9 juin 2017

Silence Radio / Alice Oseman


Auteur : Alice Oseman
Titre original : Radio Silence
Traducteur : Anne Guitton
Nombre de page : 415
Editeur : Nathan
Date de sortie : 8 Juin 2017

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Écoute ta propre voix…
"Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.
Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j'aime dessiner.
Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi."

MON AVIS : Ayant eu un ressenti mitigé pour "l'année solitaire", premier roman de l'auteur, je dois dire que je me suis lancée dans la lecture de ce nouveau roman avec une petite crainte de ne pas aimer non plus. Mais il faut savoir donner une seconde chance aux auteurs et pour le coup, j'ai eu raison de ne pas me laisser décourager par un a priori.

Depuis toute petite, Frances vise un seul et unique objectif : aller à Cambridge. Sérieuse dans son travail scolaire, elle a avec le temps accepter l'image qu'on lui a collé : celle de Frances l'intello. Elle joue son rôle au quotidien, au lycée. Jusqu'à sa rencontre avec Aled, un jeune homme timide qui partage sa même passion pour "Universe City", une série sur internet. Aled plutôt introverti n'est vraiment lui-même que devant son ordinateur. Et lorsqu'elle est avec Aled, Frances libère sa vraie personnalité, celle qui aime s'amuser, rire et surtout dessiner. 

Dans ce second roman, l'auteur aborde une fois de plus de nombreuses thématiques propre aux adolescents. Choisir de jouer un rôle plutôt qu'être soi-même pour ne surtout pas décevoir l'image que les gens ont de nous. La pression que subissent les adolescents quant à leur choix d'études qui les pousse parfois à s'engager dans une voie qui ne leur correspond plus forcément. Les rapports avec les parents : la relation complice de Frances avec sa mère qui contraste fortement avec celle conflictuelle entre Aled et la sienne. Et puis il y a d'autres sujets à découvrir dans le roman et dont je ne parlerais pas afin de ne pas vous gâcher la découverte de l'histoire.

Autant de sujets que les deux personnages principaux vont tenter de surmonter grâce à l'incroyable amitié qui va rapidement les lier. Car dés le début, le ton est donné : ne pensez pas un instant qu'une relation amoureuse s'installe entre Frances et Aled. Mais ne vous méprenez pas en pensant qu'entre eux, tout sera rose du début à la fin car on a beau faire tomber les masques, certains sont plus tenaces que d'autres et finissent par s'interposer entre les gens. 

Dans l'année solitaire, j'avais reproché le côté trop mélancolique du roman, ce qui n'est pas le cas ici même si les sujets abordés sont très sérieux. Et comme je me suis attachée à Frances, forcément cela passe beaucoup mieux. Et puis le dosage entre les passages dramatiques et ceux beaucoup plus léger apporte une harmonie à l'histoire. Le seul point que j'ai le moins aimé est paradoxalement les retranscriptions des podcast de Universe City que j'ai trouvé plutôt brouillons même si c'est l'effet recherché. 

En conclusion, Silence Radio c'est un livre dans lequel on se lance sans savoir ce qu'il va nous révéler. C'est l'histoire d'une belle amitié, de celle qui se révèle indispensable à un moment ou a un autre de la vie. 

Sur amazon : Silence Radio

9 commentaires:

  1. Je suis tout-à-fait d'accord : je ne m'attendais pas à ça en commençant ce livre, et la fin de ma lecture va sûrement me surprendre aussi ^^ par contre, c'est l'inverse pour moi, j'ai un peu plus apprécié l'année solitaire que silence radio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme quoi d'une personne à l'autre ;-)

      Supprimer
  2. Très curieuse de le découvrir, j'ai bien aimé L'année solitaire.

    RépondreSupprimer
  3. Alors celui-là, j'avoue qu'il m'intrigue énormément et j'aime tellement cette couverture !

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup ce que tu en dis, je note ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas le livre qui me tente le plus mais pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer