18 juillet 2012

La trace / Christine Féret-Fleury



Auteur : Christine Féret-Fleury
Nombre de page : 252
Edition : Hachette Jeunesse, collection Black-Moon
Date de sortie : 6 Juin 2012

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Il y a Rébecca Lefèvre. La petite cousine française. Signes particuliers : néant. Et puis il y a Sarah LeFebvre, l’Américaine. Sarah qui réussit tout ce qu’elle touche. Sarah qui va se marier. Sarah que Rébecca aimait jusqu’au jour où elle lui a présenté son fiancé, le bel Adrian, pour qui Rébecca a eu le coup de foudre. Et voilà Rébecca forcée de jouer les demoiselles d’honneur pour sa cousine. Sauf que devant l’autel, la belle Sarah fait demi-tour, saute dans sa voiture, et embarque avec elle Rébecca et Lavinia, sa grand-mère si distante et soudain si proche. Les trois femmes tracent leur route, Sarah pour fuir son passé, Lavinia pour le retrouver, Rébecca pour se trouver. Mais elles ignorent qu’un serial-killer est à leurs trousses. Un meurtrier qui guette Sarah depuis la nuit des temps.

MON AVIS : N'étant pas trop fan des thriller, c'est avec un peu d'appréhension que je me suis lancée dans la lecture de ce roman. Heureusement l'histoire était prometteuse et j'ai été agréablement surprise au final.

Le jour de son mariage, Sarah prend peur et s'enfuie embarquant avec elle Rébecca, sa cousine française et Lavinia, sa grand-mère. Sur la route, les langues se délient, les secrets éclatent, les rancoeurs s'adoucissent. Sarah a pris peur, pourtant elle ne sait pas qu'un meurtrier la poursuit. En prenant conscience de cela, les trois femmes vont se serrer les coudes.

On retrouve plusieurs chose dans ce roman. Le côté thriller bien sur, mais de façon douce. Plutôt une course poursuite qu'une enquête. Le côté "drama" : les trois femmes, dans l'intimité de la voiture, dévoile des secrets de familles et "règlent" leur compte. Et une petite touche de mystère avec les allusions aux sorcières de Salem. Cette dernière est assez secondaire, elle permet plutôt de comprendre pourquoi le tueur est au trousse de Sarah.

Concernant l'identité du tueur, (je vais essayer de ne pas spoiler), on a tendance à se dire que tout est trop facile, qu'il n'y a pas de suspense, et pourtant ! De légers indices disséminés ici et là vont vous guider !

L'un des points forts de ce roman réside en ces personnages. Il y a Sarah, bien sur, la belle et parfaite Sarah. Tout lui réussi, son mariage s'annonce magnifique et son fiancé l'aime plus que tout. Peut-être même un peu trop quand même. Sans doute une des raisons pour laquelle elle prend peur.
A l'opposée de Sarah, il y a Rébecca, la petite frenchie. Jusqu'à l'année précedente, elle vénérée Sarah plus que tout. Jusqu'au jour où elle tombe amoureuse du fiancé de cette dernière. Depuis, un climat un peu hostile plane entre les deux cousines, renforcée par le fait que à 17 ans, Rébecca se considère comme une fille des plus banale comparée à sa jolie cousine. Elle est rongée par les doutes.
Et pour fermer le trio, apportons une touche de maturité avec Lavinia, la grand-mère de Sarah. Etouffée par sa mère puis par sa fille qui la considère comme une personne gâteuse, Lavinia profite de se voyage pour se libérer totalement et bien plus que ça. C'est elle qui surprend tout le monde avec son secret jusque là inavoué. Et quel secret ! De plus, jusque là distante envers sa petite fille, elle va se révéler être une épaule des plus solides.
Et puis il y a Adrian, aussi beau que mystèrieux. Son amour pour Sarah en est presque inquiétant. Mais qui est-il vraiment. 
Enfin les membres de la famille de Sarah semblent porter chacun un secret.

L'autre point fort, c'est l'écriture. On alterne entre les points de vues de Sarah et de Rébecca, l'occasion d'en savoir un peu plus sur leur ressentie. Et puis surtout, on a également le point de vue du tueur, on assiste à sa traque, et on comprend son mobile, comme si on était dans sa tête.

Un roman qui se lit rapidement tant on se prend au jeu. Quelques détails auraient mériter un peu plus d'attention et d'être un peu plus détaillés mais c'est le seul petit point négatif du roman. Alors même si vous n'êtes pas amateurs de thriller, laissez vous tenter par "La Trace" !

Merci à Hachette et en particulier à Cécile !

Sur amazon : La trace

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire