14 juin 2013

Soeurs Sorcières / Jessica Spotswood


Auteur : Jessica Spotswood
Titre original : Born Wicked: The Cahill Witch Chronicles, Book One
Traducteur : Rose-Marie Vassalo
Nombre de page : 396
Editeur : Nathan
Date de sortie : 4 Juin 2013

PRESENTATION DE L'EDITEUR :
"Ma chère et courageuse Cate,
 La sibylle a prédit ceci : à l'aube du XXe siècle trois soeurs atteindront l'âge de décision, toutes les trois sorcières, et l'une d'elles sera la plus puissante sorcière de tous les temps.
Cate, je suis si inquiète pour toi. Si, après Maura, Tess est sorcière aussi, il semble hélas probable que vous soyez les soeurs dont parle la prophétie. Tu seras alors traquée par ceux qui voudront se servir de toi.
Cette prophétie dit autre chose encore, bien pire à mes yeux, mais je préfère ne pas tout écrire dans ces pages, de crainte qu'elles ne tombent en de mauvaises mains.
Avec tout mon amour, Maman"

MON AVIS : C'est avec enthousiasme que je me suis plongée dans cette lecture. Un livre ayant pour sujet la sorcellerie ne pouvait qu'attiser ma curiosité. D'autant plus que la très belle couverture, nous plonge d'emblée dans l'univers du livre.

L'histoire se déroule à la fin des années 1800, dans une Angleterre fictive. Les sorcières, qui furent pendant un temps au pouvoir, ont presque toutes disparues, renversée par la "politique" actuelle dirigée par l'ordre des Frères. Ceux-ci sont des êtres intransigeants, prêt à tous pour exterminer les dernières sorcières. Cate, Maura et Tess, toutes trois sorcières, vivent dans le crainte d'être découverte. D'autant qu'elles pourraient bien être les 3 soeurs dont parle une obscure prophétie.

J'ai eu un peu peur en découvrant que l'histoire se déroulait à l'aube du XXe Siècle mais au final, c'est une période idéale pour le sujet abordé. La chasse au sorcière du livre m'a fait bien évidemment pensée aux sorcières de Salem, à la fin des années 1600. Mais c'est aussi une bonne période, par rapport à la condition des femmes. Dans le livre, on se rend bien compte que l'ordre des Frères souhaitent réduire le rôle de la femme à une sorte d'accessoire. D'ailleurs, à l'âge de 17 ans, les filles doivent, soit épouser quelqu'un, soit annoncer leur intention de rentrer dans l'ordre des Soeurs, la branche féminine de l'ordre des Frères, même si elles n'ont aucuns pouvoirs sur les décisions. Mais également les règles de bienséance, en vigueur à l'époque, qui ancrent parfaitement cette Angleterre imaginaire dans une époque réelle.

Depuis la mort de sa mère, Cate, l’aînée des soeurs Cahill, s'active à protéger ses soeurs, suite à la promesse faite à sa mère sur son lit de mort. Leur père est souvent absent et Cate se retrouve presque seule (hormis les domestiques) a gérer la maison. La tâche est lourde car Maura et Tess ont du mal à supporter les restrictions que Cate leur impose vis-à-vis de la magie. Elles sont loin de se douter que c'est un mal pour un bien, surtout lorsque Cate découvre la prophétie et qu'elles sont en grand danger.

Cate peut sans doute paraître agaçante dans certaines de ses réactions mais elles sont tout à fait justifier. En plus de veiller sur ses sœurs, l'heure de sa déclaration d'intention arrive à grand pas. Et parmi les possibilités qui s'offre à elle, aucunes ne semblent convenir à sa situation : rester près de ses soeurs. Elle doit composer avec son prétendant, Paul McLeod, un ami d'enfance et la surveillance des Frères. Mais Cate à un côté féministe, elle ne se voit pas se soumettre à un mari dont elle n'est pas amoureuse, ni rentrer dans les ordres. Surtout si aucune des solutions ne lui permet de protéger ses soeurs. Maura, qui a un an de moins que Cate, est la difficile des sœurs. On sent un peu de jalousie envers Cate et elle ne supporte pas de refréner sa magie.   Il y a également d'autres personnages qui ont plus ou moins d'importance dans le livre mais dont je ne parlerais pas pour ne pas vous enlever des surprises.

Par rapport au rythme du récit, le début est un peu long à se mettre en route mais une fois lancée dans l'histoire, on se retrouve emportée dans ce récit empreint de mystères, de pouvoirs et de faux-semblants. On découvre tous en même temps que Cate, qui narre l'histoire, et on souhaite en savoir toujours plus. La plume de l'auteur nous ensorcelle et nous emmène dans un récit captivant où la magie apparaît de manière douce et efficace.

En conclusion, si vous aimez la sorcellerie (sans vous attendre à voir des sorciers avec baguettes magiques et sorts fusants dans tous les coins), laissez-vous envoûter par ce roman. Et si vous aimez ET la magie, ET le contexte classique alors ce livre est fait pour vous !

18 commentaires:

  1. Il a l'air super! Merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu passer quelques fois, et j'hésitais pas mal. Mais ton avis me donne envie de me lancer. Ça fait un moment que j'ai pas lu de livre sur la sorcellerie, il serait temps que je m'y remette ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. surtout que c'est de la bonne sorcellerie ;-)

      Supprimer
  3. J'ai adoré, un énorme coup de coeur de mon côté !!

    RépondreSupprimer
  4. Super livre ! Mais qui est qui sur la couverture ?
    Je pense que:
    - celle de droite ces Tess puisque elle a l'air plus petite que les autre avec son visage.
    - celle du milieu est un peu rousse sa peu nous faire penser a Maura mais si vous regarder la reliure on la voit toute seule et comme c'est Cate qui raconte l'histoire je pense que c'est elle - Cate -
    - Donc celle de de gauche ben c'est Maura.
    Ma préferer c'est Tess et vous ? Et entre Finn et Paul ? Moi Paul. Et Elena ? Moi je la détèste. ^-^ Voila.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que celle du milieu doit être Cate car c'est la narratrice, après je ne saurais dire. Ma préférée je dirais Tess et pour ma part je préfére Finn pour sa simplicité

      Supprimer
  5. Réponses
    1. j'ai beaucoup aimé donc je ne saurais que te le conseiller (et puis si tu n'aimes pas, tu peux abandonner ;-) )

      Supprimer