" et après une petite dose d'hésitation (38€ tout de même), je me suis lancée.

La semaine dernière, la box est enfin arrivée et c'est avec une certaine impatience que j'ai découvert son contenu.


Et une vue d'ensemble, une fois déballée


Pour le livre, Kube nous avait promis une exclusivité Hugo Romans et c'est bien le cas, car il s'agit du nouveau roman de Kasie West "L'amour, la vie et ma liste" dont la sortie est prévue pour le 14 Mars. Il est accompagné d'une carte reprenant la couverture du livre avec au dos, une lettre de l'auteure ainsi que par un petit livret contenant des infos, des jeux (et la traduction de la lettre de l'auteure).


Pour les goodies, Kube a collaboré avec une artiste australienne Kit Cronk. Autour du thème "Shoot for the stars" (il faut se fixer des objectifs pour repousser ses limites) , nous avons donc une carte, un badge et un marque-page. 

Pour coller à l'univers du livre, un bloc-note (pour faire des listes) et une pince aimantée (pour les coller sur le frigo !). Pour accompagner notre lecture, un mug avec une citation (petite déception pour la qualité, je pense que je le prendrais pour pot à crayon), un pins, un MP métallique en forme de coeur et un MP papier exclusif YA box. 
Et petit bonus, une mystérieuse enveloppe qui ne dévoilera son contenu qu'à la fin de la lecture du livre (ou plus tôt si la patience vous fait défaut). 


Alors verdict ! Je ne peux m'empêcher d'être un peu déçue par le contenu dans sa globalité qui manque un peu de poids. Avec la promesse d'une box à la hauteur des box littéraires US, je m'attendais a avoir des goodies plus originaux et qui m'auraient vraiment donné l'impression d'en avoir pour mon argent (un tote-bag, une bougie, ...). Je pense que le point de départ est bon mais que le contenu mériterait d'être amélioré, étoffé pour que l'acheteur soit totalement satisfait. 

Et vous, avez-vous craqué pour cette box ? Quelles sont vos impressions ? Et sinon, cette box vous tente t'elle ?


Les animaux fantastiques : Vie et Habitat - Version Illustrée / J.K. Rowling (Norbert Dragonneau) & Olivia Lomenech Gill


Auteur : J.K. Rowling (Norbert Dragonneau)
Titre original : Fantastic Beasts and Where to Find Them, Illustrated
Traducteur : Jean-François Ménard
Illustration : Olivia Lomenech Gill
Nombre de page : 154
Edition : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 15 Novembre 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Une édition somptueusement illustrée du classique de la Bibliothèque de Poudlard qu'étudient Harry Potter et tous les jeunes sorciers. Acromentule, Niffleur, Veaudelune... les créatures merveilleuses et sauvages découvertes par le célèbre magizoologiste Norbert Dragonneau prennent vie sous le pinceau d'une grande artiste.

MON AVIS : Tout d'abord, pardonnez-moi mon retard pour la publication de cette chronique. J'ai déjà découvert le livre "Les animaux fantastiques" avec le coffret "La bibliothèque de Poudlard" en 2017. Pour nous faire patienter entre deux versions illustrées des tomes d'Harry Potter, voilà la version illustrée du bestiaire de Norbert Dragonneau. 

Exit Jim Kay (qui a déjà bien du boulot avec le 4è tome de Harry Potter) et place à Olivia Lomenech Gill et son pinceau. Les créatures du bestiaire prennent vie et accompagnent ainsi les petits textes les représentant. Du petit dessin à la double page, les formats sont variés et les créatures sont souvent représentées dans leur milieu naturel.


Je dois dire que le rendu est très différent des versions illustrés de Harry Potter. Là, on a affaire a des illustrations parfois abstraites et la palette de couleurs est plus sombre. Olivia Lomenech Gill y mêle différentes techniques, de la gravure à l'aquarelle en passant par du collage, en s'inspirant des premières encyclopédie d'histoire naturelle.



L'ensemble donne un livre objet d'une grande beauté même si personnellement toutes les illustrations n'ont pas forcément trouvé grâce à mes yeux (question de goût). Cela reste un bonus non négligeable pour les fans de la saga ou pour les passionnés de créatures fantastiques avec son côté bestiaire.

Merci à Gilles Paris et son équipe ainsi qu'aux éditions Gallimard
Mon ressenti : Lecture agréable 

18 février 2019

Blog tour : L'odeur du jour / Danielle Martinigol (+ concours)

A l'occasion de la sortie de "L'odeur du jour" de Danielle Martinigol, le 20 Février, je participe à un Blog Tour organisé par Hachette, en compagnie de 4 autres blogueuses. Je suis la première à ouvrir le bal avec mon ressenti sur le roman.


Auteure : Danielle Martinigol 
Nombre de page : 220
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 20 Février 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Je m’appelle Lili et je suis une flaireuse. Au réveil, je sens l’odeur du jour. Celle qui me dit si je vais passer une bonne ou une mauvaise journée. Ce matin, une puanteur de cauchemar m’assaille. Quelque chose d’horrible s’est produit, c’est sûr. Je ne tarde pas à comprendre quoi : ma prof préférée a été tuée. Et là, surprise : Angie, le « démon » du lycée, prend ma défense quand je fonds en larmes. Elle me dit combien elle aimait notre prof elle aussi. Qu’elle non plus n’accepte pas les explications qu’on nous donne. Que toute cette affaire est louche. Alors on va mener notre enquête. Quitte à suivre les indices laissés par ces deux garçons étranges que nous semblons être les seules à voir...

MON AVIS : Lorsque j'ai été contacté pour participer à ce blog tour pour la sortie du livre, j'ai de suite était intriguée par le résumé. Cela m'a poussé a accepter cette découverte qui lance une histoire un brin originale.

Depuis un an, Lili a comme développé une sorte de don qu'elle surnomme "l'odeur du jour". Au réveil, l'odeur qu'elle détecte lui permet de savoir si la journée sera bonne ou pas. Comme l'odeur pestilentielle sentie le jour où sa prof a été tuée. Plus qu'une simple prof, Lili adulait Mme Blanche et a bien du mal a excepter sa mort. Au point de vouloir mener l'enquête pour découvrir les vrais raisons de sa mort. Contre toute attente, elle reçoit l'aide précieuse d'Angie mais également de deux mystérieux garçons...

Je dois dire que cette histoire d'"odeur du jour" m'a fortement intriguée. J'ai trouvé ce point de départ assez original et cela m'a poussé à me lancer dans lecture. Ce don qui s'est imposée à Lili et qui agit comme une sorte de prémonition sur les événements de la journée à venir. Une sorte de pouvoir sur lequel elle va s'appuyer pour mener son enquête, épaulée par Angie, une camarade de classe qui se rapproche soudainement d'elle. 

On assiste donc a une enquête teintée de surnaturel. Outre le "pouvoir" de Lili, les deux filles semblent guidées par un garçon très mystérieux, qu'elles perçoivent chacune sous une apparence différente et que personnes d'autres ne semblent voir. Il y a donc une double enquête avec d'un côté, le meurtre de Mme Blanche et de l'autre l'identité de ce(s) mystérieux garçon(s).

Je me suis rapidement prise au jeu lors de ma lecture, essayant de découvrir le pourquoi du comment. L'apparition des deux garçons surtout, renforce le côté surnaturel de l'histoire. Qui sont-ils et pourquoi apparaissent-ils sous une forme différente à Lili et Angie ? Une atmosphère mystérieuse renforcée par la couverture du roman, avec le personnage dont on ne voit pas totalement le visage et le choix des couleurs qui rend l'ambiance un peu étrange. 

Du côté de l'écriture, cette dernière m'a paru simple, sans fioriture et donc accessible à tous. L'univers un peu surnaturel est quelques peu renforcé par le flou de l'époque où se déroule l'histoire. Est-ce de nos jours ou bien dans une époque antérieure ? Tout comme l'âge des personnages. Ils sont censés être au lycée mais parfois leurs agissements les font paraître plus jeune. Ces petits détails donnent un côté un peu décalé au récit, qui plaira ou non aux lecteurs.

En conclusion, c'est une lecture agréable et captivante même si je reste un peu sur ma faim (mon côté difficile lol). Le point de départ et l'univers sont intéressants. Je pense que je suis peut-être un peu trop vieille pour ce livre (ou que je me pose beaucoup trop de questions) mais cela reste une découverte interessante.

Bonus : Dans le cadre du blog tour, j'ai interrogé Mélanie, l'attachée de presse, sur la couverture du roman. Elle m'a ainsi confiée que, à la base, la couverture provisoire (qui a faillit devenir définitive) n'était pas extra. Les graphistes ont donc concoctés cette nouvelle version, insérant l'essence mystérieuse du roman avec l'illustration douce et inquiétante.
Mon ressenti : Lecture agréable 

CONCOURS 

Voilà donc pour ce qui en est de mon ressenti. Je vous invite a vous faire un avis personnel sur ce roman en vous offrant la possibilité de remporter un exemplaire papier du livre !

Pour participer, il suffit de remplir le formulaire. Une seule participation par personne (tout doublon entraînera l'annulation de la participation)

Vous n'êtes pas obligé d'aimer la page facebook du blog ni celle des éditions Hachette mais cela fait toujours plaisir. 

Le tirage au sort sera effectué dans les jours qui suivent la clôture. Le lot sera envoyé par la maison d'éditions qui ne sera pas responsable en cas de perte par la poste. Bonne chance à tous !

Et dès demain, découvrez les avis chez mes camarades blogueuses ! 



17 février 2019

In my Mailbox n°146

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Plusieurs nouveautés ont rejoint ma PAL cette semaine


J'ai déja eu l'occasion de lire "L'odeur du jour" en numérique dans le cadre d'un blog tour qui commence demain (soyez au rendez-vous car un exemplaire sera mis en jeu) et Hachette m'a gentiment envoyé la version papier. "Phantom Wheel" sera lu par Guillaume. Quant aux deux autres, ils seront lus assez rapidement. 

Il y a quelques semaines, Kube a fait la promo d'une toute nouvelle box centrée YA. J'étais curieuse à son sujet et j'ai fini par craquer. Elle est arrivée hier. Pour découvrir son contenu, un peu de patience, un article sera fait sur le blog (j'attends juste afin de laisser la surprise à ceux qui ne l'ont pas encore reçu). Ou si vous êtes impatient, il se peut que quelques photos soient mises sur Instagram d'ici ce soir (où les gens sont libres de regarder ou non toutes les photos)


Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

14 février 2019

Bleu Espoir / Cathy Cassidy


Auteure : Cathy Cassidy
Titre original : Drift Wood
Traducteur : Anne Guitton
Nombre de page : 224
Editeur : Nathan
Date de sortie : 10 Janvier 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Joey et Hannah sont deux amies de 12 ans que tout oppose. Hannah est aussi timide que Joey est rebelle. Lorsque Paul, garçon de 13 ans abandonné par sa mère, est recueilli par les parents de Joey, les filles le prennent sous leur aile et demandent à Kit (le grand frère d'Hannah et petit ami de Joey) de veiller sur lui.
Mais Paul, par son look et ses extravagances, attire les foudres des amis de Kit, et l'amitié se transforme en harcèlement. Plutôt que de demander de l'aide, Paul s'isole car il a peur des services sociaux. Il faudra l'aide des deux filles et des parents pour éviter qu'il n'aille trop loin...

MON AVIS : Avec Cathy Cassidy, les livres reçus sont aussitôt lus. C'est (souvent) la garanti d'une lecture en apparence légère qui cache un coeur plus dense. Et c'est une fois encore le cas avec "Bleu Espoir". 

Hannah est en plein trouble. D'un côté, elle sent sa meilleure amie Joey s'éloigner depuis qu'elle sort avec Kit, son grand frère. De l'autre, elle se sent impuissante lorsqu'elle découvre que Paul, le garçon recueilli par les parents de Joey (et qui ne la laisse pas indifférente) se fait harceler à l'école et qu'il lui fait promettre de ne rien dire à personne. Hannah va devoir faire preuve d'une grande patience et de beaucoup de précaution pour améliorer tout ça. 

Cathy Cassidy tape fort à nouveau avec ce roman qui aborde un sujet malheureusement d'actualité : le harcèlement scolaire. Elle aborde ce sujet avec tout le talent dont elle fait preuve depuis ces premiers romans : justesse, légèreté et espoir, afin de sensibiliser le plus grand monde. En se montrant différent des autres, Paul s'attire les foudres de ses camarades qui se mettent à le harceler. On assiste donc aux réactions de tous les acteurs : la victime, les harceleurs, le témoin impuissant et les autres qui pensent que si la victime acceptait de rentrer dans le moule, les choses iraient pour le mieux.

Derrière ce sujet très fort, on retrouve les notions d'amitié, d'entraide et d'espoir avec les liens qui unissent les personnages qui gravitent autours d'Hannah. Hannah qui sent son amitié avec Joey battre de l'aile depuis que celle ci est amoureuse de Kit. Hannah qui ne reconnait plus son frère, déçue par sa manière d'agir et la façon dont il la traite. 

La plume de Cathy Cassidy est toujours aussi fluide. Encore une fois, si elle s'adresse particulièrement aux plus jeunes, sa façon de traiter les sujets fait que ces livres plaisent également aux lecteurs plus âgés. Et celui-ci, avec le sujet abordé, devrait également être lu par les parents. 

En conclusion, "Bleu espoir" est un livre touchant, au sujet percutant, traité une fois de plus d'une main de maître par la plume efficace et légère de Cathy Cassidy
Mon ressenti : Très bonne lecture 

13 février 2019

Trouver les mots / Julie Buxbaum


Auteure : Julie Buxbaum
Titre original : What to say next
Traducteur : Maud Desurvire
Nombre de page : 368
Editeur : Pocket Jeunesse, collection Territoires
Date de sortie : 16 Août 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Le jour où Kit Lowell, l'amour secret de sa vie, s'assoit à sa table de cantine, David est bouleversé. Il comprend que c'est le moment ou jamais de démarrer une conversation. Mais quoi de plus difficile pour un garçon solitaire, qui ne comprend rien aux conventions sociales ? Kit, elle, cherchait un endroit où on la laisserait enfin tranquille, après la mort de son père. Elle est loin de se douter de ce qu'elle va trouver en posant son plateau à côté de celui de David...

MON AVIS : J'avais entendu beaucoup de bien sur les livres de Julie Buxbaum (notamment par Géraldine du blog Mirrorcle world), et lors de la venue de l'auteure au salon de Montreuil, j'ai opté pour "Trouver les mots". Et autant dire que je ne suis absolument pas déçue de mon choix.

Quand Kit, en quête d'un endroit tranquille pour déjeuner, s'installe à la table du solitaire David, elle ne s'attend pas une seule seconde à ce que ce choix va changer dans sa vie. Au contact du garçon, elle va peut être enfin réussir à surmonter la perte de son père. Et pour David, c'est peut-être la chance de conquérir la fille qu'il aime en secret. Et ce ne sera facile pour aucun des deux. 

Autant dire que l'auteure tape fort dans ce roman avec des sujets de société qui ne sont pas forcément faciles à traiter. D'un côté, la différence avec David et son comportement "atypique"  et de l'autre, le deuil avec Kit. Deux personnalités qui vont entrer en collision pour le meilleur et pour le pire car chacun d'eux va apporter des choses à l'autres. 

Deux personnages principaux très touchant même si j'ai davantage adhéré à David. Ce dernier n'est pas considéré comme un garçon normal. Solitaire, il a du mal avec les interactions sociales notamment par sa façon d'être, sans filtre, ne pouvant s'empêcher de parler franchement (ce qui fait que parfois sa façon d'agir est plutôt maladroite). C'est cette franchise qui plait tant à Kit, qui ne supporte plus le comportement des autres à son égard depuis la mort de son père. Kit qui ne sait plus où elle et ne sait pas comment s'en sortir. 

La plume de l'auteure est douce et efficace à la fois. Elle ponctue de quelques touches d'humour, son récit plutôt dramatique dans l'ensemble, apportant une légèreté très appréciable. L'alternance entre Kit et David permet de bien cerner la personnalité de chacun. Et même si on sent la romance arriver, cette dernière n'est pas, pour moi, le sujet principal du livre. L'auteure parvient à trouver les mots pour chacun des personnages et nous offre les émotions qui vont avec.

En conclusion, j'ai envie de décerner un petit coup de cœur à ce roman. Des sujets sensibles, des personnages attachants pour un récit tendre et touchant. 

Mon ressenti : Coup de coeur 

11 février 2019

C'est lundi, que lisez-vous ? n°236

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par I believe in Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?

 

J'en suis à la moitié de ce petit pavé de 654 pages (écrit tout petit lol). 

3 - Que vais-je lire ensuite ?

Je choisirais en fonction de mon état d'esprit lorsque j'aurai fini ma lecture en cours. Mais surement une de mes dernières acquisitions ! 

Et vous, que lisez-vous ?

10 février 2019

In my Mailbox n°145

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir 

Deux petits nouveaux ont rejoint ma PAL cette semaine


Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

6 février 2019

Un palais de colère et de brume (ACOTAR #2) / Sarah J. Maas


Auteure : Sarah J. Maas
Titre original : A Court of Thorns and Roses, book 2 : A Court of Mist and Fury
Traducteur : Anne-Judith Descombey
Nombre de page : 715
Editeur : De La Martière, collection Fiction J. (+ France Loisirs)
Date de sortie : 8 Février 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle.
Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…
Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais.
D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…
Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

MON AVIS : Le premier tome s'était fini sur un presque coup de coeur et ce second tome avait alors rapidement rejoint ma PAL. Mais sans date pour le 3è, j'ai resisté (tant bien que mal) à la tentation de le lire. Maintenant que le 3è tome a fait son apparition, je me suis jeté dessus. 

Les événements du premier tome ont laissé une marque indélébile chez Feyre. Malgré sa transformation et ses nouveaux pouvoirs de Fae, sa partie humaine demeure et elle ne se sent pas forcément à sa place au milieu des autres immortels. Alors qu'elle s'apprête a épouser Tamlyn, elle supporte de moins en moins sa situation et la protection constante dont l'entoure ce dernier, et les secrets qu'il semble lui dissimuler. Et il y a son marché avec Rhysand, le perfide Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. D'abord réticente, Feyre pourrait voir en ces séjours une sorte d'échappatoire au quotidien qui l'étouffe. Mais une terrible menace se profile et Feyre va devoir choisir son camp...

Après une première immersion dans l'univers des Immortels avec la découverte de la Cour du Printemps, l'auteure nous dévoile ici l'étendu de leur territoire. Avec pour cap principal, la Cour de La Nuit du perfide Rhysand. Et autant dire que l'on est pas au bout de nos surprises car cette dernière est loin de l'image que l'on pouvait s'en faire. La noirceur y est présente, mais surtout dans les profondeurs, car en surface, la cité que découvre Feyre semble plutôt être un endroit où il fait bon de vivre. Et Rhysand, derrière sa cruelle réputation, un Grand Seigneur qui ne souhaite que la sécurité de ses sujets. Mais avec la menace qui rode, il va être temps de mettre en place des stratégies et la moindre erreur peut avoir d'énorme répercussions. 

L'auteure met un point d'honneur a faire évoluer ses personnages. Feyre, qui s'affirme de plus en plus en voulant prouver coûte que coûte qu'elle ne compte pas rester les bras croisés pendant que les autres font tous le boulot. Sur ce point, cela fait d'elle un personnage qui offre la part belle aux femmes. Et pourtant, elle agit parfois en contresens dans ses interactions avec les hommes. Rhysand, quant à lui, se dévoile totalement. C'est un personnage qui a d'abord quelques peu titillé mon agacement, gentiment arrogant. Mais j'ai aimé découvrir l'homme qui se cachait derrière cette image. Et même si je n'en suis pas tombée amoureuse, comme une majorité de lectrice, je ne peux nier qu'il s'est révélé très attachant avec sa personnalité complexe et torturé. Et puis, la famille qu'il forme avec ces amis est vraiment un point en plus pour lui. 

L'intrigue se dévoile, riche et passionnante. Entre manœuvre politiques, trahisons et sentiments, l'auteure ne nous épargne pas une seconde dans son récit avec de nombreux retournements de situations. Plus sombre que le premier, on est désormais totalement dans de la fantasy pure (qui font un peu de place à quelques scènes très détaillées dont je me serais bien volontiers passée). Ce second tome aurait pu accéder au coup de cœur, mais comme pour le premier, certains détails se sont mis au travers. La façon d'agir des personnages m'a paru par moment totalement irréfléchie et parfois insupportable concernant Feyre. Et je suis vraiment déçue par ce que l'auteure a fait (ou plutôt n'a pas fait) de Tamlyn. C'est un peu inattendu et je comprends qu'elle ait voulu mettre un autre personnage en lumière mais cela n'explique pas tout.

En conclusion, un tome plus sombre que le précédent, riche en révélation et dans lequel l'univers se dévoile dans toute sa complexité. J'ai aimé découvrir les nouveaux personnages introduits par la Cour de la Nuit et l'histoire de Rhysand, qui tout comme sa cour se révèle extrêmement enrichissante Comme pour le premier, c'est un presque coup de cœur. Peut-être que le troisième décrochera enfin ce statut !
Mon ressenti : Très bonne lecture

4 février 2019

C'est lundi, que lisez-vous ? n°235

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par I believe in Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?


Aussitôt arrivé, aussitôt commencé !

3 - Que vais-je lire ensuite ?


Je pense poursuivre sur ma lancée SP pour ne pas prendre de retard pendant qu'ils se font rares. Surtout que celui-ci est un beau petit pavé

Et vous, que lisez-vous ?