26 septembre 2013

Aquatilia : Le secret de Thelma / Bérangère Tosello


Auteur : Bérangère Tosello
Nombre de page : 392

PRESENTATION DU LIVRE : Au cœur d'une immense cavité sous-marine demeure Aquatilia, paisible cité aquatique. C'est en ces lieux que des sirènes, hommes et femmes, vivent en toute quiétude, isolées du reste du monde. L'essence de leur vie d'immortels consiste en la méditation, à laquelle ils dispensent tout leur temps d'éveil. Les habitants d'Aquatilia ont pour but de visiter à distance d'autres lieux ou cités aquatiques par voyage astral, via leur âme. 
Tous travaillent avec le plus grand des plaisirs. Tous, à l'exception de Thelma. Depuis son plus jeune âge, cette sirène ne partage pas les mêmes envies que les autres et s'éloigne chaque jour, dans le plus grand des secrets, de sa cité sous-marine. Elle passe ainsi ses journées sur une petite île déserte qu'elle affectionne tout particulièrement. 
Cependant, à mesure que les jours défilent, le cœur de Thelma se ternit. Seule sur la plage, elle songe à une autre existence et n'assume plus ce secret qui la ronge au quotidien. Pourtant, l'idée d'abandonner Aquatilia, en particulier Artemus, son patriarche, et Dant, son ami, lui est impossible... 
Mais par une paisible matinée, tout bascule. Après avoir quitté sa chambre et regagné son île, Thelma fait une incroyable découverte... Le secret de la sirène sera alors plus que jamais menacé. Saura-t-elle malgré tout le préserver ? Et quel pourrait être le prix de braver ainsi l'interdit ?

MON AVIS : Les sirènes m'ont toujours fascinées. Alors quand Berry m'a proposé de lire son livre, j'ai été plus qu'enchanté par sa proposition.

On se plonge dans l'univers aquatique d'Aquatilia, cité sous-marine construite sur les vestiges d'une ancienne cité terrienne. Aquatilia est peuplée par les sirènes, êtres immortels créés par Artemus, le chef de la cité. Confiné dans la cité, les sirènes voyagent par la pensée, elles consacrent leur journée à la méditation, qui les prépare pour leurs voyages astrales. Si tous semblent comblé par leur vie actuelle, ce n'est pas le cas de Thelma, jeune sirène plus qu'intrépide qui passe ses journée à l’extérieur, dans le plus grand secret ! Mais la curiosité est plus que jamais un vilain défaut !

Les sirènes de Berry sont des êtres fascinants ! Ils passent en effet leur journée à méditer sur le lieu qu'ils souhaitent atteindre lors de leur voyage astral. Les nuits sont dédiées à un moment de retrouvaille pendant lequel les habitants d'Aquatilia peuvent discuter entre eux et obtenir une audience avec Artemus, le "chef" de la cité. Ils sont dépourvus de sentiments intimes, dont ils ne connaissent même pas l'existence, n'éprouvant pour leurs semblables qu'une amitié à différentes intensités. Tous sauf Thelma qui ne se satisfait pas de sa vie aquatique.

Avec le personnage de Thelma, l'auteure attire l'attention sur le fait que la curiosité peut apporter de bonnes comme de mauvaises choses. Pour Thelma, cela comble le manque qu'elle ressent à Aquatilia. Elle s’enivre des découvertes qu'elle fait sur la petite île, surtout lorsqu'une rencontre va changer sa vie. Mais la curiosité de Thelma va avoir un impact terrible sur Aquatilia, faisant planer un danger sur la paisible cité sous-marine. Mais elle va également découvrir un nouveau sentiment qui va lui faire faire des choses qu'elle n'aurait jamais imaginer. Pour cela, elle va être prête à tout. 

Mais Thelma est malgré tout attachée à Aquatilia et même si elle parait assez égoïste, cela lui fait de la peine de décevoir son mentor Artemus, et Dant, son ami le plus fidèle. Sa curiosité est cependant plus grande tout comme son avis d'évasion. Sa grande naïveté (comment ne pas être naïve quand on nous cache tous ce qu'il y a à savoir sur la vraie vie) la fait agir de manière parfois insensée. J'avoue avoir eu un peu de mal avec Thelma même si au final, je suis parvenue à comprendre sa façon d'être.

L'univers d'Aquatilia nous apparaît un peu sombre, normal pour un fond marin, la couverture le représente parfaitement. Le style d'écriture donne une grande fluidité à la lecture. Les chapitres alternent ensuite entre Thelma et un autre personnage (que je vous laisses découvrir sinon vous n'aurez plus la surprise).

En conclusion, je remercie grandement Berry de m'avoir fait découvrir son univers aquatique. Et pour une fois qu'il s'agit d'un livre français, il faut en profiter !!

5 commentaires:

  1. On voit trop rarement les sirènes comme personnages principaux de romans. Alors tu peux être sur qu'Aquatilia va vite rejoindre ma PAL! Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Cela a été une bonne découverte pour moi !

      Supprimer
  2. Ca peut être sympa avec des sirènes !!! En tout cas, ça a le mérite d'être original !!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours adoré les sirènes mais je ne trouve aucun livres en parlant. Ce lui-là a déjà rejoint ma wishlist!

    RépondreSupprimer