31 janvier 2018

Lune Mauve T.1 : La disparue / Marilou Aznar (par Eleane)


Auteure : Marilou Aznar
Nombre de page : 415
Editeur : Casterman
Date de sortie : 2 Mars 2013

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Séléné Savel entre en seconde à Darcourt, le lycée le plus snob de Paris. Elle y croise la route de Laszlo. Qui est ce garçon troublant qui apparaît dans ses cauchemars ? Pourquoi s’intéresse-t-il autant aux étranges tableaux peints par Iris, sa mère ? Six ans auparavant, celle-ci a disparu et Séléné est bien décidée à résoudre ce mystère qui la ronge depuis l’enfance. Mais certaines questions devraient à jamais rester sans réponse…

L'AVIS D'ELEANE : Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en ouvrant ce livre, sachant que je l’avais vu chez plusieurs bouquinistes (en général je me dis que le livre ne doit pas être super si on en trouve facilement d’occasion, logique étrange peut-être ?)

Le résumé me parlait bien, je suis donc partie dans cet univers assez unique. C’est le point positif que je tire de cette lecture : l’auteure a su trouver une mythologie peut connue et encore moins exploitée dans le domaine de la Fantasy.

En dehors de ça, je n’ai pas plus accroché que ça avec des personnages peu développées et relativement clichés. J’ai trouvé les personnages peu matures en fait. Je sais, on pourrait me dire que sachant que c’est le lycée je ne peux pas m’attendre à mieux. Et pourtant je n’ai pas eu ce ressentit dans d’autres livres type Gallagher Academy et autres.

Globalement, cette lecture ne m’a pas faite fort impression et je ne cherche pas à lire la suite (peut-être est-ce un tort, peut-être la suite devient addictive ?)

Note : 06/10

7 commentaires:

  1. Je ne suis pas tentée par ce livre. En revanche, je trouve que la première de couverture est très belle

    RépondreSupprimer
  2. Ah bah mince alors, désolée pour toi ma belle ! J'avoue qu'il ne m'a jamais plus tentée que ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui mais la couverture m'a vendue du rêve aussi 😄

      Supprimer
  3. Le tome est du même niveau, ne regrette pas d'arrêter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. Il me tentait, il y a bien longtemps, mais moins aujourd'hui !
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer