13 avril 2017

Un appartement à Paris / Guillaume Musso


Auteur : Guillaume Musso
Nombre de page : 484
Edition : XO Editions
Date de sortie : 30 Mars 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante.
Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler.
À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.

L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires.

Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

MON AVIS : J'ai l'impression de me répéter mais comme souvent, l'annonce d'un nouveau roman de Guillaume Musso est souvent précédée d'une attente insoutenable. Aussi, je voudrais remercier les éditions XO, en particulier Mélanie, qui m'ont fais une fois de plus confiance pour la lecture de ce livre, et Guillaume Musso pour la dédicace. 

Suite à un quiproquo, Madeline et Gaspard doivent partager le même appartement, l'ancien atelier du peintre Sean Lorenz. Les trois dernières toiles du peintre ont disparus et semblent entourés d'un mystère. Mettant de côté leur désaccord, Madeline et Gaspard se lance sur leurs traces. Une quête qui va rapidement déboucher sur une autre, beaucoup plus sombre. 

Si le nom de Madeline vous dit quelques choses, c'est qu'il s'agit du personnage du roman "L'appel de l'ange". C'est la première fois qu'un personnage principal mêne l'intrigue une seconde fois. J'ai beaucoup aimé retrouver ce personnage, voir ce qu'il est devenu. Et on se rend vite compte que tout n'a pas été rose pour elle. Son but est aujourd'hui de donner la vie, pour s'épanouir en tant que mère. Elle se heurte au taciturne Gaspard, qui a une vision plutôt sombre de la vie, et qui ne voit pas l’intérêt de mettre au monde un enfant au vue de l'avenir catastrophique du monde. 

Malgré cela, l'envie de mener l'enquête les réunis et nous voilà partie sur les traces du secret de Sean Lorenz. Passé la mise en route, l'intrigue se dévoile petit à petit et je me suis rapidement sentie transporter par l'envie de découvrir ce mystère. Un mystère qui semble faire écho aux démons personnels de Gaspard, dont les blessures remontent à l'enfance. Et une plongée dans le milieu de l'art avec un détour par l'art urbain.

L'écriture de l'auteur est toujours aussi addictive au point que l'on ne voit pas les pages se tourner. Pourtant pas fan des thrillers, je me laisse toujours prendre au jeu de ceux de Guillaume Musso. Tout réside dans le fait que l'on s'attache ou finit par s'attacher aux personnages principaux. Et le fil de l'enquête est mené d'une main de maître jusqu'au final, et ce même si l'on devine facilement ce que les dernières pages vont nous réserver. Il s'agit d'un aboutissement logique et je n'aurais pas imaginer une autre fin.

En conclusion, encore un Musso qui m'a bien emballée. J'ai eu vraiment plaisir a refaire un bout de chemin avec Madeline et a faire la rencontre de Gaspard, malgré un début difficile avec ce misanthrope. Un dernier mot sur le livre qui, pour faire écho au domaine de l'art, présente une couverture à l'aspect toilé, un très beau livre-objet

Pour finir, même si les deux livres sont indépendants, j'aurai tendance a vous conseiller de lire "L'appel de l'ange" avant celui-ci. Outre les retrouvailles avec Madeline, il y a quand même pas mal d'allusions à l'enquête et aux personnages de "L'appel de l'ange"

10 commentaires:

  1. Je suis ravie de voir que tu as passé un bon moment lecture !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, ah je crois que je vais craquer. je voulais attendre un peu mais avec ton avis et le dernier de l'auteur que j'ai lu , j'ai très envie de retrouver l'univers de Musso.

    RépondreSupprimer
  3. Ahhh ! La fameuse chronique :P
    Je suis heureuse de voir que ta lecture t'ai plu, c'est chouette :3

    RépondreSupprimer
  4. Je le vois partout en ce moment ce livre, mais je ne suis toujours pas tentée de lire de Musso.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai envie de craquer pour ce grand format, juste pour la couverture ^^
    Enfin bon, ta chronique me donne très envie de le lire.

    RépondreSupprimer
  6. Malheureusement, toujours pas emballée par cet auteur...

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai encore jamais lu de Musso, j'ai honte... Mais j'en ai 3 dans ma PAL xD Je compte bien y remédier très prochainement ! Ravie que tu aies aimé son dernier roman :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas de honte à avoir ;-) Il y a aussi des auteurs que je n'ai encore jamais lu alors qu'on en parle beaucoup

      Supprimer
  8. Ce livre a l'air pas mal mais je vais d'abord lire tous les Guillaume Musso qui se trouvent dans ma PAL ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et si je peux te conseiller de lire "l'appel de l'ange" avant de lire celui-ci (même s'ils sont indépendants, il y a quand même pas mal d'allusion à l'enquête et perso de l'appel de l'ange)

      Supprimer