29 mai 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°153

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

N'étant pas la lundi dernier, voici mes lectures de ces 15 derniers jours !

 


Cela donne l'impression que j'ai énormément lu mais les 4 "Miams" compilés comptent pour un livre normal on va dire

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Rien n'est encore sûr mais ce sera sans doute l'un des deux

Et vous, que lisez-vous ?

28 mai 2017

In my Mailbox n°93

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Voici les livres qui ont rejoins ma PAL ces 15 derniers jours



Ainsi que deux livres gagnés a un concours du magazine "Dream'Up"


Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?

16 mai 2017

Coeur de Cristal / Frédéric Lenoir (by Eleane)


Auteur : Frédéric Lenoir
Nombre de page : 216
Editeur : Pocket
Date de sortie : 3 Novembre 2016

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Il était une fois...
Dans un royaume lointain, un jeune prince est victime d'un terrible sort : son cœur ne peut ni vibrer ni aimer. Seul un feu d'amour brûlant romprait le maléfice. Il part donc à la recherche de celle qui le délivrera. 
Quand Frédéric Lenoir se penche sur le cœur des hommes, il nous livre un conte initiatique universel pour petits et grands.

L'AVIS D'ELEANE : Un jeune prince est victime d’une malédiction : son cœur est protégé par une coque de cristal qui l’empêche de ressentir les émotions. Sous les conseils d’un vieux sage, il part alors en quête de l’amour véritable qui lui permettra d’ouvrir à nouveau son cœur.

Ce conte initiatique est une vraie perle qui se lit très facilement et nous fait réfléchir sur l’amour, la connexion entre chacun.

Un livre à relire régulièrement pour se comprendre de mieux en mieux.

Je lirai clairement d’autres de ses livres !


Note : 4/5

Avis rédigé par Eleane

Sur Amazon : Coeur de Cristal

15 mai 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°152

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?


2 - Que suis-je en train de lire ?


C'est qu'il est assez consistant ce 3è tome ! Et puis j'avoue je n'ai pas lu énormément ce week-end ?

3 - Que vais-je lire ensuite ?


Je pars en voyage jeudi, du coup j'emmène ce 4è tome sur ma liseuse. Et si j'ai le temps, je lirais peut-être un ou deux "Miam's" (de Gally Lauteur), avant de partir

Et vous, que lisez-vous ?

14 mai 2017

In my Mailbox n°92


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Cette semaine a été riche en belles réceptions et acquisitions

Tout d'abord un magnifique colis pour lequel je remercie Gilles Paris et son équipe




Ensuite, je me suis laissé tenter par la proposition de Myriam dans le cadre de mon partenariat avec Hachette, la série des Miams de Gally Lauteur, avec un tag sur les années collèges imaginés par Myriam


Enfin, Eleane a fait le tri dans sa bibliothèque et j'ai récupérer deux livres (dont "les cœurs fêlés" car c'est le seul Gayle Forman que je n'avais pas dans ma bibli)



Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?

12 mai 2017

Le coin des lectures V.O #20 : The Bird and the Sword / Amy Harmon (by Eleane)


Auteur : Amy Harmon
Sortie V.O : 6  Mai 2016
Nombre de page : 338
Pas de traduction française pour le moment

PRESENTATION DE L'EDITEUR : (Traduction par "Le boudoir écarlate") "Ravale ma Fille, réprime-les, ces mots qui reposent au bord de tes lèvres. Enferme-les tout au fond de ton âme, dissimule-les jusqu’à ce qu'ils puissent grandir. Scelle ta bouche pour ne point jouir de ce pouvoir, ne maudis point, ne guéris point, jusqu'à l'heure fatidique. Tu ne parleras pas, ne raconteras pas, au paradis ou à l'enfer, appel tu ne feras. Tu grandiras puis tu apprendras. Silence, ma Fille. Reste en vie."
Le jour où ma mère a été tuée, elle a annoncé à mon père que je ne reparlerais plus, et elle lui a dit que si je mourrais, il mourrait également. Puis elle a prédit que le roi vendrait son âme et perdrait son fils unique au ciel.
Mon père peut revendiquer le trône, et dans l’ombre, il attend que les mots de ma mère se réalisent. Il veut désespérément être roi, et je veux être libre.
Mais la liberté nécessitera une évasion, et je suis prisonnière de la malédiction de ma mère et de l’avidité de mon père. Je ne peux pas parler ou faire de bruit, et je ne peux pas manier une épée ou tromper un roi. Dans un pays purifié de son enchantement, l’amour pourrait être la seule magie restante, mais qui pourrait aimer… un petit oiseau ?

L'AVIS D'ELEANE : Lark (signifie alouette), a le pouvoir d’enchanter toute chose par ses mots. Pouvoir dangereux dans un monde où les sorciers sont pourchassés sans relâche puis éliminés.

Elle se retrouve liée à la malédiction de sa mère qui l’empêche alors de parler, ce qui la rend désormais vulnérable. Elle n’est rien et se trouve malgré tout liée aux machinations politiques qui ne laisseront personne indemne.

J’ai énormément aimé cette histoire qui aborde les thèmes du devoir, du poids du secret et de l’instrumentalisation.

La plume est extrêmement fluide et on retrouve la poésie et l’esthétique des mots d’une romancière qui m’avait fait adorer Nos faces cachées. L’histoire est très bien ficelée avec une écriture simple mais percutante.

Petit plus, je viens tout juste d’apprendre qu’il y avait eu une sorte de suite (je dis une sorte car la fin du livre ne laissait aucunement présager une quelconque suite), ce qui me mets en grande joie ! Je le lirai avec beaucoup de plaisir.

Niveau anglais : 3/5
Note : Coup de cœur

Avis rédigé par Eleane

11 mai 2017

Le cœur en braille / Pascal Ruter


Auteur : Pascal Ruter
Nombre de page : 313
Editeur : Le livre de poche jeunesse
Date de sortie : 12 Avril 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Jusque là, pour Victor, une année scolaire c’est du saut à l’élastique sans l’élastique. Ce qu’il préfère ? Écouter les Rolling Stones, se gaver de loukoums avec son copain Haïçam, parler mécanique avec son drôle de père… Quand il ne s’amuse pas à planquer le PQ des toilettes des filles, il essaie d’échapper aux punitions qui pleuvent sur lui comme la foudre sur le paratonnerre.
Mais lorsque Marie-José, génie absolue, déboule dans sa vie un beau jour de contrôle de math, c’est tout son univers qui implose… Pourquoi soudainement cette première de la classe, violoncelliste de talent, va-t-elle avoir besoin de lui ? Une amitié étrange va naître entre ces deux ados que tout oppose… Vont-ils pouvoir cacher le secret de Marie-José jusqu’au bout ?

MON AVIS : Après avoir vu la bande-annonce du film tiré de ce roman, j'étais curieuse de découvrir cette histoire. Avec la sortie en poche, c'est maintenant chose faite !

Victor est un jeune garçon qui n'est pas forcément intéressé par l'école. Il a une attitude qui parait assez nonchalante, surtout quand il est au collège où son passe-temps favoris semble de s'attirer des punitions et des mauvaises notes. Mais Victor est comme ça, plus intéressé par sa passion pour la mécanique qu'il partage avec son père, que par les études. Jusqu'au jour où il se retrouve à côté de Marie-José, une collégienne très brillante, qui contre toute attente, semble avoir besoins de son aide. Car Marie-José a un secret qu'elle veut absolument conserver car il pourrait lui gâcher son rêve : réussir son concours de violoncelle pour intégrer une école de musique. Et Victor semble être la personne idéale pour l'aider.

Je dois dire que l'histoire est assez mignonne et interessante. On suit l'évolution de Victor qui passe de cancre à bon élève suite à sa "rencontre" avec Marie-José, collégienne brillante et modèle. Ce changement est due au fait qu'aider la jeune fille a garder son secret lui procure un but. Comme ils s'entraident mutuellement, Victor a une motivation supplémentaire et fait des efforts pour ne pas décevoir la jeune fille. Même si pour cela, il doit mentir à son meilleur ami Haïçam et à son entourage. 

Mais je n'ai malheureusement pas adhéré à l'écriture de l'auteur dont certaines tournures de phrases m'ont semblées maladroites. Certes, il joue avec la maladresse de Victor par rapport au vocabulaire, mais dans l'ensemble du texte, cela m'a paru un peu lourd. Et donc m'a également empêcher de ressentir les émotions que j'attendais de cette lecture. De plus, certaines situations m'ont sembler un peu grosse, car a 12 ans et malgré toute la détermination du monde, il me parait improbable de réussir à dissimuler un secret aussi énorme. 

Le personnage de Marie-José m'a touchée, autant par sa façon d'être que par son secret qui pourrait compromettre le rêve de sa vie. Un handicap qui fait peur mais qu'elle parvient a accepter tant bien que mal. J'ai été un peu moins touchée par Victor, même si sa façon d'agir envers Marie-José et ses efforts pour la protéger coûte que coûte sont assez émouvants. Haïçam, le copain de Victor apparait comme un électron libre, plein de sagesse avec sa passion pour les échecs qu'il utilise dans la vie quotidienne. 

En conclusion, un sujet interessant et une histoire mignonne entre deux collégiens. Je conseillerais ce livre à partir de 12 ans car avant, je ne suis pas sur que le lecteur soit sensible à l'histoire et à l'écriture particulière de l'auteur. Personnellement j'ai beaucoup aimé le fond, mais pas la forme !

Sur Amazon : Le coeur en braille 

9 mai 2017

Les puissants, Tome 1 : Esclaves / Vic James


Auteur : Vic James
Titre original : Dark Gift book 1, Gilded Cage
Traducteur : Julie Lopez
Nombre de page : 428
Editeur : Nathan
Date de sortie : 4 Mai 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage.
Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent livres et gouvernent le pays.
Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de les emmener accomplit en famille leurs jours d'esclavage.
Abi devient domestique au service de la puissante famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité des luttes de pouvoir sans pitié.
Le sort de Luke n'est guère enviable, puisqu'il est exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s'épuise à la tâche. Cependant, d'autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu'il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

MON AVIS : Le résumé étant plutôt alléchant, j'avais hâte de me plonger dans la lecture de ce roman. Sans être vraiment déçue (car je n'attendais rien en particulier), je dois dire que j'ai aimé tout en ayant un ressenti mitigé. C'est assez paradoxal, je sais.

On plonge dans un univers alternatif, plus particulièrement en Angleterre, où le pouvoir appartient aux Egaux, un groupe de riches êtres humains dotées de pouvoirs surnaturels. Les autres habitants doivent quant à eux, sacrifier 10 années de leur vie en esclavage. Chacun est libre de choisir le moment où il effectuera cette décennie d'esclavage. Aussi, lorsque les parents de Luke et Abi décident qu'il est temps pour eux, Abi fait tout pour que ça famille puisse rester ensemble, au service d'une des familles d'Egaux les plus puissantes. Mais le jour du départ, la famille est séparé car Luke est envoyé à Millmoor, un camp d'esclave. Dès lors, il va devoir lutter pour sa survie et certaines rencontres vont l'aider plus que d'autres. Car plus que jamais, la rébellion est sur le point d'éclore.

Le problème que j'ai rencontré lors de ma lecture est, je pense, la multitude de personnage différents, et avec les noms compliqués qui vont avec. On passe d'un personnage à l'autre, au fil des chapitres, sans changement dans le style (tout est à la 3è personne), si bien que si on a un moment d'inattention, on oublie facilement à qui est consacré le chapitre. Je m'attendais à ce qu'un personnage soit plus principal qu'un autre, que l'on suive son histoire en la vivant en même temps qu'elle. Mais ce n'est hélàs pas le cas, du coup je suis restée spectatrice sans entrer totalement dans l'histoire. J'ai eu un peu un manque de ressenti, d'émotion. 

Le contexte est assez original mais on sent très vite qu'il s'agit d'un prétexte pour une lutte de pouvoir. Car c'est de ça qu'il s'agit. Le pouvoir est aux Egaux et tous les coups sont permis au sein même de leur communauté. Et grâce à leur pouvoir, chacun peut espérer manipuler les autres pour ainsi prendre sa place. On suit surtout la famille Jardine, une des plus puissantes, les autres étant moins importante et plutôt nombreuses, j'ai fini par ne plus retenir leur nom, me concentrant sur l'essentiel. 

Avec Luke, on s'immerge dans le quotidien des esclaves à Millmoor, une sorte de ville industrielle où les conditions de travail sont difficiles et où il faut rester constamment sur ses gardes. Luke va rapidement faire la connaissance de certaines personnes avec qui il va découvrir que la rébellion et sur le point de naître et il n'hésitera pas à risquer davantage sa vie en effectuant des actions pour la résistance,

Comme dans toutes les histoires où le pouvoir est le point central, le récit prend vie au fil des complots, trahisons et autres coups bas. Certains personnages ne sont pas ce qu'ils semblent être, certains œuvrant en douce pour la rébellion. Les comportements sont parfois contradictoires et les personnalités des Egaux bien difficile à cerner pour certains d'entre eux, notamment les membres de la famille Jardin. 

En conclusion, une idée de départ interessante mais la multitude de point de vue sans aucune narration a fait que je ne suis pas rentrer totalement dans l'histoire. Je dirais donc que j'ai aimé découvrir l'histoire mais qu'il m'a manqué quelques choses pour que j'accroche totalement.

Sur Amazon : Les puissants T.1

8 mai 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? n°151

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

  

Pour Intouchable, j'ai voulu lui donner sa chance bien que ce ne soit pas mon genre de lecture et j'ai tenue ... 45 pages avant d'abandonner. Ce n'est définitivement pas pour moi

2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Sauf si je reçois d'autres lectures d'ici là sinon je jetterais mon dévolu sur le dernier Amy Harmon

Et vous que lisez-vous ?

7 mai 2017

In my Mailbox n°91

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Cette semaine, j'ai reçu mes achats commandés chez Gibert Joseph


Le premier était en occase (reçu comme neuf en plus) donc je n'ai pas pu résister et j'ai pris le 2è pour atteindre les frais de port gratuit, depuis le temps que je dois l'acheter pour connaitre la fin de la trilogie. Et grâce à mon compte tirelire issue de ma dernière vente, je n'ai rien déboursé. Cela fait doublement plaisir

Et vous, quelles sont vos nouvelles acquisitions ?

3 mai 2017

La grâce et le venin / Michel Jeury (par Eleane)


Auteur : Michel Jeury
Nombre de page : 338
Editeur : Robert Laffont
Date de sortie : 7 Avril 1992 (pour la 1ère édition)

PRESENTATION DE L'EDITEUR : "Tu seras leveuse de maux, ma belette, quand tu seras grande. Je t'apprendrai mes secrets. Et tu diras aussi de bonnes prières de missel: ça ne peut rien gâter. " 
Le missel, c'était tout ce que la mère d'Aline avait laissé en héritage à sa fille, et les pauvres secrets de la Segonde, tout ce que la vieille guérisseuse, qui l'avait recueillie, pouvait transmettre à l'enfant, avec le don. Oter le feu, tirer les échardes, soulager toutes sortes de misères, chasser des champs les rats et les limaces, ce pouvoir mystérieux, la petite fille de douze ans le possédait et l'exerçait déjà, avec l'aide des saints du Paradis, quand elle se retrouva seule dans la vie. C'était vers 1850. en Limousin, dans des temps si anciens qu'on en a perdu le souvenir, dans un monde si pauvre et si terrible qu'on se serait cru au Moyen âge. 
Soixante-quinze ans plus tard, vers 1925, Aline Colin, connue sous le nom de veuve Colin. décide de raconter sa vie - un vrai roman, dit-elle - au notaire de son village.

L'AVIS D'ELEANE : Mon avis : J’ai volontairement coupé le résumé qui en disait bien trop selon moi. L’histoire dès le départ me tentait énormément : la narration de la vie d’une « rebouteuse » dans la vieille France.

Le roman est très bien écrit et décrit parfaitement l’ambiance pesante de l’époque.

On s’y croirait presque dans ce témoignage et c’est avec énormément d’intérêt qu’on suit la vie de cette femme et de sa famille.

C’est un livre assez ancien et pourtant je n’ai ressenti aucune lourdeur dans le style. Les personnages sont très bien travaillés et surtout attachants ou détestable selon… Et puis surtout très réaliste avec ces personnages ni tout blanc ni tout noir qui vivent leur vie selon leurs moyens.

Une très bonne lecture fluide que je recommande !

Note : 08/10

2 mai 2017

La dernière des Stanfield / Marc Levy


Auteur : Marc Levy
Nombre de page : 465
Editeur : Robert Laffont, Versilio
Date de sortie : 20 Avril 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Ma vie a changé un matin alors que j'ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m'apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt. L'auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m'ordonnait de ne parler de cette histoire à personne. J'avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l'été s'achevait et j'étais encore loin d'avoir fait mon deuil. Qu'auriez-vous fait à ma place ? Probablement la même erreur que moi.

Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres. Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel.
George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l'Est au Québec. Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits.
Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas. L'auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore. Quel est le lien qui les unit ? Quel crime leurs mères ont-elles commis ? Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ? 

Au coeur d'un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée à l'été 44, à Baltimore dans la liberté des années 80, jusqu'à Londres et Montréal de nos jours.

MON AVIS : Chaque année, la lecture du nouveau roman de Marc Levy est un événement dans mon programme de lecture. On ne sait jamais ce que ce nouveau livre va nous réserver et si notre curiosité va être satisfaite, et s'il va nous convaincre ou au contraire ne pas être à la hauteur de nos attentes. Autant dire que le résumé de "La dernière des Stanfield" nous promet une intrigue sous forme de jeu de piste et que le déroulement de l'histoire en est réellement un.

Je ne reviendrais pas sur le résumé car il n'y a rien a ajouter. Il faut prendre ce livre en découvrant les choses comme elles se présentent. Et je dois dire qu'au début, ma lecture fut assez déroutante. A chaque chapitre, nous faisons connaissance avec un personnage différent et chacun semble avoir une histoire à nous dévoiler. Epoqueq différentes, histoires qui ne semblent avoir aucun point commun, je me suis demandé si je parviendrais à rentrer totalement dans le livre. Mais il faut persévérer car petit à petit, se dessine la trame et on relie les points jusqu'à avoir l'intrigue dans sa globalité.

Cette fois-ci, Marc Levy nous lance sur la piste d'un secret de famille qui semble avoir débuté plusieurs générations auparavant. Mais quel est ce secret et pourquoi le corbeau souhaite t-il que ce secret éclate au grand jour, 35 ans plus tard ? Et qui est ce corbeau ? Les découvertes que vont faire Eleanor-Rigby et George-Harrison sont des plus déconcertantes, car elles concernent leur mère respective, une personne dont ils pensaient tous savoir. Avec cette intrigue, l'auteur pose une question que l'on peut tous se poser un jour : connaissons-nous vraiment notre famille, les personnes que l'on côtoie tous les jours ? Car il ne faut pas oublier qu'un pan de leur vie s'est déroulé avant notre naissance et que certaines personnes ont préférés tirer un trait sur leur passé en fondant une famille.

Une fois parvenue a entrer dans l'histoire, je me suis prise au jeu en tentant de deviner les événements avant qu'ils ne soient révélés. Et on peut dire que si certaines sont plutôt évidentes, d'autres ne sont vraiment dévoilées qu'à la toute fin du livre. On retrouve une fois de plus la plume de Marc Levy qui nous balade d'une époque à l'autre, d'un chapitre à l'autre. Le récit est une fois de plus ancré dans la réalité avec les détails de l'actualités propre à chaque époque. Et l'auteur a encore pris soin d'y glisser un thème : l'émancipation des femmes qui veulent être reconnues et avoir les mêmes responsabilités que les hommes. 

Côté personnages, nous avons une galerie bien diversifié de caractères et de personnalités. Que ce soit Sally-Anne, Eleanor-Rigby, George-Harrison ou encore May et Robert (et j'en passe), chacun se rend interessant à sa façon. Mais je vous laisserais le soin de les découvrir au fil des pages.

En conclusion, après un temps d'adaptation, je me suis laissé entraîner dans la quête en cherchant les indices au fil des pages. Une intrigue captivante qui se dévoile par morceau, comme autant de pièces d'un puzzle que l'on voit s'assembler au fil de la lecture. Il faut vraiment attendre la dernière page pour pouvoir le regarder dans son entièreté !

Merci à Danielle pour cette proposition de lecture ainsi qu'à Versilio, Robert Laffont et Marc Levy bien sur !

1 mai 2017

Nous sommes le 1er, c'est l'heure du bilan - Avril 2017

Initialement mis en place par La bibliothèque de Lilie, ce rendez-vous permet de partager ses lectures du mois passé ainsi que ses chroniques.

Qu'ais-je lu en Avril ?

J'ai tout d'abord fini "Phobos 3" (192 pages)

J'ai ensuite lu :
- Un appartement à Paris (484 pages)
- Shadow House T.1 (224 pages)
- Replica (480 pages)
- La révolte des Omégas (416 pages)
- Les animaux fantastiques : texte du film (320 pages)
- La dernière des Stanfield (465 pages)

Je suis en train de lire "Les puissants T.1" (100/430 pages)

Soit un total de 2681 pages lues pour le mois d'Avril. Un très bon mois en terme de quantité mais avec quelques lectures plus ou moins mitigées comme "La révolte des Omégas" ou "Replica". Heureusement d'autres ont étés fort interessantes comme "Un appartement à Paris", "La dernière des Stanfield" ou encore "Les animaux fantastiques"

Avril en image :

   
  


C'est lundi, que lisez-vous ? n°150

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

 

2 - Que suis-je en train de lire ?



3 - Que vais-je lire ensuite ?



Et vous, que lisez-vous ?