7 février 2018

Les chroniques de Zi T.1 : Phelan / Jean-François Chabas


Auteur : Jean-François Chabas
Nombre de page : 210
Edition : Nathan
Date de sortie : 11 Janvier 2018

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Au royaume des Mille Lacs, une sorcière enlève le bébé princier. Elle s'apprête à le dévorer, quand, soudain, l'enfant l'interpelle…
Bien des années après, dans un village, Phelan, un adolescent expert au maniement de l'épée, tombe amoureux fou de la farouche princesse Nara. Il lui a suffi de l'apercevoir, alors qu'elle venait visiter les Mille Lacs depuis son lointain royaume des Trois Vagues. Or le cheval de la princesse s'est emballé et l'a entraînée dans les Monts Jaunes, à la merci de l‘Ogre qui y règne… Personne n'est jamais ressorti vivant de ces montagnes.
Mais Phelan ne peut abandonner l'amour de sa vie. Il se met en route pour sauver la princesse, accompagné de son meilleur ami Turi, aux cheveux bleus, dont la force n'a d'égale que la susceptibilité. Avant même d'atteindre les Monts Jaunes, leur route est truffée d'obstacles et de rencontres plus inquiétantes les unes que les autres. Sans compter que, sur leur chemin, plane l'ombre d'une mystérieuse sorcière…

MON AVIS : J'aime beaucoup les épopées fantasy et là, la couverture et le résumé m'inspiraient bien. Hélas, la magie n'a absolument pas opérée et j'ai vécu ma première déception de 2018.

Dans la première partie, on suit une sorcière qui enlève des enfants pour les manger. Elle s'attaque au bébé royal et met en place tout un stratagème pour parvenir à ses fins. Je n'avais qu'une envie, que cette partie se finissent au plus vite. Je n'ai pas du tout accroché au style d'écriture et bizarrement, je l'ai trouvé assez glauque pour un livre destiné à un public plutôt jeune (à partir de 11 ans).

J'étais donc contente lorsque je suis passée dans la seconde partie, consacrée à Phelan un garçon qui rêve d'aventures. Justement, la princesse Nara du royaume des Trois Vagues à été enlevée par l'ogre des Monts Jaunes. Tombé amoureux de la jeune fille en croisant simplement son regard, Phelan écoute son cœur et se lance à sa recherche. Le début de la seconde partie s'annonçait donc plutôt bien mais cela c'est malheureusement rapidement gâté.

Le contraste avec la première partie, étrange et glauque, est énorme. Car pour le coup, la seconde partie est vraiment destiné à la jeunesse. Le style d'écriture est plus simple, un brin trop naïve. Mais ce n'est pas ça qui m'a le plus gêné. En fait, trop de choses différentes s'enchaînent en un cours laps de temps (et de page) avec parfois des choses qui frisent le grotesque. Mais surtout, beaucoup sont traitées de manières très superficielles ce qui donnent un récit manquant cruellement de profondeur.

Le personnage de Phelan est plus tête à claque que courageux. Maniant aussi bien la naïveté que les épées. Il a 16 ans mais dans sa façon d'agir, tout au long du récit je lui en ai donné 12 ! Du côté des personnages secondaires, aucun ne sort réellement du lot : un meilleur ami au cheveux bleus et à la force herculéenne mais qui passe pour un imbécile, un beau-père qui a vécut bien des batailles mais qui est rendu un peu ridicule, ... 

En conclusion, c'est un euphémisme de dire que je n'ai pas apprécié ma lecture. Ce n'est jamais facile d'écrire une critique négative mais malheureusement, parfois il faut le faire. Le seul point positif que je pourrais souligner, c'est la couverture très réussie qui donne envie. Une lecture destinée à partir de 11 ans, oui, mais à ne pas mettre dans toutes les mains. Certaines choses pourraient perturber les lecteurs les plus sensibles. Il plaira sans doute à certains mais il n'était clairement pas fait pour moi 

10 commentaires:

  1. Je partage le même avis que toi, la première de couverture est superbe. Ce n'est pas facile d'écrire une chronique négative, mais tu t'en es bien sortie :)

    RépondreSupprimer
  2. Je vois qu'il n'y a pas que moi qui n'est pas apprécié. Comme c'est un genre avec lequel j'ai du mal, je pensais surtout que ça venait de ça , je retrouve beaucoup de mon ressenti dans ta chronique sur le style de l'auteur et le grotesque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. contente de voir que je ne suis pas la seule !

      Supprimer
  3. C'est quoi ce lynchage? J'ai lu ce livre et d'abord il est à partir de 13 ans. Je trouve ta critique vraiment bizarre, vu qu'elle est beaucoup trop violente. Tu règles des comptes? Phelan est très bien et passionnant pas du tout comme tu dis. Moi j'attends la suite et je ne suis pas la seule. J'ai vu des critiques super bonnes dessus et je trouve la différence pas normale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et c'est vous qui parlez de lynchage alors que votre commentaire, sous couvert de l'anonymat m'attaque personnellement ? Chacun est libre d'aimer ou non un livre. Vous avez adoré, tant mieux pour vous ! Et d'abord il est à partir de 11 ans comme indiqué sur le site de l'éditeur donc si vous n'êtes pas non plus d'accord la dessus, plaignez vous auprès de la maison d'édition !

      Supprimer
  4. Je trouve ton avis extrêmement bien construit, tu n'as pas aimé certes, mais tu as su le dire avec tact !

    RépondreSupprimer
  5. Quand tu lis le résumé, ce livre a tout pour plaire mais malheureusement, je n'ai vu que des avis similaires au tien.

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre me tentait pas mal sauf que ce n'est pas la première chronique négative que je vois. Je ne me ferais pas avoir dans ce cas et je vais passer mon tour =)

    RépondreSupprimer