7 octobre 2013

Icônes T.1 / Margaret Stohl


Auteur : Margaret Stohl
Titre original : Icons
Traducteur : Luc Rigoureau
Nombre de page : 408
Editeur : Hachette Roman, collection Black Moon
Date de sortie : 2 Octobre 2013

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Tout a changé depuis le jour du Jour. Le jour où les fenêtres ont explosé. Le jour où l’électricité a été coupée. Le jour où la famille de Doloria a été frappée par la mort. Le jour où la Terre a perdu une guerre dont elle ignorait qu’elle était en cours. Depuis, Dol vit une existence simple à la campagne, à l’abri des Icônes et de leur terrifiant pouvoir. Mais elle ne pourra pas se cacher éternellement de la vérité. Elle est différente. Elle a survécu. Pourquoi ? Dol et son ami de toujours, Ro, sont arrêtés et emmenés à l’Ambassade, au large de la cité tentaculaire autrefois appelée Cité des Anges. Alors que Ro et sa compagne de détention, Tima, se débattent contre leurs ravisseurs, Dol se retrouve irrésistiblement attirée par Lucas, le fils de l’Ambassadrice. Les quatre jeunes gens ignorent encore le lien qui les unit réellement. Car leur rencontre n’a rien d’une coïncidence. C’est une conspiration. Sous le règne des Icônes, Dol, Ro, Tima et Lucas découvriront que leurs émotions incontrôlables, qu’ils ont toujours considérées comme leur plus grande faiblesse, pourraient bien constituer leur plus grande force.

MON AVIS : J'avais hâte de me plonger dans le premier livre en solo de Margaret Stohl. Malheureusement mon ressenti est assez mitigé. Je vais essayer de vous exposez mon point de vue.

Petit résumé express : Tout commence par le jour du Jour. Seize ans plus tard, on découvre que quatre enfants ont miraculeusement survécus à ce fameux jour. Miracle si l'on veut car on apprend rapidement que ces quatre enfants sont spéciaux et possèdent chacun un pouvoir : ce sont des enfants Icônes. Et c'est en fait leur histoire, et principalement celle de Doloria, que l'on découvre. Qui sont-ils vraiment ? A quoi sont-ils destinés.

Quand je dis que l'on découvre leur histoire, c'est un bien grand mot car on en apprend finalement peu de choses. On comprend simplement qu'ils ont une sorte de "pouvoir" sur les Icônes, ces espèces de vaisseaux qui sont apparus au dessus des grandes mégalopoles, le jour du Jour, réduisant au silence, pour exemple, quelques unes d'entres elles. On découvre que dans les autres mégalopoles, les gens vivent dans la crainte. 

Cette lecture m'a un peu déroutée, et ce dès le début. J'ai rapidement ressentie l'impression d'être perdue dans le récit. Est-ce dû à un soucis de traduction, je ne saurais le dire, mais j'avais parfois l'impression de ne pas comprendre ce que je lisais, comme si je loupais des choses par moment. Un peu d'incompréhension donc, mais aussi un grand manque d'info au final car on ne sait pas qui sont ces mystérieux aliens envahisseurs. 

Le message que je retire du livre est que même si on à l'impression qu'il n'y a plus rien à faire, il ne faut rien lâcher, quitte à tenter le tout pour le tout, et se raccrocher à sa raison de vivre. Ici, la raison de vivre de Dol est l'amour qu'elle ressent pour Ro.

L'autre point qui a contribué au fait que je n'ai pas accroché pleinement au livre, c'est que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Doloria m'a laissé indifférente, Ro (Furo) m'a surtout agacé et j'ai trouvé Lucas et Tima (Timora) un peu transparents. Leur nom fait référence à leur pouvoir ce qui m'a titillé concernant Lucas (c'est son nom de famille qui fait référence à son pouvoir or il s'agit du nom de famille de sa mère adoptive). Pouvoirs dont je cherche encore le sens.

Concernant l'écriture de Margaret Stohl, j'ai un peu retrouvé le style de 16 Lunes (co-écrit avec Kami Garcia), bien que le style du livre soit totalement différent. On ne peut pas lui reprocher vision très détaillées du Los Angeles post-apocalyptique qu'elle nous présente. Les entre-chapitres sont interessants mais ont contribués encore plus à mon trouble vis-à-vis de l'histoire. 

Au final, l'idée de départ était certes intéressante. Mais le récit s'égare par moment. Mais c'est surtout de ne pas être parvenu à déterminer le but du livre qui m'a manqué. J'ai vraiment du mal à voir où l'auteur va nous emmener et c'est dommage.

Sur Amazon : Icônes

10 commentaires:

  1. Ooooh, c'est dommage :/
    Je sais pas si i me tente ou non ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. après j'ai vu des critiques plus positives que la mienne, donc à toi de voir

      Supprimer
  2. Un livre que j'aimerais lire (comme beaucoup d'autres) !!! J'aime beaucoup la couverture !!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien aimé les personnages et le livre, mais parfois j'ai trouvé certains passages un peu brouillants, notamment avec les émotions que Dol ressent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui par moment je devais relire certaines choses car je ne comprenais pas

      Supprimer
  4. Complétement du même avis et pourtant je l'ai pas encore finis...
    Dommage !

    RépondreSupprimer
  5. je dois le lire aussi mais j'ai tellement de retard en ce moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je rattrape mon "retard" également en ce moment ! bon courage

      Supprimer