24 septembre 2014

Quatre filles et un jean : Le deuxième été / Ann Brashares



Auteur : Ann Brashares
Titre original : The Second Summer of the Sisterhood
Traducteur : Vanessa Rubio
Nombre de page : 392
Edition : Gallimard Jeunesse
Date de sortie : 15 Mai 2003

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Les vacances approchent. Carmen, Tibby, Bridget et Lena s'apprêtent à ressortir le jean magique, symbole de leur amitié et témoin de leurs aventures. Cette année, l'été s'annonce cependant bien différent...Carmen reste à Bethesda avec sa mère : crises et turbulences en perspective...Tibby part suivre un stage de cinéma en Virginie mais, même derrière la caméra, ses souvenirs vont la rattraper.Bridget, qui traverse une crise existentielle, décide de se réconcilier avec son passé en rendant une visite surprise à sa grand-mère. Lena, dont le cœur n'est jamais vraiment revenu de Grèce, va percer des secrets de famille insoupçonnés.De surprises en émotions, de rires en larmes, les quatre filles vont une nouvelle fois faire l'expérience de la vie et l'affronter avec courage, humour et détermination.

MON AVIS : Un an après avoir découvert le premier été des quatre amies, j'ai enfin eu l'occasion de découvrir la suite de leurs aventures. Un second tome différent du premier mais tout aussi plaisant à lire.

Une année s'est écoulée depuis le premier été avec le jean magique, et le temps est venue pour les quatre filles de le ressortir. Alors qu'elles devaient passer l'été ensembles, le programme change de façon imprévu. Tibby part faire un stage de cinéma tandis que Bridget ressent le besoins de renouer avec sa grand-mère. Et  l'été ne sera pas non plus de tout repos pour Lena et Carmen.

J'ai trouvé ce tome plus sérieux que le précédent. Les émotions ressenties sont plus mélancoliques, plus tristes mais il se passe quand même de bonne chose pour les filles. Une fois encore, Ann Brashares se sert de chacun de ses personnages pour traiter de sujets toujours interessant. Avec Lena, elle aborde la difficulté des relations longues distances, puisqu'elle a laissé son coeur et Kostos en Grèce. Avec Carmen, c'est la peur des changements dans une situation familiale. Quand sa mère tombe amoureuse, elle a du mal à l'accepter car elle ne veut pas que son train train quotidien avec sa mère change. Du côté de Bridget, avec sa crise existentielle, c'est plus la quête de l'identité. Elle ressent soudain le besoin de tous remettre en question dans sa façon de vivre mais surtout de renouer avec sa grand-mère. Et Tibby se prend une énorme claque en comprenant qu'il ne faut pas chercher à être quelqu'un que l'on n'est pas et ne pas juger les autres sur leurs apparences. 

En commençant le livre, j'ai eu peur car le jean m'a paru perdre ses pouvoirs. Mais, bien que je l'ai trouvé moins présents, on est soulagée quand il reprend du poil de la bête, même si tout ne fini pas forcément bien pour tout le monde. Et c'est aussi la différence avec le premier, la fin est plus mélancolique.

La plume d'Ann Brashares est toujours aussi efficace. On passe toujours d'une fille à l'autre, ce qui permet encore une fois de suivre l'évolution de leur histoire en même temps. Les filles ont gagnés en maturités même si ça ne se ressent pas toujours dans leurs réactions.

Un tome 2 toujours aussi plaisant à lire même s'il est un peu plus triste. On ne voit pas les pages passer et on envie de savoir comment les choses vont évoluer pour les filles. A lire si vous avez aimé le 1er ! 


4 commentaires:

  1. Réponses
    1. tente là tu verras elle est très sympa !

      Supprimer
  2. Une saga que j'apprécie beaucoup, avec un énorme coup de cœur pour le cinquième tome ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère que je vais accélérer le rythme sinon je lirais le 5è dans 3 ans lol !

      Supprimer