19 novembre 2013

Once Upon a Time : Renaissance / Odette Beane


Auteur : Odette Beane
Titre original : Reawakened : A Once Upon a Time Tale
Traducteur : Sébastien Baert
Nombre de page : 342
Editeur : Michel Lafon Jeunesse
Date de sortie : 13 Juin 2013

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Il existe une ville dans le Maine où tous les personnages des contes de notre enfance sont piégés entre deux mondes. Ils sont sous l’emprise d’une terrible malédiction lancée par la Méchante Reine. Un enfant connaît les secrets de ce sortilège : Henry. Pour lui, seule Emma, sa mère biologique qui l’a abandonné à sa naissance, peut les libérer.
Lorsque Henry la retrouve et lui annonce qu’elle est la fille de Blanche Neige et du Prince Charmant, Emma est sous le choc. Elle ne veut pas de lien avec ce fils qu’elle n’a pas désiré, pourtant Henry semble avoir sérieusement besoin d’aide… Inquiète, elle décide alors de le ramener chez lui à Storybrook, où elle rencontre des gens étranges. Surtout Regina, la mère adoptive d’Henry. Emma comprend vite qu’il règne là-bas une atmosphère trop bizarre pour être vraiment réelle.
Vous pensez que dans les contes tout est bien qui finit bien ?

MON AVIS : Etant une grande fan de la série TV, et malgré les avis plutôt négatif lus sur la toile, je voulais absolument découvrir par moi-même ce livre. Mon frère me l'a offert à mon anniversaire, et je l'ai sortie de ma PAL pour une LC avec Sabrina.

Dès les premières pages du livre, j'ai rapidement compris le sentiment de déception ressenti par la plupart des lecteurs. En effet, tout se passe trop rapidement, il manque énormément d'explications sur le pourquoi de certaines choses, de certains événements. Et puis en connaissant la série, les 3/4 de la saison sont un peu passés aux oubliettes. Mais pour ma part, cela ne m'a pas déranger car justement, les épisodes sont encore bien frais dans ma mémoire qui a comblés les trous au fil de ma lecture. Cela m'a permis de me remémorer certains détails de la série. 

Par contre, ce qui m'a un peu manqué, c'est l'absence de parallèle avec le monde Enchanté, ce qui fait le charme de la série, où l'on comprend pourquoi telle personne est devenue ce qu'elle est. Dans le livre, hormis de très bref passage, le monde Enchanté est complètement inexistant et c'est vraiment dommage car du coup, les lecteurs qui ne connaissent pas la série ne comprendront pas certaines choses ou qui sont certains des personnages. 

Des personnages qui, en l'absence de parallèle avec les contes de fées, restent assez énigmatique par rapport à leur personnalité. David, par exemple, m'est apparu dans le livre comme un peu "idiot", par rapport à ce que l'on ressent dans la série. Idem pour Emma qui donne l'impression d'être froide et limite insensible.

Concernant l'écriture en elle-même, elle est loin d'être efficace. Certaines phrases donnent l'impression d'être un peu brouillonne mais surtout ils manquent énormément de détails pour donner vraiment vie au roman. Le soucis vient du fait que résuméer une saison complète en un livre de 340 pages à peine, relève de l'impossible, surtout quand la série en question à un univers très riche. Pour mieux apprécier, il aurait fallut que cela soit écrit en plusieurs tomes, pour développer comme il faut les épisodes.

En conclusion, pour moi la déception n'a pas été totale. J'ai aimé me replonger dans la première saison, en faisant marcher ma mémoire pour interpréter ma lecture. Par contre, je comprend que beaucoup n'ont pas aimé le livre et je pense que les "étrangers" à la série se retrouveront vite déboussolés dans leur lecture.

Sur Amazon : Once upon a time : Renaissance

Lu en lecture commune avec Sabrina : son avis

3 commentaires:

  1. Je comprends ton avis même si pour ma part, malgré quelques défauts, j'ai bien accroché !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai accroché aussi car j'adore cette série

      Supprimer
  2. J'ai zappé un peu pour voir la série mais ce n'est absolument pas mon genre !!! Donc le livre ne me tente pas plus que ça !!!

    RépondreSupprimer