21 mars 2017

Bleu Blanc Sang T.3 : Sang / Bertrand Puard (par Guillaume)


Auteur : Bertrand Puard
Nombre de page : 310
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 12 Octobre 2016

PRESENTATION DE L'EDITEUR : (ATTENTION SPOILER si vous n'avez pas lu les tomes précedents) Septembre 2018, Un mois et demi a passé depuis le drame qui a clôturé la chasse aux tableaux de Justine Latour- Maupaz, et qui a fait vaciller le pouvoir en place. Retirée dans un manoir à la campagne, Eva Brunante se remet peu à peu de ses traumatismes en jurant qu’on ne l’y prendra plus à jouer les héroïnes de thriller ! Pourtant, lors du vernissage de l’exposition consacrée à l’artiste maudite, un jeune homme venu des Etats-Unis surgit avec de nouvelles révélations bouleversant l’échiquier.
Dans l’ultime tome de la trilogie, Bleu, Blanc, Sang, Eva ira de surprise en surprise et apprendra que tous les événements de ces trois derniers mois n’étaient que les premiers soubresauts d’une rude bataille à venir

L'AVIS DE GUILLAUME : (ATTENTION SPOILER si vous n'avez pas lu les tomes précedents
La conclusion du tome précédant nous laissait face à un cliffhanger terrible pour Eva Brunante. Cette dernière avait été victime d’une balle en pleine tête alors qu’ils étaient sur le point d’atteindre leurs buts, en découvrant l’œuvre de Justine Latour-Maupaz qui devait sauver Clarrisa, l’héritière Tourre.

Pour cette ultime tableau de la sa trilogie Bleu, Blanc, Sang, Bertrand Puard introduit deux nouveaux personnages. Christopher, un jeune homme vivant au Etats-Unis, pour qui la vie va basculer lorsque son père va être retrouvé mort suite au crash de son avion. Caïssa, une jeune adolescente un peu égarée, qui vit comme elle peut et travaille dans un restaurant d’application. Deux personnes que tout oppose mais qui vont bientôt se retrouver plonger au cœur d’une histoire qu’ils étaient loin d’imaginer. 

Cet ultime tome débute sur des bases assez curieuses puisque les personnages principaux des deux premiers opus passent subitement au second plan. Eva en a assez de toute cette pression et préfère se tenir a l’écart de l’affaire. Ce tome se concentre en grande parti sur ce qu’on appelle « la recherche du père » puisque Christopher va faire une cruelle découverte sur ses origines paternelles. 

J’avais adoré les deux premier tomes mais j’ai trouvé celui-ci nettement moins captivant que ses prédécesseurs. Je m’explique : Le cœur de l’intrigue réside dans la soif du pouvoir et la nécessité d’éliminer toutes personnes pouvant vous empêcher d'y arriver. Clarissa étant sauvé, cela provoque la fin de l’intrigue numéro 1. Je me demandais bien où pouvait nous mener cette ultime chapitre, et bien pas très loin car les personnages introduits sont selon moi, pas assez charismatique et ne provoque pas l’empathie du lecteur. L’intrigue politique passe au second rang et n'est pas assez développée. 

J’ai trouvé cela vraiment dommage car, toujours selon mon avis personnel, deux tomes aurait suffi en procédant à un découpage différent, qui aurait permis de dynamiser le récit jusqu’au dénouement final. Si on peut appeler cela comme ça.

6 commentaires:

  1. Le problème de maintenant, c'est qu'il y a beaucoup trop de tomes et les découpages sont parfois mal fait ! Une histoire qui est bien au départ peut malheureusement vite devenir mauvaise à cause de ça... En tout cas pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est clair, a trop vouloir faire de série en plusieurs tomes, malheureusement on tombe parfois sur des longueurs qui viennent plomber l'histoire

      Supprimer
  2. Je n'avais pas fait attention que le tome 3 était sorti. J'ai toujours le 1 à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ils sont sortis tous les 3 en même temps

      Supprimer
  3. C'est dommage pour le découpage et la fin. Personnellement, cette saga ne me tente pas trop...

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai lu que le premier tome, mais je n'avais pas été assez emballée pour lire la totalité de la série... À voir si je peux emprunter la suite

    RépondreSupprimer