25 juin 2019

Reste avec moi / Jessica Warman


Auteure : Jessica Warman
Titre original : Between
Traducteur : Michelle Charrier
Nombre de page : 476
Editeur : Fleuve éditions, collection Territoires
Date de sortie : 5 Avril 2012

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Quand la perfection et la beauté cachent une terrible vérité.
Elizabeth menait une vie de rêve. Presque parfaite...
Le jour de ses 18 ans, elle meurt brutalement.
Meurtre ou accident, qui pourra le découvrir ?
Une seule personne : Elizabeth elle-même...

MON AVIS : Voilà un livre qui je l'avoue, a un peu pris la poussière dans ma PAL où il se trouvait depuis 6 ans. C'est peut-être ce qui explique que je ne l'ai pas apprécié à sa juste valeur en le lisant trop tard car bien qu'ayant passé un bon moment de lecture, cela ne fut pas non plus transcendant.

Quand Elizabeth se réveille le jour de ses 18 ans, elle ne s'attend pas à être frappée par une cruelle vérité : elle est morte pendant la nuit. Coincée sur Terre sous forme de fantôme, elle a pour seule compagnie Alex, un lycéen renversé par une voiture un an auparavant, et avec qui la relation est loin d'être au beau fixe. Alors pourquoi sont-ils "coincés" ensemble et surtout comment Liz a t'elle trouvé la mort ?

Avec "Reste avec moi", on a l'impression de plonger dans un épisode de "Ghost Whisperer" avec les fantômes qui sont coincés sur Terre en attendant de trouver la raison qui les retient de marcher "vers la lumière" comme dirait Melinda Gordon. Pour Liz, cela ne fait pas de doute, elle doit comprendre ce qui lui est arrivé ? Mort naturelle ou meurtre. Alors pourquoi doit-elle supporter la compagnie d'Alex, mort un an plus tôt et avec qui le courant est loin de passer. Lui sert-il juste de guide ? Est-ce une punition ? 

On voyage donc entre passé et présent. Le passé quand Liz revisite ses souvenirs pour tenter de remettre les choses dans leur contexte car sa mémoire lui fait défaut. Et le présent quand elle suit les investigations qui suivent sa mort et assiste impuissante aux conséquences dans son groupe d'amis. Cela nous permet de dresser petit à petit le portrait de Liz et découvrir que sa vie était loin d'être aussi parfaite les mois précédant sa mort. Car si a première vue, elle apparaît comme une riche jeune fille capricieuse, cruelle et totalement obsédée par les apparences, la vérité est plus profonde et les choses qu'elle découvre en plongeant dans ses souvenirs sont autant d’électrochocs.

Le style d'écriture est vraiment très fluide et l'envie de savoir la vérité prend le dessus sur tout le reste. On navigue entre flash-backs dans les souvenirs de Liz et le présent où l'on découvre le quotidien après la mort de cette dernière. L'occasion de suspecter les uns et les autres même si mes soupçons se sont rapidement portés sur un des personnages. Les rebondissements sont présents au fur et a mesure que les pièces du puzzle se mettent en place et là encore, même si je n'ai pas tout découvert, j'ai rapidement deviné une partie du pourquoi. 

En conclusion, comme dit en début de chronique, même si j'ai passé un bon moment avec cette lecture, je l'ai sans doute lu un peu trop tard, des livres dans le même style étant parus depuis. Le côté superficielle de Liz pendant une partie du livre m'a un peu empêché de m'y attacher rapidement et certaines évidences dans l'histoire ont quelques peu plombé mon ressenti final.
Mon ressenti : lecture agréable 

24 juin 2019

C'est lundi, que lisez-vous ? n°253

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par I believe in Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?

  

J'ai fini "Après tout" et lu les deux livres que j'avais prévu la semaine dernière. Je suis contente de ma semaine !

2 - Que suis-je en train de lire ?

Rien. J'ai fini "Maudit Valentin" hier soir et je commencerais ma nouvelle lecture ce soir.

3 - Que vais-je lire ensuite ?


Et vous, que lisez-vous ?

23 juin 2019

In my Mailbox n°155

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Alors qui sont les petits nouveaux de ma PAL ?


Deux univers on ne peut plus différent avec de la magie et un soupçon de féminisme

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

21 juin 2019

Les puissants T.3 : Libre / Vic James


Auteure : Vic James
Titre original : Dark Gifts : Bright Ruins
Traducteur : Julie Lopez
Nombre de page : 503
Editeur : Nathan
Date de sortie : 11 Avril 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Dernier tome de la série, un final spectaculaire : des combats magiques, de multiples rebondissements et un dénouement inattendu.
Résumé : Meurtrie, trahie, choquée, Abi a rejoint les rangs de la rébellion. Mais peut-elle encore croire à la paix ? Et si la violence était la seule arme à opposer à la tyrannie ?
Évadé de prison, Luke n'a pas d'autre choix que de s'allier à son ennemi, le mystérieux Silyen Jardine. Pour le meilleur ou pour le pire ?
Les manipulations politiques et les combats magiques déchirent un pays à feu et en sang. Alors que le chaos menace, Abi, Luke et Silyen ont le pouvoir de transformer leur pays – ou de le détruire.

L'AVIS DE GUILLAUME : Après les événements de la foire du sang, survenus à la fin du tome précédent, et le déferlement du Don entre Midsummer Zelston et Bouda Matravers-Jardine, les masques tombent et il est désormais l’heure pour les héritiers Jardine de choisir leur camps.

Profitant du capharnaüm, et contre toutes attentes, Gavar décide d’exfiltrer Abie. Cette mise à mort lui est insoutenable et lui impose l’image de sa petite Libby qui pourrait être à sa place. De son côté, Silyen part se réfugier à Far Carr accompagné de Luke. Cette volte-face des Héritiers Jardine est-elle si honnête qu’elle en a l’air ?

Leurs Parents étant toujours détenus à Millmoor, Abie s’en remettra à Midsummer ainsi qu’a tout les rebelles pour les sortir de là. Dans cet ultime chapitre, les Hadley s’émancipent et se retrouvent face à des choix difficiles à prendre qui mèneront à commettre l’impensable. Les pouvoir prennent une place très importante dans le récit donnant lieu à des séquences spectaculaires très visuelles. J’ai aimé les remises en questions de Gavar et Silyen face à leur cruel patriarche mais un peu moins les quelques facilités prise par l’auteur, pour se séparer de certains personnages (sans spoiler).

Une conclusion qui monte crescendo jusqu'à son dénouement tant attendu qui m’aura laissé quelque peu sur ma faim. Suis-je passé à côté du détail qui m’aurait échappé ??? Ce n’est cependant pas la première fois que la conclusion d’une saga me fait cet effet là.
Avis rédigé par Guillaume 

17 juin 2019

La cité du ciel T.1 / Amy Ewing


Auteure : Amy Ewing
Titre original : The Cerulean
Traducteur : Cécile Ardilly
Nombre de page : 448
Editeur : Robert Laffont, collection R
Date de sortie : 14 Février 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Sera ne s'est jamais sentie à sa place parmi son peuple, les Céruléennes. Curieuse de tout, elle questionne sans cesse ses trois mères, sa meilleures amie Leela et même la Grande Prêtresse.
Elle attend aussi avec impatience le jour ou le cordon qui relie la Cité du Ciel au monde d'en dessous sera rompu, permettant aux Céruléennes de partir en quête d'une nouvelle planète d'attache.
Mais lorsque Sera est choisie comme sacrifice pour rompre le cordon, elle ne sait quoi ressentir. Pour sauver sa Cité et ses concitoyennes, elle doit se précipiter du bord du prix de sa vie.
Sauf que tout ne se passe pas comme prévu et qu'elle survit à sa chute, atterrissant en un lieu appelé Kaolin. Sera a entendu des histoires sur les humain qui y habitent et elle ne tarde pas à se rendre compte que les mises en garde de ses mères étaient justifiées.

MON AVIS : Ayant adorée la trilogie "Le joyau", il me tardait de découvrir ce nouveau roman de l'auteure. Et si ce n'est pas un coup de cœur, cela s'est révélé comme une très belle découverte.

Dans la Cité du Ciel, les Céruléennes vivent en harmonie. Pourtant, Sera ne se sent pas forcément à sa place et elle se rend bien compte qu'elle n'accepte pas les choses aussi facilement que les femmes qui l'entoure. Pourtant, quand elle est choisie comme sacrifice pour rompre le cordon qui rattache la cité à la planète dans laquelle elle puise ses ressources, Sera n'a pas envie de quitter les siens. Elle a envie de découvrir le monde. Alors quand les choses ne se passent pas comme prévue et qu'elle se retrouve sur la planète, à Kaolin, elle va avoir l'occasion de découvrir un nouveau peuple. Mais ce peuple est loin d'être pacifiste et Sera va devoir se battre pour sa vie. 

Dès les premières pages, nous sommes plongées dans l'univers magique de la Cité du Ciel. On découvre les Céruléennes, leur façon de vivre et leur coutume mais aussi la quiétude qui semble régner dans ce monde. On a d'abord l'impression de ne pas tout comprendre car tout est nouveau mais petit a petit, on s'habitue. Puis d'un seul coup, on se retrouve sur la planète, qui ressemble à la Terre,  à Kaolin et on découvre comment vivent les humains. On suit d'autres personnages, les règles drastiques qui semblent emprunter à un autre temps où les femmes n'ont aucunes utilités dans la société. La cupidité des hommes et leurs façon d'agir face à des choses qu'ils ne connaissent pas mais dont ils pourraient tirer profit est assez répugnante a voir.

Au fil des pages et surtout lorsque les deux mondes s'entrechoquent, je me suis retrouvée prise dans le récit. J'avais envie de savoir comment tous cela allait évoluer, la situation comme les personnages. C'est interessant de voir que rien ni personne n'est vraiment tout blanc ou tout noir (quoique pour certains, cela semble être effectivement le cas) et qu'il suffit de peu pour tout remettre en question et que les choses bougent.

Les personnages sont interessant, certains plus difficiles à cerner que d'autres, quelques uns sont détestables au premier coup d'oeil. Il y a Sera, tout d'abord, qui subit les choses de plein fouet mais qui garde espoir. Agnès, qui souffre de sa condition de femme dans ce monde d'homme et de brute. J'ai admiré son courage et sa lutte constante pour tenter de changer le statut de la femme dans la société. Son frère est quant à lui plus difficile a cerner. Partager entre l'envie de briller aux yeux de son père, son ambition et les choses que vont éveiller chez lui sa rencontre avec Sera, il va devoir faire certain choix qui régiront la suite de sa vie. Il y a une multitude de personnages qui peuplent les deux univers et parmi lesquels certains vont sortir du lot.

Ce qui peut être perturbant, à la lecture de ce livre, c'est le découpage en partie qui nous fait jongler entre les deux mondes, surtout les deux parties car elles se passent pendant le même laps de temps mais non rien en commun. Mais elles sont utiles pour faire connaissance avec les deux mondes. Tout comme la dernière partie qui nous fait retourner sur la Cité du Ciel, pour que l'on découvre ce qu'il s'est passé après le départ de Sera. Je comprends que pour certains, le récit leur a semblé un peu "décousu" par ce fait mais pour ma part, j'y trouve une certaine logique. Les deux univers créés par l'auteure et qui cohabitent sont diamétralement opposés mais tout aussi riche interessant à découvrir. La plume d'Amy Ewing m'a une fois de plus convaincue et les pages se sont finalement tournées plus rapidement une fois l'histoire bien enclenchée.

En conclusion, une entrée en matière qui permet de poser les décors de l'histoire et de faire connaissance avec les personnages. Une histoire captivante une fois les choses mises en place et autant dire que la suite s'annonce particulièrement riche et intense.

Mon ressentie : Très bonne lecture 




C'est lundi, que lisez-vous ? n°252

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par I believe in Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?


2 - Que suis-je en train de lire ?


Mais j'arrive au bout de ce beau bébé de 660 pages !

3 - Que vais-je lire ensuite ?

 

Et vous, que lisez-vous ?

16 juin 2019

In my Mailbox n°154

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le recensement se fait dorénavant chez Lire ou Mourir

Cette semaine, quelques nouveautés ont rejoint ma PAL 


Pour Phobos Collector, il s'agit d'un gain de concours chez Collection R suite a un salon. Il devait être dédicacé mais l'exemplaire n'est jamais arrivé. La Collection R a gentiment effectué un nouvel envoi qui n'est donc pas dédicacé (ce sera l'occasion de voir Victor Dixen lors d'un prochain salon)

Et vous, quelles sont vos dernières acquisitions ?

12 juin 2019

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une / Raphaëlle Giordano


Auteure : Raphaëlle Giordano
Nombre de page : 256 / 218
Editeur : Pocket / Eyrolles
Date de sortie : 1 juin 2017 / 17 septembre 2015

PRESENTATION DE L'EDITEUR : - Vous souffrez probablement d'une forme de routinite aiguë. 
- Une quoi ? 
- Une routinite aiguë. C'est une affection de l'âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude... 
- Mais... Comment vous savez tout ça ? 
- Je suis routinologue. 
- Routino-quoi ? 
Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l'impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu'elle veut, c'est retrouver le chemin de la joie et de l'épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l'y aider, elle n'hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves...

MON AVIS : A force d'entendre parler de ce roman, il fallait bien un jour que je saute le pas en le lisant. Et ma lecture s'est révélée très sympathique même si certains détails m'ont moins emballés.

Camille pense avoir tout les cartes en mains pour être heureuse et pourtant, elle ressent une sorte de lassitude dans sa vie de tous les jours, ce quotidien dans lequel elle a l'impression de tourner en rond sans trop savoir quoi faire pour relancer les choses. Sa rencontre avec Claude, routinologue, va avoir l'effet d'un coup de fouet sur Camille. A ses côtés, elle va essayer de se remettre en question et de trouver le cran de vivre ses rêves. 

Dans le monde actuel, il nous arrive tous à un moment ou à un autre de se remettre en question. On a l'impression de tourner en rond, de s'ennuyer dans la vie que l'on mène et de se sentir incompris par les personnes qui nous entoure. On a des envies en tête mais qui reste à l'état de rêves car on a peur de se lancer et de perdre l'équilibre que l'on a instaurer dans sa vie. C'est ce qui arrive a Camille dans le roman, elle est lassée par son boulot et à la maison elle se sent incomprise.  Entre son fils avec qui le contact a du mal a passer et son mari qui semble ne se rendre compte de rien, et surtout pas de tout ce que Camille fait au quotidien, la goutte d'eau semble prête à faire déborder le vase. 

Lorsque son chemin croise par hasard celui de Claude et que ce dernier se présente comme étant un routinologue, Camille d'abord hésitante, décide de se lancer dans l'expérience qu'il lui propose comme une sorte de thérapie. Elle va vivre des moments étonnants, déconcertants qui vont agir comme des électrochocs sur sa vision des choses et sa façon d'envisager l'avenir. Jusqu'à se convaincre de tenter de réaliser son rêve de jeunesse ?

Surfant sur la vague "développement personnel", Raphaëlle Giordano nous livre à travers l'histoire de Camille, quelques clés que l'on peut nous même appliquer dans la vie de tous les jours pour changer les choses. La routine étant assez ancrée dans la société d'aujourd'hui, c'est un sujet qui parlera à un large public. Sa plume est d'une grande fluidité ce qui fait que les pages se tournent facilement. Les conseils, lorgnant parfois du côté des citations philosophiques peuvent ou non être pris en considération par les lecteurs. Mon seul regret étant la grande facilité ressentie dans la façon dont Camille fait les choses, le récit prend à ce moment-là une tournure un peu trop romanesque à mon goût, avec des passages un peu énormes. Et le fait que j'ai facilement trouver le secret d'un des personnages.

En conclusion, c'est un livre qui mêle développement personnel et roman. J'ai passé un très bon moment avec cette lecture même si les trop grandes facilités m'ont un peu "gênée" car cela pourrait donner de faux espoirs à certains. Les conseils pour reprendre sa vie en main sont là mais je ne pense pas que dans la vie réelle tout soit aussi facile et rapide que pour Camille. Je tenterai peut-être un autre roman de l'auteure à l'occasion

Mon ressenti : lecture agréable 

11 juin 2019

Les mange-rêve T.2 : La cible / Jean-Luc Le Pogam (par Guillaume)


Auteur : Jean-Luc Le Pogam
Nombre de page : 348
Editeur : Slalom
Date de sortie : 18 Avril 2019

PRESENTATION DE L'EDITEUR : Les conditions climatiques, politiques et sociales ne cessent de se dégrader en Europe. Alors que la santé de Jack demeure fragile, Iwan, Thibault et Mélanie découvrent Taÿfa, une ville-refuge régie par des jeunes opposants au régime de Bogdich. Mais sitôt arrivés, sitôt partis ; il faut rattraper le train des prisonniers avant qu'il n'atteigne Tombmor.
Malheureusement, une tempête complique le périple des adolescents qui vont devoir affronter l'Œil du Tue-Rêve.

L'AVIS DE GUILLAUME : Le deuxième tome des "Mange-Rêve", intitulé « La Cible », est la suite de l’odyssée du Seagul et de son équipage en route vers Tombor, la citadelle où sont détenus le père de Iwan et sa compagne Gaëlle ainsi que pleins d’autres personnes condamnées pour seul motif de faire rêver et d’éveiller la créativité.

Nous avions quitté le Seagul après un affrontement mettant Jack et Yvon face à un usurpateur, un espion à la solde des BMR (Brigade des Mange-Rêve) s’étant fait passer pour un journaliste afin de s’infiltrer sur leur navire. Cette altercation avait provoqué la chute de Jack par-dessus bord…

L’action reprend alors que Jack est convalescent. Yvon, son ami de toujours, est aux petits soins pour lui et ne quitte pas son chevet laissant Iwan, Thibaut et Mélanie seuls aux commandes du Seagul. Avançant à bon train, le trio va être stoppé dans son élan et craindre d’être tombé dans un piège tendu par les BMR. En réalité, il n’en est rien car il s’agit d’une communauté de réfugié venu de tous horizons et réunis sous une même bannière, celle de la révolte face au régime de Boditch.

Un second tome dans la veine du premier où l’esprit d’équipe et de camaraderie prédominent. Voir ces enfants mener la révolte face à ce régime totalitaire ne peut-être qu’un message d’espoir pour l’avenir. Jean-Luc Le Pogam nous dessine une Bretagne recouverte d’un blanc manteau où les repères géographiques ne sont distribués qu’avec parcimonie (sûrement un parti prix pour faire partager aux lecteurs le sentiment d’être perdu au milieu de nulle part comme l’équipage du Seagul.

Les différences de caractères entre les membres du trio avec Iwan, le rêveur toujours en liaison avec sa voix intérieur et souvent en décalage sur les autres, Thibaut, le trublion de la troupe sans qui l’ambiance serait morose et Mélanie, la futée du groupe qui possède toujours plus d’un tour dans son sac, provoquent une harmonie qui leur permet de se sortir des mauvais coups.

Derrière Tombmor se cache un des plus beaux édifices du patrimoine français auquel l’auteur lui fait revivre sont passé. Parviendrez-vous à l’identifier ?
Avis rédigé par Guillaume 

10 juin 2019

C'est lundi, que lisez-vous ? n°251

C'est un rendez-vous initié par Mallou, inspirée de It's Monday, What are you reading ? sur le blog One person's Journey Through a World of Books. Le rendez-vous a été repris par I believe in Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1 - Qu'ais-je lu la semaine dernière ?


2 - Que suis-je en train de lire ?


3 - Que vais-je lire ensuite ?


Je pense que j'opterais pour Riverdale après le gros pavé qu'est "Après tout"

Et vous, que lisez-vous ?