21 septembre 2017

La passe-miroir T.2 : Les disparus du Clairdelune / Christelle Dabos


Auteur : Christelle Dabos
Nombre de page : 560
Editeur : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 29 Octobre 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d'un univers où complots et tensions politiques sont à l'oeuvre derrière les belles apparences. Entre l'arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n'a d'autre choix que de s'appuyer sur Thorn, son énigmatique fiancé. Quand des nobles disparaissent les uns après les autres, la liseuse d'Anima doit user de ses talents pour mener l'enquête. Une mission qui va l'entraîner beaucoup plus loin que prévu, au cœur d'une vérité plus redoutable que tout ce à quoi elle s'était préparée...

MON AVIS : Difficile de résister à la Passe-miroir une fois que l’on a mis son nez dans son univers si riche et fantastique. J’ai rapidement cédée aux sirènes de la tentation pour lire la suite des aventures d’Ophelie.

Cette dernière évolue désormais sous sa vraie identité. Elle est plus que jamais en danger et pour sa sécurité doit obtenir les faveurs de Farouk, l’esprit de famille du Pôle. Ce qui n’est pas une mince affaire car ce dernier à une personnalité assez complexe. Parallèlement, elle va devoir enquêter sur de mystérieuses disparitions au Clairdelune et rien ne va lui faciliter la tâche, et surtout pas Thorn, son taciturne fiancé en qui elle ne sait plus si elle peut avoir confiance. La vie d’Ophélie aux Pôles est loin d’être tranquille.

Après un premier tome déjà très bon, Christelle Dabos réussie haut la main le pari de nous offrir un second tome encore meilleur. On plonge tête la première dans les intrigues de la cour et on peut dire que c’est du lourd. La pauvre Ophélie se retrouve en pleine tempête et doit rapidement s’adapter à un environnement parfois hostile. Elle ne sait plus que croire, avec les illusions omniprésentes autours d’elle, mais surtout a qui accorder sa confiance.

Au milieu de tout ça, l’auteure nous lance sur une enquête palpitante dont on se prend rapidement au jeu pour découvrir le coupable. Nous obtenons également quelques révélations sur les esprits de famille et sur la force qui œuvre en coulisse. L’occasion de découvrir l’immense étendue de l’univers imaginé par l’auteure.

Côté personnage, Ophélie se révèle davantage dans ce tome. La douce et frêle Ophélie commence à s’affirmer et en devient encore plus attachante. Thorn, quant à lui est toujours aussi difficile à cerner mais impossible de rester insensible face à ce personnage complexe dont on essaye de découvrir les failles sous la carapace. Les personnages secondaires se dévoilent davantage et certains reçoivent nos faveurs tandis que d’autres deviennent détestables.

Le rythme de ce second tome est trépident, plein de rebondissements. On ne s’ennuie pas une seconde et l’écriture de Christelle Dabos est toujours aussi agréable à lire. Les émotions sont également au rendez-vous, tout comme les révélations.

En conclusion, si le premier tome fut une bonne découverte, j’ai envie de dire que ce second tome accède au rang de coup de cœur. Et avec la fin, je ne sais pas si je résisterais longtemps à la lecture du troisième tome même si la perspective de devoir attendre le quatrième va sans doute me pousser à attendre un peu… ou pas !

Sur amazon : Les disparus du Clairdelune

7 commentaires:

  1. Wahou, il est magnifique ton avis ma belle, ça donne encore plus envie !

    RépondreSupprimer
  2. Voici un avis qui me donne envie de dévorer la saga =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que tu auras l'occasion de la découvrir

      Supprimer
  3. Totalement d'accord. Un deuxième tome encore meilleur ♥

    RépondreSupprimer
  4. Alalala il faut vraiment que je commence cette saga !

    RépondreSupprimer